background img

Nouvel article

1867 Views

Lot, Lozère, Aveyron : Tous ensemble pour le Très Haut Débit


Les trois départements se sont retrouvés, le 23 juillet dernier, à Mende pour mutualiser le développement de leur réseau Très Haut Débit.

Cette démarche volontaire et ambitieuse a pour objectif de conforter la rentabilité de l’exploitation des réseaux. Elle résulte d’une position pragmatique des trois départements, dans un souci d’intérêt général et d’expression de la solidarité entre territoires ruraux pour lesquels la problématique de la couverture numérique représente un enjeu important. Les présidents des trois départements, Sophie Pantel (Lozère), Jean-Claude Luche (Aveyron) et Serge Rigal (Lot), réunis en présence des Conseillers départementaux Francis Courtès, Régine Bourgade et Bernard Palpacuer, ont convenu de mettre en place une démarche visant à mettre en œuvre l’activation, l’exploitation et la commercialisation des réseaux d’initiative publique (RIP). Ils souhaitent donc rapidement constituer une structure supra-départementale au travers d’une SPL (Société Publique Locale) créée pour l’occasion. La réunion du jeudi 23 juillet qui s’est tenue à l’Hôtel du département à Mende avait pour objectif de formaliser cet accord de principe.

Assurance Axa Cahors Christophe Bertrand

Le futur gestionnaire du réseau supra-départemental se verra confier par les trois départements la totalité des missions suivantes :

– gestion

– exploitation

– commercialisation

Attirer des opérateurs

Selon certains opérateurs, le seuil de rentabilité pour les projets Fibres se situerait autour de 40 000 prises optiques. La Lozère avec 13 500 prises est en dessous, le Lot également avec 35 840 prises. Avec les 83 000 prises de l’Aveyron, on arrive à un total de 132 340 prises, ce qui conforte la rentabilité du projet, avec une meilleure concurrence et des offres des opérateurs variées et plus performantes pour les populations des territoires concernés. Au-delà de l’aspect financier (15% de prime de subvention), ce regroupement attirera des opérateurs grâce à une plaque économique plus attractive. La démarche apparaît donc comme clairement positive pour tous les acteurs qui ont fait le choix de créer une société publique locale (SPL) pour mettre en œuvre une délégation de service public supra-départementale. La Mission France Très Haut Débit suit avec intérêt l’avancement de ce projet commun. 

Récemment Publié

»

Paysans Bio du Quercy au MIN : Pour Carole Delga, « le développement des circuits de proximité est un maillon essentiel pour assurer notre souveraineté alimentaire » 

La présidente de la Région a participé à l’inauguration du ...

»

Coups « doubles » pour Pradines Badminton 

Dimanche de compétition pour les badistes.  Les jours se suivent ...

»

Veau à la broche des Artisans du Goût Lotois : Remise d’un chèque de 1000 euros à l’amicale des pompiers de Saint-Céré 

Joli geste ! Lundi 10 janvier 2022 au centre de secours des ...

»

Rocamadour : 1 500 000 vues pour « SOLIDE comme le ROC » 

Enorme coup de projecteur !  On le sait, internet et les réseaux ...

»

Réforme des outils de gestion des risques climatiques : Aurélien Pradié appelle les agriculteurs et les viticulteurs à être vigilants

Le député du Lot revient sur les dossiers de la profession.  Les ...

»

Grand Cahors : 1er spectacle familial de « Bols d’air » à Arcambal ce 22 janvier 

Le spectacle Cousin Pierre est à déguster à 18 h 30. « Porter ...

»

Cajarc : Une maison en proie aux flammes 

Intervention des pompiers ce 17 janvier. Ce 17 janvier, aux alentours ...

»

Verglas : Prudence sur les routes du Lot

Les équipes du Département sont mobilisées.  De nombreuses ...

»

Cahors Gymnastique en assemblée générale 

Elle aura lieu ce 22 janvier au complexe sportif Pierre Ilbert à 17 ...