background img

Nouvel article

628 Views

Figeac : Début de la vaccination pour la Clinique Font-Redonde-HAD 46


Le personnel de l’établissement a commencé à se faire vacciner le 12 janvier.

Fouad Chérif, directeur de la Clinique Font Redonde et président de l’HAD 46 (Hospitalisation à domicile) a souhaité donner l’exemple. Il est le premier au sein de son personnel à recevoir une dose de vaccin.

« C’est le seul rempart contre cette maladie, ce qui ne nous empêche pas pour autant de poursuivre bien entendu les gestes barrières » indique-t-il. Sur deux jours, ce sont 25 salariés sur 30 éligibles (personnes de +50 ans et présentant des risques de co-morbidité associée) qui vont être vaccinés, en attendant que le reste du personnel puisse en bénéficier. Une vaccination d’autant plus attendue que certains salariés et patients de la Clinique Font Redonde et de l’HAD 46 ont été eux-mêmes touchés par le virus. Heureusement aujourd’hui tous sont rétablis et aucun nouveau cas de Covid-19 n’est à déplorer.

«Nous avons renforcé nos protocoles, distribué des kits Covid spécifiques, acheté un appareil à pulvérisation pour désinfecter la totalité du bâtiment. Nous faisons régulièrement réaliser des prélèvements par une société spécialisée. Chaque patient qui entre à la Clinique doit obligatoirement avoir préalablement subi le test de dépistage et en refait un lors de son admission. Nos équipes portent systématiquement des masques FFP2 et en donnent à leurs patients dans le cadre de l’HAD. Désormais tous les voyants sont au vert mais nous restons vigilants. Je tiens d’ailleurs à saluer l’implication remarquable du corps médical et du personnel d’encadrement» souligne le directeur.

Depuis ce mardi 12 janvier, les visites ont pu reprendre au sein de la structure en prenant toutes les précautions nécessaires : sur rendez-vous et porte de chambre ouverte afin de s’assurer du respect des gestes barrières et notamment du port du masque. La Clinique Font Redonde reprend donc une activité normale.

Seule ombre au tableau : les soins de chimiothérapie qui par manque d’oncologue risquent de devoir prochainement s’arrêter. La députée Huguette Tiegna a récemment rencontré Fouad Chérif et doit intervenir à ce sujet auprès du ministre de la Santé.

Photo @DR

       

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de ce 15 janvier

L’ARS fait le point. Dans son bulletin récapitulatif n°135, ...

»

Saint-Céré : Des nouvelles du Théâtre de l’Usine

Le point sur les spectacles. L’équipe de ScènOgraph communique ...

»

Figeac : Signature de convention entre les pompiers du Lot et Chassint Peinture

Elle concerne Elodie Rossetto, sapeur-pompier volontaire. Les ...

»

Le préfet du Lot autorise l’ouverture des commerces les 17, 24 et 31 janvier

Cette ouverture s’effectuera dans le respect des mesures ...

»

Cahors : Modification des horaires de la déchetterie

Le SYDED du Lot communique. Suite aux annonces du gouvernement ...

»

Cahors : « Les Bouffons de la cuisine » plus que jamais solidaires

L’association s’est adaptée au contexte. « Cette année, il ...

»

La CGT lance une pétition contre « les suppressions d’emplois à Figeac Aéro »

Le syndicat ne cache pas son inquiétude. La CGT vient de mettre ...

»

Cahors : Deux personnes arrêtées pour une série de vols et de dégradations

Belle affaire résolue par la police. Entre le  14 et le 16 août ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de la vaccination et de l’épidémie ce 14 janvier

Les indicateurs de ce jeudi.  Dans le Lot, les chiffres de ...