background img

Nouvel article

2785 Views

Pradines – Municipales 2020 : Denis Marre présente sa liste « Vivons Pradines Ensemble »


article

Des réunions publiques sont également au programme.

« Comme en 2014 j’ai constitué une équipe citoyenne additionnant les compétences nécessaires à la gestion d’une commune comme la nôtre, issue de sensibilités politiques et de catégories socio professionnelles différentes avec un équilibre entre générations. En mars prochain, les Pradinois et Pradinoises seront invités à élire 23 conseillers. Et pourtant, c’est une liste de 25 candidats que j’ai déposée en préfecture et ce, en toute conformité avec la législation qui autorise le rajout de 2 candidats suppléants . De nombreux Pradinoises et Pradinois ont souhaité rejoindre la liste « Vivons Pradines Ensemble » et je les en remercie, très sincèrement. Sur les 25 candidats 13 sont issus de l’ancienne équipe dont 10 disposaient d’une délégation et je suis ravi que ces élus, très engagés, poursuivent l’aventure à mes côtés. Je suis particulièrement heureux que Françoise Vandermesse, élue d’opposition, ait fait le choix de rejoindre notre liste pour ce prochain mandat. Dévouée pour la collectivité et dotée d’une réelle capacité d’analyse, elle a trouvé toute sa place dans notre équipe. 11 candidats non sortants apportent cette diversité indispensable à la bonne gestion d’une commune dont un président départemental d’une association caritative. Ces candidats viennent d’horizons professionnels très différents et nous avons même une ancienne maire qui nous a rejoints. Je suis convaincu que cette équipe nous permettra de vivre Pradines ensemble, dans la sérénité et dans la continuité » annonce Denis Marre, candidat aux municipales en mars prochain, qui mène « Vivons Pradines Ensemble ».

> La liste

– Denis Marre, 74 ans, maire sortant, directeur général d’un groupe agroalimentaire retraité, conseiller départemental, vice-président économie Grand Cahors, Officier du mérite agricole, Chevalier de la Légion d’honneur

– Géraldine, Volff 47 ans, architecte d’intérieur, adjointe sortante, conseillère communautaire

– Roland Arcache, 70 ans, ancien chef d’entreprise retraité, adjoint sortant

– Delphine Barbé, 47 ans, directrice La Poste Gourdon, adjointe sortante

– Daniel Stévenard, 63 ans, géomètre-expert, élu sortant, conseiller communautaire

– Martine Hilt, 69 ans, retraitée, adjointe sortante, conseillère départementale et communautaire

– Romain Vezine, 36 ans, fonctionnaire de police, président association caritative

– Agnès Pages, 45 ans, auxiliaire régulation médicale du SAMU, élue sortante

– Christophe Vilgrain, 48 ans, technicien forestier, adjoint sortant

– Maryline Mouchard, 46ans, hôtesse de caisse d’un groupe agroalimentaire

– Abder Jaballah, 48 ans, professeur, adjoint sortant

– Nathalie Heller, 55 ans, mère au foyer, conseillère externe culture / communication

– Régis Potreau, 66 ans, cadre Action Sociale retraité, administrateur au CCAS

– Nicole Bru, 68 ans, retraitée, adjointe sortante

– Pierre‐Henry Mons, 45 ans, chef de pôle Chambre d’Agriculture, élu sortant

– Françoise Vandermesse, 74 ans, cadre du médico-social retraitée, élue sortante

– André Mazot, 74 ans, retraité , adjoint sortant, délégué FDEL Lot

– Khojesta Quassemyard, 45 ans ,mère au foyer, élue sortante

– Gérard Monteil, 65 ans, cadre de direction retraité, conseiller externe culture-com.

– Geneviève Pointier, 71 ans, conseillère de l’emploi retraitée, ancienne maire

– Claude Mendez, 57 ans , manager technique et logistique EDF retraité

– Isabelle Fabre, 45 ans, agent des finances publiques

– Dominique Rouch, 46 ans, professeur

– Juliette Bonnie, 46 ans, infirmière libérale

– Patrick Lapeze, 64 ans, retraité, association pour l’aide aux personnes déficientes visuelles

> Les réunions publiques :

Vendredi 28 février, école Jean Moulin, à 20 h

Vendredi 6 mars, salle Daniel Roques à 20 h

Mardi 10 mars, foyer rural de Flottes, à 20 h

Jeudi 12 mars, chapelle de Flaynac, à 20 h

Vendredi 13 mars, salle festive de La Prade, à 20 h

> « Comme en 2014, nous avons tout fait pour que la campagne se fasse dans le respect, la courtoisie et dans un débat éthique et démocratique. Nous déplorons certaines affirmations colportées par la liste adverse et nous réclamons un débat public entre les deux têtes de listes. En effet, il est insupportable de laisser dire et écrire par exemple que nous avons « ruiné la commune» a déclaré Denis Marre rappelant leur bilan : « Lorsque nous avons été élus en 2014, le bilan des infrastructures existantes était le suivant; Les toits des églises de Pradines et Flottes laissaient s’infiltrer l’eau ainsi que la chapelle de Flaynac. Aucune bâche incendie n’avait été installée sur les hauteurs de Flottes et de Cazes et la sécurité des riverains n’étaient pas assurée. L’école Jean-Moulin était une passoire énergétique et le toit laissait s’infiltrer l’eau. L’école Daniel-Roques ne possédait aucun préau pour abriter les enfants en extérieur. L’éclairage public de notre commune éclairait le ciel au lieu du sol avec une technologie entrainant une surconsommation d’énergie considérable. Le projet d’assainissement du Camp de Bouyssou avait été abandonné suite à l’échec des négociations avec des riverains. L’ensemble de ces travaux ont été réalisés sur ce mandat tout en rattrapant le retard en matière d’équipements structurants (aménagement de la RD8 en boulevard urbain et construction de la salle festive et culturelle) afin de créer une vraie attractivité sur la commune. Il est important de préciser que l’addition de ces deux bilans préserver des infrastructures existantes et rattraper le retard en matière d’équipement structurants, représente un investissement d’environ 3000 euros par habitant.S’il n’est pas contestable que l’endettement était de 132 euros par habitant fin 2013 la mise en état du patrimoine existant nécessitait un investissement de 600 euros par habitant il n’y a donc pas de quoi s’enorgueillir du faible endettement vu l’état du patrimoine début 2014. Le niveau d’endettement de Pradines va effectivement atteindre 900 euros par habitant en 2020 il sera inférieur de 20 % à la moyenne des 7 plus grandes communes du département avec un état de patrimoine communal jamais atteint à Pradines. Tout cela a été rendu possible grâce aux 4,2 millions d’euros de subventions que nous avons su aller chercher auprès de nos partenaires financiers soit 1200 euros par habitant et aux aides de fonctionnement en particulier de la Caf pour des actions initiées sur ce mandat sachant que nous avons perdu 200000 euros de dotation de l’état entre 2014 et 2019. Est-il besoin de rappeler que le rachat de l’EHPAD financée par 2 prêts sur 8 et 20 ans permet d’économiser 6 millions d’euros entre 2018 et la fin du bail à construction en 2057. Pradines a perdu 123 habitants entre 2011 et 2014 et en a gagné 129 entre 2014 et 2019 grâce à nos démarches d’attractivité, 400 devraient nous rejoindre lors du prochain mandat en particulier sur la zone des Places. »

Récemment Publié

»

Cauvaldor soutient la semaine du développement durable en organisant la tournée Cinécyclo

Elle se déroule du 22 au 30 septembre. A l’occasion de  la ...

»

Grand Cahors : Il reste quelques places à l’école multisports UFOLEP

Les jeunes peuvent découvrir plusieurs disciplines. L’école ...

»

Dans le Quercy, on ne chatouille pas les jeunes mamans

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Lalbenque : Le patrimoine à l’honneur ce dimanche

Joli programme. Ce dimanche 20 septembre, la commune de Lalbenque ...

»

Concours d’écriture en Occitan avec Aquí l’Òc

Le thème retenu est un conte merveilleux. L’association Aquí ...

»

Accident à Lalbenque

Choc frontal entre deux voitures. Les sapeurs-pompiers du Lot ont ...

»

Un livre consacré à la mondialisation du Lot

L’auteur, Michel Auvray, le présentera notamment chez Calligramme ...

»

Figeac : Vernissage du Salon des Métiers d’Art

Le coup d’envoi a été donné ce vendredi. Ce 18 septembre, en ...

»

Covid-19 : Le point sur la situation sanitaire dans les établissements scolaires du Lot

L’accueil de l’internat du lycée Monnerville de Cahors est ...