background img

Nouvel article

502 Views

Gouffre de Padirac – bilan 2021 : Une 2ème saison marquée par la crise sanitaire 


Le site se projette également sur 2022. 

Pour la deuxième année consécutive, le Gouffre de Padirac a été contraint de décaler son ouverture initialement prévue le 28 mars, au 22 mai 2021. L’impact de cette ouverture a été très préjudiciable. Cette deuxième année Covid éloigne le Gouffre de Padirac de son record de fréquentation de 503 000 visiteurs en 2019, avec 345 000 visiteurs en 2021.

Depuis la reprise du site par Laetitia de Ménibus-Gravier en 2005, la fréquentation du gouffre n’a cessé d’augmenter. En 2019, le Gouffre de Padirac fêtait les 130 ans de sa découverte et battait son record de fréquentation avec 503 000 visiteurs. L’année 2020, marquée par la crise de la Covid-19 a cruellement impacté le site avec 280 000 personnes venues découvrir ou redécouvrir le Gouffre de Padirac. Le lieu n’avait pas connu une fréquentation aussi faible depuis l’année 1970. En 2021, la fréquentation est impactée à la baisse de 30% par rapport à 2019. Ces chiffres sont dus aux contraintes inédites imposées en cours de saison par le gouvernement:

–  Pass sanitaire visiteur : qui a engendré une surcharge de travail significative

– Pass sanitaire salarié : qui a fortement touché les ressources humaines du site (perte de 25% de l’effectif saisonnier au 30 août).

La fréquentation de l’arrière saison, notamment celle des vacances de la Toussaint, a subi l’instauration du pass sanitaire qui a découragé de nombreuses familles.

La direction du Gouffre de Padirac espère que ces systèmes de pass sanitaires ne seront pas renouvelés pour l’année 2022, et continuera à imposer le port du masque ainsi que le respect de son protocole sanitaire sur l’ensemble du site tant que la pandémie ne sera pas jugulée. Un projet de refonte du site est toujours à l’étude, qui compte tenu de la crise sanitaire et des difficultés locales rencontrées sera revu à la baisse. Ce projet bénéficiera à terme au territoire de la Vallée de la Dordogne et à l’Occitanie.  Pour la saison prochaine, le Gouffre de Padirac souhaite renouer avec ses ambitions d’acteur naturel et culturel en préparant plusieurs temps forts qui seront dévoilés ultérieurement dans un calendrier événementiel… L’année 2022 verra sortir du Gouffre de Padirac la deuxième cuvée des 130 ans en série limitée, une cuvée d’exception.

> Troisième site le plus visité de la région Occitanie, le Gouffre de Padirac est un acteur économique et social clé de son territoire. Véritable moteur économique, le site a plus que doublé son chiffre d’affaires en 15 ans pour atteindre 7 millions d’euros en 2019 (contre 2,7 millions d’euros en 2005). Pour 6 visiteurs sur 10 de la région, le Gouffre de Padirac constitue la première motivation de visite. La société d’exploitation du Gouffre de Padirac emploie en moyenne 49 équivalents temps plein soit 150 personnes en haute saison. Elle génère également 304 emplois directs, indirects sur le territoire. Pour un emploi ETP créé dans sa structure, ce sont 6 ETP qui sont créés sur le territoire. La campagne de recrutement débutera prochainement, et une Journée Portes Ouvertes sera organisée le 13 janvier 2022 pour rencontrer les candidats saisonniers. Le Gouffre de Padirac espère ainsi attirer de nombreux talents, notamment les futurs guides-bateliers, un poste atypique et essentiel pour faire découvrir le Gouffre aux visiteurs. Comme chaque année, une formation complète sera dispensée aux saisonniers dans tous les corps de métier nécessaires (guide-batellerie, accueil, vente, restauration) afin de les préparer à faire vivre une incroyable aventure souterraine aux visiteurs.

Photo @DR – Gouffre de Padirac

Récemment Publié

»

Badminton : Zem’bad Le Montat ne connaît pas la crise !

Le club compte 48 licenciés cette saison.  Malgré le contexte ...

»

Montcuq : Délia, un air d’Italie, soutenu par l’ADIE

Adrien Laplanche, gérant de l’épicerie, a été aidé par ...

»

Figeac : Retour de l’offre déjeuner à la Dînée du Viguier

Les gourmands sont prévenus.  L’Hôtel Mercure Figeac Viguier ...

»

Verglas : Prudence encore ce matin sur les routes du Lot

Les agents du Département en charge des routes sont à pied ...

»

Paysans Bio du Quercy au MIN : Pour Carole Delga, « le développement des circuits de proximité est un maillon essentiel pour assurer notre souveraineté alimentaire » 

La présidente de la Région a participé à l’inauguration du ...

»

Coups « doubles » pour Pradines Badminton 

Dimanche de compétition pour les badistes.  Les jours se suivent ...

»

Veau à la broche des Artisans du Goût Lotois : Remise d’un chèque de 1000 euros à l’amicale des pompiers de Saint-Céré 

Joli geste ! Lundi 10 janvier 2022 au centre de secours des ...

»

Rocamadour : 1 500 000 vues pour « SOLIDE comme le ROC » 

Enorme coup de projecteur !  On le sait, internet et les réseaux ...

»

Réforme des outils de gestion des risques climatiques : Aurélien Pradié appelle les agriculteurs et les viticulteurs à être vigilants

Le député du Lot revient sur les dossiers de la profession.  Les ...