background img

Nouvel article

1965 Views

Gourdon : La danse rayonne à Léo Ferré


Mehdi Farajpour intervient sur l’établissement.

Installé dans le Lot, Mehdi Farajpour, écrivain,  danseur et  chorégraphe talentueux, reconnu sur la scène internationale, a obtenu de nombreux prix à travers le monde.  Il est à l’origine de nombreux projets dont le Paris Summer Academy, un programme intensif d’un mois organisé par la compagnie de danse Oriantheatre. Grâce  au soutien de  la DRAC Midi-Pyrénées et  de l’ADDA du Lot, Mehdi Farajpour intervient une trentaine d’heures auprès des lycéens de Léo Férré. Frédérique Dangaly, l’un des  professeurs  en charge  de l’enseignement d’exploration EPS, l’accompagne au cours de ces interventions.

flyerGGB_S

« Je suis très content de travailler avec des lycéens, c’est très différent car je travaille habituellement avec des danseurs professionnels. Avec les lycéens, je repars à zéro. C’est un défi très plaisant. Ici, il y a une sorte de transfert amical entre les professeurs, les étudiants et moi… j’adore ! » indique le chorégraphe. Ces élèves d’exploration EPS, venus d’univers sportifs  radicalement différents (rugby, équitation, football) étaient au départ assez réticents  vis-à-vis de la danse et ses codes particuliers qu’ils ne connaissaient pas. « Il a fallu leur donner des clés, les rassurer aussi. Aller au-delà de certains clichés a pris un peu de temps mais  finalement, l’évolution est très positive. Il y a aussi parfois une certaine gêne à se retrouver en représentation devant l’autre. Petit à petit, les élèves  apprennent à dépasser tout ça, à repousser leurs frontières en se disant qu’ils en sont capables » explique l’enseignante. Ce projet de danse dont le thème est  directement en lien avec l’information, l’image, la solitude et l’ailleurs n’implique pas seulement les élèves d’exploration EPS, il rayonne sur l’ensemble de l’établissement : les lycéens de la section métiers de la mode créent les costumes,  ceux de la section « cinéma et art du son » réalisent  le montage des images de l’atelier et de l’interview de Mehdi, les collégiens, en cours d’art plastique, s’occupent de réaliser les décors…

300x38

« Ce spectacle sur le thème de l’omniprésence de l’information dans nos vies, inspiré de la création de Mehdi  « Stop Spot » est largement soutenu par la direction de la cité scolaire… Tout ceci,  nous a demandé énormément d’implication sur notre temps personnel mais quel plaisir nous avons à le faire ! » conclut Frérique Dangaly. La DRAC a proposé à ces jeunes lycéens de postuler pour le  prix de l’audace artistique et culturelle… Souhaitons leur bonne chance pour la suite !  En attendant, il sera possible de venir assister à leur spectacle: Le 2 juin au Vigan, à l’espace Jean Carmet et le 16 juin à Figeac lors des journées  départementales de la danse, organisées par l’ADDA.

Récemment Publié

»

Pradines : «Dans la peau de Cyrano» à La Prade 

Spectacle familial à l’affiche le 5 février, à 20 h 30.  Dans ...

»

Le Vignon-en-Quercy : Une nouvelle cabane pour les enfants de l’accueil de loisirs

Chantier participatif.  Ce samedi 22 janvier, sous un beau soleil ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 25 janvier avec 3 décès supplémentaires à déplorer 

Le taux d’incidence est de 3015 pour 100 000 habitants.  Dans son ...

»

Département du Lot : Solidarité, investissement (avec la côte du Cluzel), transition énergétique, et Tour de France au menu du budget 2022

Il était soumis au vote ces 24 et 25 janvier. « Ce budget, qui ...

»

Bilan et perspectives pour le Rotary Club Cahors Divona

Le club service n’a pas chômé en 2021 et annonce la couleur en ...

»

Cahors-Figeac-Biars : Appel à la grève et à manifester ce jeudi 27 janvier 

3 rassemblements sont prévus.  La CGT 46, la FSU, FO, Sud ...

»

Lhospitalet : Randos avec Pique et Pousse en Quercy Blanc

Le programme des prochaines sorties.  L’association Pique et ...

»

Reprise des permanences de l’artothèque du Lot

Le détail dans l’article.  L’artothèque du Lot reprend ses ...

»

Lot : Les galettes solidaires, c’est jusqu’au 31 janvier 2022

Sur chaque galette vendue, le partenaire reverse 50 centimes ou 1 ...