background img

Nouvel article

706 Views

Sibelle à cent pour sang


article

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats.

« Mauvaises nouvelles des étoiles ». C’est le titre d’un album de Serge Gainsbourg sorti en 1981. J’avais 15 ans. Je me souviens avoir acheté le microsillon « 33 tours » chez un disquaire, dans la ville où j’ai grandi, à Sedan. Car il y avait encore des disquaires à l’époque, même dans les sous-préfectures de province, et le vinyle n’avait pas cédé la place au CD avant d’effectuer un come-back en forme de délicieux symbole vintage. Il aura fallu près de 40 ans pour que j’apprenne que Gainsbourg avait emprunté ce titre au peintre Paul Klee dont un tableau de 1913 était déjà ainsi dénommé, une œuvre que le génial chanteur et compositeur possédait dans son hôtel de la rue de Verneuil. J’ai proposé à Sibelle cette semaine d’écouter quelques titres de l’album.

Une forme de pirouette avant de lui annoncer que le Lot, pourtant réputé pour ses ciels nocturnes impeccables et sa gastronomie gourmande et plus subtile que d’aucuns le pensent, avait été égratigné par la livraison 2020 du Michelin. « Mauvaises nouvelles des étoiles », donc : Pascal Bardet, le virtuose du Gindreau à Saint-Médard, a été rétrogradé, perdant sa deuxième… étoile décrochée en 2017. « En pleine saison des truffes, que ce grand cuisinier sait si merveilleusement mettre en valeur, ces messieurs devraient être aussi rouges (de honte) que leur petit livre » a aussitôt tranché Sibelle. Laquelle a très vite et très opportunément rebondi, ce qui est logique pour un félin.

Les inspecteurs du Michelin ignorent sans doute que dans le Lot, on a un tel bonheur à se mettre à table et de conjuguer plaisir des papilles et solidarité que du 4 au 7 février, les Lotois qui iront donner leur sang sur le site de Cahors de l’EFS (Etablissement français du sang), 34 rue Charles Bourseul, auront droit en retour à une collation réparatrice de premier choix, grâce à 7 chefs et un boulanger-pâtissier renommés… » Les citer est la moindre des élégances : Alexandre Marre (Le Balandre), Jean-François Dive (L’Ô à la Bouche), Julien Poisot (Château de Mercuès), David Blanco (Cuisine Côté Sud), Maryan Rak (La Bergerie), Jean-Claude Voisin (Le Vinois), Marc Bozzato (Le Marché) et Jérôme Moulinou (Les Gourmandises de Lilu).

Reste que je n’ai jamais le beau rôle. J’ai expliqué à ma tigresse domestique qui s’imaginait déjà tendre sa patte aux infirmiers avant de faire ripaille que pour l’heure, les chats et d’une manière générale les animaux domestiques ne sont pas admis à se joindre à la cohorte des donneurs… Il m’a fallu parcourir les infos et tomber sur deux dépêches félino-compatibles pour redonner le sourire à ma protégée. La première nous vient de Russie, et plus précisément d’Arkhangelsk, où une femme a dû appeler les passants à l’aide depuis une fenêtre de son appartement situé au 3ème étage d’un immeuble. Explication : depuis deux jours, la malheureuse était tout simplement séquestrée par son chat qui agressait violemment sa maîtresse dès qu’elle s’approchait de la porte. La pauvre dame a été coincée pendant 48 heures dans sa cuisine !  « J’ignore les raisons de cette ire, mais jamais je n’userai d’une telle violence » m’a rassuré Sibelle. « Pas besoin de t’agresser. Je possède le seul exemplaire de la clé du second verrou de la porte… »

La seconde info est franco-française. Le ministre de l’Agriculture a indiqué que « le non-respect de l’identification obligatoire des chats sera sous peu passible d’une contravention de quatrième classe ». Soit 135 euros. Une mesure qui sera effective d’ici quelques mois. Avec Sibelle, on est perplexe. Lutter contre les abandons (c’est ainsi qu’est justifiée cette mesure), c’est bien. Retrouver le propriétaire d’un chat non identifié pour lui faire les poches, en revanche, cela s’annonce drôlement coton. On y reviendra dans une prochaine chronique !

Visuel @DR

Récemment Publié

»

Cauvaldor soutient la semaine du développement durable en organisant la tournée Cinécyclo

Elle se déroule du 22 au 30 septembre. A l’occasion de  la ...

»

Grand Cahors : Il reste quelques places à l’école multisports UFOLEP

Les jeunes peuvent découvrir plusieurs disciplines. L’école ...

»

Dans le Quercy, on ne chatouille pas les jeunes mamans

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Lalbenque : Le patrimoine à l’honneur ce dimanche

Joli programme. Ce dimanche 20 septembre, la commune de Lalbenque ...

»

Concours d’écriture en Occitan avec Aquí l’Òc

Le thème retenu est un conte merveilleux. L’association Aquí ...

»

Accident à Lalbenque

Choc frontal entre deux voitures. Les sapeurs-pompiers du Lot ont ...

»

Un livre consacré à la mondialisation du Lot

L’auteur, Michel Auvray, le présentera notamment chez Calligramme ...

»

Figeac : Vernissage du Salon des Métiers d’Art

Le coup d’envoi a été donné ce vendredi. Ce 18 septembre, en ...

»

Covid-19 : Le point sur la situation sanitaire dans les établissements scolaires du Lot

L’accueil de l’internat du lycée Monnerville de Cahors est ...