background img

Nouvel article

3556 Views

La déviation de Sauzet (RD 656) inaugurée


Les premiers véhicules ont emprunté le nouvel axe ce mercredi.

Ce mercredi 30 octobre, la déviation de Sauzet (RD656) a été officiellement inaugurée. Une fois le ruban tricolore coupée en présence notamment de Monique Saillens, première magistrate de la commune, et de Serge Rigal, président du Département, les premiers véhicules ont pu l’emprunter.  Après les diagnostics archéologiques réalisés à partir de 2016, la construction de la déviation de Sauzet (RD 656) a débuté début 2018, avec la réalisation d’un premier giratoire, à l’ouest du tracé (côté Carnac-Rouffiac) : un rond-point avec quatre branches pour desservir également la zone artisanale. Le chantier a duré quatre mois. Ensuite la construction des 2 voies de la déviation (d’une longueur de près de 1 000 m) a été réalisée d’avril à octobre 2019, avec en son milieu un carrefour tourne-à-gauche et un autre giratoire côté Cahors comportant trois branches (Cahors, Sauzet, déviation). Les travaux de signalisation et l’installation des dispositifs de sécurité viennent de s’achever. Le Département du Lot a investi 2,3 millions d’euros pour la déviation de Sauzet dont le but est d’améliorer encore un peu plus l’itinéraire entre Cahors et le Lot-et-Garonne. Le passage par le plateau de Sauzet permet une liaison efficace et fluide. Déjà plusieurs sections ont été aménagées ces dernières années par le Département : sur la RD 653, entre le giratoire du Roc de l’Agasse, le carrefour de Labastide-Marnhac et jusqu’au bas de la côte du Cluzel ; puis la sécurisation du carrefour de Villesèque.

Monique Saillens, maire de Sauzet, est revenue sur les étapes du projet avant de se projeter : « C’est avec une réelle émotion mais une très grande satisfaction que nous sommes aujourd’hui réunis pour célébrer l’aboutissement d’une très très longue réflexion engagée par l’équipe municipale en place. L’ouverture de ce contournement va enfin permettre à l’équipe municipale d’améliorer la traverse du bourg et de continuer à investir en requalifiant la place de la mairie et ses abords, travaux qui vont démarrer dès le mois prochain.Vous l’avez compris, notre volonté est de pérenniser l’attractivité de Sauzet en réalisant un aménagement qualitatif aux abords des commerces ; la 1ère tranche concernera la place de la mairie qui a bien besoin d’être rénovée ainsi que le devant de l’Auberge et du salon de coiffure.  Certes plusieurs décennies ont été nécessaires mais seul le résultat compte, preuve que la concrétisation des investissements résulte bien du fruit de la détermination et de la volonté des élus. »

Serge Rigal a enchaîné :  « La déviation de Sauzet est donc désormais l’un des vecteurs participant à la qualité du réseau, essentielle à la fois au développement de l’activité économique et à la fois pour assurer aux Lotois des liaisons efficaces entre bassins de vie. Cela me rappelle d’ailleurs un message reçu par nos services, de la part d’un Breton, passionné de moto. Avec photos à l’appui, il a tenu à féliciter le département du Lot pour, je le cite : « les installations de glissières bois avec dessous, des protections pour les motos ». Il conclut ainsi : « Donc, visitez le Lot, où la nature est abondante et les gens accueillants. »  Un bel hommage pour tous ceux qui se mobilisent chaque jour pour ce territoire. Se déplacer dans le Lot, c’est très bien. Vivre dans le Lot, c’est tout aussi bien. Une déviation contribue aux mobilités, certes. Mais elle participe aussi je crois, au mieux vivre ensemble et à un développement harmonieux du territoire. Je pense par exemple à l’expérience enrichissante de la déviation de Puybrun, où des protestations se faisaient entendre au début, tandis que la satisfaction n’est plus à discuter aujourd’hui. La commune de Sauzet saura elle aussi négocier ce virage au profit de son centre bourg, afin de le préserver, de mettre à l’honneur son patrimoine, son tissu économique et sa vie locale.  C’est ce que je constate toujours en sillonnant le Lot. Notre ruralité est belle, mais elle est surtout bien vivante. » Et de conclure : « « Là où il y a une volonté, il y a un chemin ». C’est ma devise. Cette déviation en est une belle illustration. »

article

> La commune de envisage de réaliser prochainement l’aménagement paysager des deux nouveaux giratoires, ce qui finalisera l’intégration paysagère de la déviation.

> En 2019, le Département du Lot consacre 45,7 millions d’euros aux routes départementales. Parmi les grands travaux de l’année :

– la réalisation du giratoire sur la rocade de Cahors

– la réalisation du giratoire est de la déviation de Vayrac • Les études et procédures pour la Côte du Cluzel et pour la déviation de Gourdon

Le Département poursuit également son plan en faveur de la réparation des ponts. Cette année, la collectivité intervient sur les ponts de Pinsac, Béduer, Albas, Souillac, Anglars-Juillac, ou encore Carennac.

Récemment Publié

»

Cauvaldor soutient la semaine du développement durable en organisant la tournée Cinécyclo

Elle se déroule du 22 au 30 septembre. A l’occasion de  la ...

»

Grand Cahors : Il reste quelques places à l’école multisports UFOLEP

Les jeunes peuvent découvrir plusieurs disciplines. L’école ...

»

Dans le Quercy, on ne chatouille pas les jeunes mamans

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Lalbenque : Le patrimoine à l’honneur ce dimanche

Joli programme. Ce dimanche 20 septembre, la commune de Lalbenque ...

»

Concours d’écriture en Occitan avec Aquí l’Òc

Le thème retenu est un conte merveilleux. L’association Aquí ...

»

Accident à Lalbenque

Choc frontal entre deux voitures. Les sapeurs-pompiers du Lot ont ...

»

Un livre consacré à la mondialisation du Lot

L’auteur, Michel Auvray, le présentera notamment chez Calligramme ...

»

Figeac : Vernissage du Salon des Métiers d’Art

Le coup d’envoi a été donné ce vendredi. Ce 18 septembre, en ...

»

Covid-19 : Le point sur la situation sanitaire dans les établissements scolaires du Lot

L’accueil de l’internat du lycée Monnerville de Cahors est ...