Nouvel article

861 Views

Les gagnantes de « Racontez-nous…votre premier soutien-gorge » à la lettre près


Le jeu-concours organisé par les Lingeries Carrade en partenariat avec Marie-Claire Midi-Pyrénées a livré son verdict.

Les lettres du concours « Racontez-nous…votre premier soutien-gorge » s’étalent sur le bureau de Philippe Carrade. « Nous avons reçu une cinquantaine de lettres. Ce n’était pas une démarche simple, et nous avons eu de beaux retours avec des lettres émouvantes, drôles, des poèmes. La gagnante a gagné quatre parures et les autres une parure chacune » explique le commerçant. Félicitations !

300x38

> Une des lettres des gagnantes

Mes tous petits seins

J’ai toujours eu des petits seins.

Pointus.

Mon premier soutien-gorge, ce fut une simple brassière triangle en coton noir.

Les bretelles croisées dans le dos.

Il me serrait trop.

La vie me serrait trop également.

Le collège, les devoirs de latin, le rose des murs de ma chambre, les copines, maman, les devoirs de maths, un agenda griffonné, ou pas assez, papa, le matin au collège, la cantine du collège, le dimanche chez mamie, la vie.

Aujourd’hui j’ai trente ans et un enfant.

A part pendant ma grossesse ( une parenthèse en 95 C) mes seins sont toujours aussi petits.

Je ne suis plus collégienne, je suis grande. J’ai trouvé ce que j’aime faire, ce que je fais bien : je suis danseuse.

Cette petite brassière triangle, je l’avais trop vite délaissée pour des soutien gorges  avec une armature de fer et une dentelle de filles (des écrins trop serrés). Heureusement, elle est toujours restée dans mon tiroir au fil des années, et des commodes.

Ce matin je l’ai enfilée, et par-dessus je vais porter juste quelques gros colliers.

Cette brassière, c’est l’essentiel de ma tenue pour le spectacle de ce soir.

J’aime toujours ses bretelles croisées dans le dos. Mais aujourd’hui mon dos est plus musclé, entraîné par les efforts répétés, les pirouettes et les tiraillures.

De mes seins à ma main, de ma tête aux chevilles, je me prépare devant le miroir de ma chambre.

Assis sur le rebord de la fenêtre, entre rêverie mi-close et attention négligée mon chat roux m’observe.

Je lui demande : -« suis-je belle ? »

– « Oh oui » répond-t-il «tu ressembles à une gitane avec tes yeux noirs et ta grâce, et tes deux petits seins sont si jolis… ils pointent comme le museau d’une souris ».

> La lettre de la gagnante est à retrouver sur la page Facebook Lingerie Carrade  

Récemment Publié

»

Rassemblement des jeunes treizistes lotois

Ils ont reçu un ballon de la fédération. Samedi, tous les jeunes ...

»

Michel Fau démissionne de la direction artistique du festival de théâtre de Figeac 

L’artiste regrette la « normalisation dans l’air du ...

»

Convivialité pour la soirée cross-training du Muscu & Run Cadurcien

Une première réussie.  Ce samedi 16 février avait lieu au  ...

»

Rugby : Victoire impérative pour Luzech

Les Rouge et Blanc reçoivent Espalion de dimanche. « Ce dimanche, ...

»

Cahors Rugby pas loin de l’emporter à Mazamet

Regrets pour les Ciel et Blanc. Les hommes du nouveau duo ...

»

Mobilisation lotoise pour sauver l’enseignement de l’Occitan

Un bus est organisé pour aller manifester à Toulouse. Pour ...

»

Cahors : Soirée années 90 au Coin des Halles le 23 février

DJ Lionel sera aux platines. Que la fête recommence au Coin des ...

»

Cahors Rugby et Christian Gajan, c’est fini

L’intérim est assuré par Christophe Jarosz et Manu ...

»

Rugby : Gourdon XV veut retrouver du plaisir

Les Rouge et Blanc reçoivent Arpajon. «Arpajon fait partie des ...

Menu Medialot