background img

Nouvel article

1808 Views

Pradines : C’est parti pour les jardins participatifs


Belle initiative.

La commune de Pradines, en partenariat avec le Centre Social et Culturel, met au service de la population un terrain au bord du Lot, pour la création de « jardins collectifs et participatifs ». Le Centre Social accompagne une équipe de jardiniers, volontaires, pour la mise en œuvre de ce projet. Le caractère participatif du projet est étroitement lié à la dynamique du « Pouvoir d’Agir » et animé par le conseil de jardiniers, instance qui prendra toutes les décisions importantes pour le bon développement des jardins. Il devra à terme créer une association co-gestionnaire des jardins (l’association des jardiniers). Le coordonnateur de la vie locale, Habib Bendouma, sera le garant de cette démarche participative et constructive. Il se retirera progressivement du projet dès lors que l’association sera créée et deviendra complètement autonome pour laisser toute la place aux jardiniers.

Les jardins participatifs reprennent les principes de bases des jardins familiaux avec les valeurs associées : convivialité, courtoisie, solidarité, entraide, respect des autres et de l’environnement. Ils donnent une opportunité adaptée aux singularités des jardiniers, de cultiver une parcelle individuelle et/ou collective avec des abris jardins collectifs pour privilégier les échanges. Le jardinier s’engage également à participer à trois actions collectives sur la commune en lien avec la thématique des jardins (participer au fleurissement d’un espace dans une école, un EHPAD…) et également participer à l’organisation d’un évènement festif annuel au sein des jardins participatifs à destination des habitants comme la fête des jardins, de la nature…

A ce jour, la première phase des jardins voit le jour avec une douzaine de parcelles disponibles grâce au soutien de la Caf du Lot et les conseils très précieux d’Alice Freytet animatrice paysagiste qui a conçu l’architecture des jardins. Cette échéance a pu être respectée grâce au très gros travail des services techniques de la commune de Pradines (réseaux, tranchées). Les Pradinois qui veulent louer les premiers potagers individuels ou collectifs de 40 à 96 m2, doivent contacter Habib Bendouma au Centre Social de Pradines au 05 65 20 85 31. Etant donné la demande grandissante, l’agrandissement des jardins participatifs est à l’étude avec une demande en cours sur l’appel à projet « jardins partagés » du dispositif d’Etat France Relance.

« Les aménagements des jardins familiaux à côté des ateliers municipaux de Pradines, en bordure du Lot, sont maintenant presque terminés et nous les mettons  à disposition des familles qui le souhaitent. Ces terres d’alluvions très profondes sont très propices à la production de légumes. Jusqu’à il y a trente ans la production de légumes à permis à beaucoup de familles de vivre de ce métier. La disparition de la Coop Quercy longtemps présidée par un Douellais, Gilbert Fournié, a précipité l’arrêt de productions qu’au niveau du grand Cahors nous allons essayer de relancer dans le cadre du Programme Alimentaire Territorial. Grâce à l’action conjuguée du personnel du Centre social (qui va gérer l’espace), du personnel des services techniques de la mairie et de bénévoles, que je remercie chaleureusement, ce vaste chantier a pu être mené à bien. Merci à l’appui financier précieux de la Caf et de l’Etat qui nous a permis d’installer l’irrigation et de positionner plusieurs robinets d’eau sur les parcelles pour faciliter la tâche des usagers. Nous allons clôturer la parcelle car même les sangliers trouvent notre commune attractive et nous devons protéger les jardins des inévitables dégâts. Bon vent aux jardiniers ! « Le travail éloigne de nous 3 grands maux : l’ennui, le vice et le besoin» a indiqué Denis Marre, le maire de Pradines.

« Les jardins partagés à Pradines, c’est d’abord un projet et un aménagement partagé entre le Centre social et Culturel, les élus de la municipalité, les services techniques municipaux, les familles et les jeunes… Tous ont mis la main à la pâte… Depuis les deux confinements on assiste a un véritable engouement pour les espaces jardins et les activités autour de la nature. Chacun doit y trouver ce qu’il cherche, une activité économique qui permet de nourrir sa famille, et ce n’est pas négligeable,  un loisir productif de plein air, mais aussi une façon de se réapproprier la nature et de participer à la protection  de l’environnement, d’apprendre, de transmettre des savoirs, dans une grande mixité sociale et intergénérationnelle. Mais les jardins partagés à Pradines sont avant tout des lieux de vie sociale, de rencontre, de convivialité et d’échanges. Un lieu de promenade et de douceur de vivre à côté du Lot » a conclu Martine Hilt, adjointe en charge du lien social et de l’intergénérationnel.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Cahors-Figeac : 420 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire

La mobilisation est en baisse.  Ce samedi 25 septembre, 160 ...

»

Les pompiers du Lot ont un nouveau chef

Le colonel hors classe Bernard Tachet des Combes passe le relais au ...

»

Cahors : L’Amazonie, poumon de la planète à préserver

Conférence-débat le 1er octobre.  Dans le cadre de son 60ème ...

»

Pour le député Pradié, un parti pour rester 

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Rugby : Castelnau-Montratier sur le pont à la maison 

Réception de Sidobre XV ce dimanche au stade Claude Batut.  Lors ...

»

Festival pour le festival le Lot en Meule Bleue avant la clôture à Saint-Cirq-Lapopie

Joli menu également ce dimanche 26 septembre.  Les meules bleues ...

»

Rugby : Le GSF en déplacement à Riom 

1er match de championnat pour les Rouge et Noir. Les choses ...

»

Lalbenque-Aujols : « Visages des Kurdistans » à découvrir du 26 septembre au 2 octobre 

Cinéma, concert et conférence sont au programme.  Pour la 5ème ...

»

Cahors Rugby à la relance à Prades ce dimanche 

Les Ciel et Blanc veulent lancer leur saison. Ce 26 septembre, ...