background img

Nouvel article

1246 Views

Prayssac : Les Restos du coeur se remettent après le cambriolage


La distribution a eu lieu normalement, ce jeudi, dans les locaux des Restos du cœur tout juste remis en ordre quelques jours auparavant, après le cambriolage qui a eu lieu dans la nuit du vendredi 1er janvier au samedi 2 janvier dernier.

Un fort coup de vent avait eu lieu ce samedi matin-là. Une passante observait un volet qui battait, et en s’approchant, constatait l’effraction. L’alerte était alors donnée à la gendarmerie. Une enquête commençait, pour retrouver les responsables de cet acte méprisable. Les empreintes furent relevées, et une plainte fut déposée par la responsable locale depuis mars 2014, Nicole Carmien. Aux dires des plus anciens bénévoles, c’est le troisième cambriolage subi par l’association depuis quelques années. La date de ce triste événement n’est peut-être pas un hasard, car à cause des fêtes, une livraison exceptionnelle de deux semaines avait été effectuée avant noël. Dans cette ancienne gare réaffectée à l’association, 85% de la marchandise avait disparu, des verrous et des fenêtres avaient été fracturés, des portes cassées entre la cuisine et la pièce de distribution, sans compter le désordre dû au vandalisme, avec yaourts écrasés au sol… Seule, la réserve de jouets d’occasion n’a pas été touchée.

article

Une chaîne de solidarité, rapidement mise en place, a permis la réouverture normale. Le siège national a demandé de ne pas fermer, et l’antenne 46 a décidé de renvoyer suffisamment de marchandises pour assurer la distribution du jeudi suivant. La municipalité de Prayssac a prêté un camion pour l’acheminer à temps, après avoir sécurisé le bâtiment, et elle a promis également d’autres mesures. Depuis mardi dernier, une bonne dizaine de volontaires, renforcée par ceux de l’antenne de Puy-l’Evêque et un bénéficiaire, se sont dépensés sans compter pour que tout soit prêt pour cette réouverture.

300x38

Entourée par ses douze bénévoles, Nicole Carmien n’est pas abattue, mais en colère. Elle l’a fait savoir à tous ceux qui sont venus dans les locaux ce jeudi. « Ce sont des bébés, des enfants, des personnes âgées ou démunies, qui ont été volés », insistait-elle. Au total, ce sont 45 familles et 94 personnes qui sont aidées cette année. Son engagement auprès des Restos du cœur s’est naturellement imposé à elle, après sa retraite d’assistante de gestion du personnel d’une entreprise en Midi-Pyrénées. Elle vit désormais à Prayssac, d’où sa famille est originaire. Elle assure bénévolement le suivi des stocks, les inscriptions et la distribution. D’autres activités sont organisées dans l’esprit de Coluche. Un goûter des enfants avait eu lieu le 28 décembre dernier, et un vide-grenier est à l’étude pour fin février, afin de toujours mieux accueillir ceux qui en ont le plus besoin. A suivre.

Récemment Publié

»

Emmanuel Crenne poursuit le Rassemblement National pour des impayés de loyers

Bataille juridique en cours. Rififi entre Emmanuel Crenne, ...

»

Luzech : Des nouveautés chez La Poêle Gourmande

Régal annoncé. L’automne s’est installé : il est ...

»

Coeur de Causse : Serge Rigal en visite au centre d’incendie et de secours

Le nouveau maire de la commune était également présent. Dans le ...

»

Cahors : Fêtez Halloween en donnant votre sang !

Rendez-vous le vendredi 30 octobre à l’EFS pour être ensorcelé ...

»

Les gariottes de Lalbenque ne se cachent pas pour mourir

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Rugby : Le GSF veut capitaliser à Nontron

Déplacement pour les Rouge et Noir ce dimanche. « C’est notre ...

»

Le Cahors Football Club remporte le derby avec un hat-trick de Simon Quèbre

Les Ciel et Blanc se sont imposés avec la manière. Les hommes du ...

»

Cauvaldor : Succès pour la journée « Jeux et Handicap »

Elle était organisée par la ludothèque Robert ...

»

Gourdon : Initiation à l’éco vannerie au FabLab

3 ateliers sont au programme. Compte tenu du succès rencontré par ...