background img

Nouvel article

805 Views

Mélissa Nayral, anthropologue, réalise une étude sur les « nouveaux » métiers en Quercy et a besoin de vos témoignages !


Travail en cours pour le compte du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy.

Après la Provence et la Nouvelle-Calédonie en passant par l’Australie, c’est désormais depuis le Lot que Mélissa Nayral exerce son métier d’anthropologue. La chercheuse, rattachée à un laboratoire toulousain et enseignante à l’Université Toulouse Jean Jaurès, mène actuellement un travail pour le compte du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy sur les « nouveaux métiers » qui se développent sur le territoire et qu’on ne repère pas toujours facilement. On parle ici de métiers individuels pour lesquels les personnes sont à leur compte (musicien, illustratrice, coach, thérapeute, web designer…) autant que de métiers exercés dans des entreprises ou des associations sur le territoire du Parc Naturel Régional. Relance d’un métier traditionnel disparu ou métier contemporain n’ayant même pas (encore ?) de nom, l’objectif est de contribuer, par cette étude, à mieux connaître la population du territoire. « Nouveaux commerces, transition énergétique, patrimoine, culture, médias, éditions…Je me réjouis de découvrir toutes ces initiatives d’un bout à l’autre du territoire du Parc Naturel Régional ! « J’aspire à pouvoir mettre en valeur la population d’ici dans toute sa diversité et sa créativité professionnelle ! » explique Mélissa. Aussi, tout ce qui peut être en lien avec ces métiers l’intéresse : celles et ceux qui les pratiquent, les endroits où ils sont exercés et comment, les outils utilisés, les personnes qui les connaissent bien ou au contraire ne les connaissent pas, celles qui rêvent ces projets, ceux qui au contraire en sont revenues… Si la majeure partie du travail de l’enquête réside dans la collecte et le traitement d’information, l’anthropologue se réjouit de pouvoir « valoriser la diversité et la dynamique de ce territoire rural du Quercy » auprès de sa propre population. Pour cela, et afin de diffuser largement ses résultats, le projet donnera lieu à un documentaire qu’elle co-réalise, « Du rémouleur au free-lancer. Les nouveaux métiers en Quercy » et pour lequel elle fait appel à vos témoignages. Peut-être connaissez-vous quelqu’un directement concerné par ces questions ou qui voudrait tout simplement échanger à leurs sujets ?

> Pour contacter Mélissa : 06 89 48 75 31 ou melissa.nayral@gmail.com

Récemment Publié

»

Saint-Céré : Aquí l’Òc se félicite de l’adoption de la loi Molac

Le député Aurélien Pradié a également pris la parole dans ...

»

Cahors : Report et annulation de spectacles de la saison culturelle

« J’ai des doutes » avec François Morel n’aura pas ...

»

Carole Delga : « La Région va voter vendredi une aide exceptionnelle aux viticulteurs et arboriculteurs et je demande la création d’un fonds commun avec l’Etat »

La présidente de la Région Occitanie rencontrera également des ...

»

L’opération « Premières pages » enchante toujours les petits

12ème édition organisée par le Département du Lot et la ...

»

Elections départementales et régionales : L’Union régionale des Associations de maires d’Occitanie dénonce « une méthode inacceptable »

Communiqué de l’URAMO et de son président, Jean-Marc ...

»

Coronavirus : Un « vaccinodrome » mis en place à Lalbenque le vendredi 16 avril

Les modalités dans l’article. Un « vaccinodrome » prendra ...

»

Les pompiers du Lot : Formation d’équipier prompt secours à Figeac

Elle s’est déroulée du 29 mars au 3 avril. Une formation ...

»

A Padirac, le Gouffre souffre mais ne rompt pas

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Arcambal : L’atout formation de Transm’ETRE-46, l’école de la transition écologique

Belle initiative. Rencontrer des acteurs locaux (maraîchers, ...