background img

Nouvel article

1033 Views

Première pierre pour le nouveau collège de Bretenoux 


Coup d’envoi ce 16 mai. 

Le 16 mai, une cinquantaine de personnes était réunie pour la pose de la première pierre du nouveau collège d’Orlinde de Bretenoux, un investissement phare du Département du Lot en présence d’Anne-Cécile Vialle, sous-préfète, Huguette Tiegna, députée, Serge Rigal, président du Département du Lot, Catherine Prunet et Christophe Proença, vice-présidents du Département, Raphaël Daubet, président de Cauvaldor et de plusieurs maires et élus des alentours mais également des riverains, personnels des services du Département et de Cauvaldor, des parents d’élèves et des entrepreneurs investis dans le projet. Après la visite d’une partie d’un bâtiment et la mise en place de la plaque d’inauguration par les élus, les prises de paroles se sont poursuivies au sein du SDIS à proximité.

Ce projet attendu depuis de nombreuses années sera le deuxième collège (après Luzech en 2016) à être construit par le Département depuis qu’il gère cette compétence. Le collège actuel de Bretenoux, de construction à ossature métallique de type Pailleron et situé en zone inondable est dans un état déplorable et surchargé malgré les efforts d’entretien depuis des années. Cet établissement est plus qu’une nécessité dans ce bassin de vie en augmentation démographie continue.

Ce chantier devrait se terminer fin 2023 dans le quartier de la Soupette à l’articulation de Biars et Bretenoux, près du centre d’incendie et de secours et à proximité d’équipements sportifs intercommunaux (stade, halle des sports, plateau sportif déjà utilisés par le collège). Le projet architectural retenu sur cette parcelle de 2 hectares est celui de l’équipe autrichienne Dietrich-Untertrifaller Architectes associée au cabinet figeacois PhBa, Selas d’Architecture. 2528m2 devraient être bâtis pour accueillir 20 salles de classe, un foyer des élèves, des locaux pour l’administration et vie scolaire, une salle polyvalente, CDI, restaurant scolaire, 3 logements pour le personnel et ainsi accueillir 400 élèves (une extension éventuelle est prévue pour 450 élèves). Les architectes se sont inspirés du maillage de la Bastide de Bretenoux avec des travées perpendiculaires telles des rues sur un seul niveau. Une place centrale servira de préau autour de laquelle seront répartis les différents lieux de vie et de travail. Les équipes actuelles du collège ont d’ailleurs été sollicitées pour adapter le projet au plus près des besoins de fonctionnement. Ce projet dont l’enveloppe budgétaire a été établi à 16 millions d’euros est aussi financé par l’état à hauteur de 1,5 million, la voirie et l’assainissement sont confiés en partie à Cauvaldor alors que la ville de Bretenoux assumera les coûts de raccord à l’eau et l’électricité.

> Premier bâtiment scolaire à énergie positive dans le Lot

Parmi les 30 engagements du Département pour le mandat en cours dans le projet « Lot À Venir » figure notamment la volonté d’assurer la transition énergétique et d’être à énergie positive d’ici 2050 en multipliant par deux la production d’énergies renouvelables et en baissant de 40% la consommation. Ce bâtiment est donc construit dans cette optique avec notamment l’utilisation de la géothermie sur sondes profondes et des panneaux photovoltaïques sur le toit. Serge Rigal, s’adressant aux éventuels détracteurs, a insisté sur la nécessité de tels projets et ce, même s’ils sont plus chers en première instance. L’établissement sera en ossature bois, ce qui permet de « faire respirer le bâtiment », d’alléger la structure et donc les fondations, d’apporter un confort intérieur et d’écourter la durée du chantier établie à 18 mois. De nombreuses autres innovations complèteront ce projet comme des murs végétalisés, des isolants végétaux et la réutilisation des eaux de pluie. « L’innovation est au cœur du projet qui est pilote au niveau du Département » a souligné Raphaël Daubet.

Le projet a été confié à une trentaine d’entreprises dans différents corps de métier, la moitié sont originaires du Lot, l’autre moitié vient majoritairement des départements limitrophes. Certains lots de travaux se feront autour d’actions d’insertion permettant l’accès ou le retour à l’emploi de personnes rencontrant des difficultés sociales ou professionnelles.

> La restauration scolaire : un enjeu dans la politique départementale

Le « Bien manger » est une des préoccupations majeures du conseil départemental. Le futur restaurant scolaire du collège devrait être en mesure de fournir près de 750 repas par jour pour le collège notamment mais également pour les écoles alentours (Prudhomat, Saint-Michel-Loubéjou, Puybrun, Girac, Tauriac). Une politique particulière est mise en place pour l’approvisionnement local avec notamment 25% de produits locaux dont 5% en bio.

Tous les élus qui ont pris la parole se sont félicités de la tenue et de l’avancée d’un tel projet phare pour le Département mais aussi exemplaire dans de nombreux domaines. « Le futur ancien collège de Bretenoux va enfin pouvoir prendre une retraite bien méritée », a plaisanté Pierre Moles, le maire de Bretenoux.

Récemment Publié

»

Fusillade à Copenhague : La réaction de Serge Rigal

Le président du Département du Lot adresse toute sa compassion aux ...

»

Cahors : La déambulation des « éphémères du patrimoine » à déguster tout l’été

Expositions et apéros sont au programme.   La déambulation ...

»

Figeac : Contrôlé avec 1,44 g/l d’alcool dans de sang, il avait contourné un giratoire par la gauche…

Les gendarmes étaient sur le pont ce dimanche. Ce dimanche, à ...

»

L’USL et Cahors Lot XIII s’unissent pour développer le para-rugby-adapté

Belle initiative.  Mardi 28 juin à Luzech avait lieu la soirée ...

»

Figeac : La grève toujours à l’ordre du jour à Ratier 

La CGT appelle à continuer le mouvement.  11 jours de grève ...

»

5 concerts classiques à Saint-Vincent-Rive d’Olt

Ils se dérouleront à 19 h les 10, 11, 12, 13, et 14 juillet.  Le ...

»

Pill’arts de châteaux : Un jeu dans quatre sites patrimoniaux du Lot le 9 juillet

Résoudrez-vous l’énigme ? Le jeu Pill’arts de châteaux ...

»

Ciné Belle étoile à Baladou le 6 juillet 

« Dilili à Paris » est à l’affiche. Ciné Belle étoile ce ...

»

Les élections passent, les promesses aussi (ou pas?) 

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

Menu Medialot