Nouvel article

962 Views

Les gagnantes de « Racontez-nous…votre premier soutien-gorge » à la lettre près


Le jeu-concours organisé par les Lingeries Carrade en partenariat avec Marie-Claire Midi-Pyrénées a livré son verdict.

Les lettres du concours « Racontez-nous…votre premier soutien-gorge » s’étalent sur le bureau de Philippe Carrade. « Nous avons reçu une cinquantaine de lettres. Ce n’était pas une démarche simple, et nous avons eu de beaux retours avec des lettres émouvantes, drôles, des poèmes. La gagnante a gagné quatre parures et les autres une parure chacune » explique le commerçant. Félicitations !

300x38

> Une des lettres des gagnantes

Mes tous petits seins

J’ai toujours eu des petits seins.

Pointus.

Mon premier soutien-gorge, ce fut une simple brassière triangle en coton noir.

Les bretelles croisées dans le dos.

Il me serrait trop.

La vie me serrait trop également.

Le collège, les devoirs de latin, le rose des murs de ma chambre, les copines, maman, les devoirs de maths, un agenda griffonné, ou pas assez, papa, le matin au collège, la cantine du collège, le dimanche chez mamie, la vie.

Aujourd’hui j’ai trente ans et un enfant.

A part pendant ma grossesse ( une parenthèse en 95 C) mes seins sont toujours aussi petits.

Je ne suis plus collégienne, je suis grande. J’ai trouvé ce que j’aime faire, ce que je fais bien : je suis danseuse.

Cette petite brassière triangle, je l’avais trop vite délaissée pour des soutien gorges  avec une armature de fer et une dentelle de filles (des écrins trop serrés). Heureusement, elle est toujours restée dans mon tiroir au fil des années, et des commodes.

Ce matin je l’ai enfilée, et par-dessus je vais porter juste quelques gros colliers.

Cette brassière, c’est l’essentiel de ma tenue pour le spectacle de ce soir.

J’aime toujours ses bretelles croisées dans le dos. Mais aujourd’hui mon dos est plus musclé, entraîné par les efforts répétés, les pirouettes et les tiraillures.

De mes seins à ma main, de ma tête aux chevilles, je me prépare devant le miroir de ma chambre.

Assis sur le rebord de la fenêtre, entre rêverie mi-close et attention négligée mon chat roux m’observe.

Je lui demande : -« suis-je belle ? »

– « Oh oui » répond-t-il «tu ressembles à une gitane avec tes yeux noirs et ta grâce, et tes deux petits seins sont si jolis… ils pointent comme le museau d’une souris ».

> La lettre de la gagnante est à retrouver sur la page Facebook Lingerie Carrade  

Récemment Publié

»

Cahors : De nouveaux disciples d’Escoffier intronisés à l’école des métiers

Ils se sont engagés « à transmettre, servir, et honorer la ...

»

Cremps : Un Japonais dans le Rouergue sur la scène de la salle des fêtes

La pièce est à l’affiche ce samedi 25 mai, à 21 h. La compagnie ...

»

Cahors : Un homme arrêté après avoir sauté sur la voiture des policiers 

Il a été placé en garde à vue. Dans la nuit du 19 au 20 mai 2019, ...

»

Football américain : Les Aurochs de Cahors s’inclinent en finale

Ils se projettent déjà sur la saison prochaine. C’est au ...

»

Brengues : Retrouvons la puissance du chant collectif !

Un stage de chant polyphonique est organisé les 24, 25 et 26 ...

»

Elections européennes : Les élu(e)s socialistes du département du Lot appellent les électeurs et électrices à voter le 26 mai 

La campagne s’accélère. Le 16 mai dernier, Eric Andrieu, ...

»

Castelnau-Montratier : Karine Veyres et Estelle Marlier exposent pour la Fête de l’estampe

Joli programme les 25 et 26 mai. Créée en 2013 et organisée ...

»

Cahors : Soirée cabaret à l’espace Valentré avec Serge Albarel et les « années Sardou »

Elle aura lieu  ce samedi 25 mai, à 20 h 30. Ce samedi 25 mai, à ...

»

CahorSauzet Basket sait recevoir !

Les Jaune et Bleu l’ont emporté largement avant la demi-finale ...

Menu Medialot