Nouvel article

1605 Views

Gramat : Et si le centre national d’instruction cynophile regroupait gendarmerie et police ?


Le site pourrait accueillir le centre de la police. Le député du Lot, Jean Launay, y travaille. Explications.

La visite du centre national d’instruction cynophile de gendarmerie de Gramat par le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, a été symbolique. La préfète du Lot, Catherine Ferrier, en a souligné l’importance : « Le ministre a dit qu’il n’avait pas l’habitude de se déplacer dans des endroits qui allaient fermer. Le maintien du centre ne fait plus question et on peut même envisager son développement. Le député, Jean Launay, a soumis l’idée d’un centre d’instruction cynophile police-gendarmerie. »

300x38

Le député a confirmé ses démarches : « Il est du ressort du ministère de l’Intérieur de rapprocher police et gendarmerie. On l’a bien compris avec la rumeur Dijon, il y a quelques mois. L’hypothèse d’un regroupement entre le centre cynophile de Gramat et le centre cynophile de la police de Cannes-Ecluse avait été étudié. J’ai voulu montrer à Bernard Cazeneuve ce centre qui n’avait plus été visité par un ministre depuis Hervé Morin, qui était alors ministre de la Défense. Les gendarmes lui ont fait une démonstration de leur savoir-faire. Je cherche à pousser l’avantage de Gramat…il y a de la place, de l’espace sur le centre mais aussi sur une partie de l’ancienne base aérienne de Viroulou. Je sais aussi que le centre de la police en Seine-et-Marne n’est pas en très bon état et manque d’espace. »

MEDIALOT_300x38

Jean Launay veut y croire : « Le travail est de lutter contre le « bashing » anti Lot. A Gramat, on est à 15 minutes de l’autoroute. Les gendarmes sont à Gramat depuis 70 ans, il n’y a pas de raison pour que les policiers ne puissent pas y venir. De plus, j’ai donné un dossier au conseiller gendarmerie du ministre, le général Rodriguez, précisant qu’il y a à Gramat un nombre important de logements vacants qui appartient au ministère de la Défense…C’est aussi un plus. Enfin, le développement comporte plusieurs axes avec des savoir-faire nouveaux, dans un contexte de terrorisme, comme la recherche d’explosifs dans une foule. » A suivre…

Récemment Publié

»

Encore plus de vie à l’école de Cahors Rugby

La structure tient la forme. Ce samedi 7 décembre, le nouveau ...

»

Lalbenque – Municipales 2020 : Sébastien Nodari lance sa candidature

Il annonce la couleur. Entretien avec Sébastien Nodari qui vient ...

»

Cahors : Le nouveau cinéma, Le Grand Palais, ouvre le 18 décembre (pour la sortie de Star Wars)

1ère séance, à 11 h, pour l’épisode IX de la saga culte (avec ...

»

Figeac : La Foire Bio de Noël, c’est dimanche !

Ce sont près de 5 000 visiteurs qui sont attendus à l’Espace ...

»

Huguette Tiegna a rendu son rapport sur « les enjeux sanitaires du cannabis »

La députée du Lot est au centre du dossier. Huguette Tiegna, ...

»

Castelnau-Montratier : « Corps et âmes » s’exposent à la Maison Jacob

L’univers de Nicolas Benedetti est à découvrir jusqu’au 22 ...

»

Cahors-Figeac-Biars : L’intersyndicale appelle « à remettre le couvert » ce mardi contre la réforme des retraites

Grève et manifestations sont au programme. Contre la réforme des ...

»

Cahors : Ciné-classic Andrzej Wajda au Quercy

La séance est programmée ce jeudi, à partir de 18 h 30. Pour la ...

»

Aviron Indoor : Deux rameurs cadurciens sur le podium

L’Aviron Cadurcien a brillé. La compétition régionale ...

Menu Medialot