background img

Nouvel article

1097 Views

Coronavirus : « La CCI du Lot est une véritable interface entre les entrepreneurs et l’Etat »


Entretien avec Thomas Chardard, président de la Chambre consulaire.

Thomas Chardard, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Lot, revient sur la crise actuelle. Entretien. 

> Medialot : après 4 semaines de confinement, quelle est la situation économique des entreprises lotoises ?

Thomas Chardard : la situation est dramatique, de manière universelle, quels que soient les secteurs : commerce, industrie, agro alimentaire, tourisme… même les activités qui peuvent recevoir encore de la clientèle sont en souffrance. Concernant le tourisme, cela fait quelques semaines que j’alerte les professionnels sur la saison qui sera compliquée avec une réouverture pour le 15 juillet qui reste hypothétique, des étrangers qui ne seront pas là, et des Français qui n’iront peut-être pas trop loin de chez eux. Les professionnels du tourisme sont aux abois, et sont dans l’attente d’un calendrier précis afin de pouvoir s’organiser comme d’ailleurs tous les chefs d’entreprise qui naviguent à vue. On est également inquiet pour la filière aéronautique lotoise qui est impactée par la baisse de production d’Airbus et de Boeing. 

> Medialot : quelques mots sur les mesures prises pat l’Etat, la Région Occitanie ?

Thomas Chardard : Le gouvernement, la Région ont mis en place des aides jamais vues jusque-là pour les entreprises en difficulté. Les Chambres consulaires notamment font remonter les informations du terrain et sont écoutées. La communication n’a jamais été aussi réactive et performante.  

> Medialot : la CCI du Lot est en première ligne dans cette crise.

Thomas Chardard : Dès le début, le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, a souhaité que les Chambres consulaires soient des interlocuteurs privilégiés. A la CCI du Lot, nous avons créé une cellule de crise avec un numéro dédié pour que les entreprises trouvent les informations nécessaires. On est une véritable interface entre les entrepreneurs et l’Etat. Nous avons l’expertise pour les orienter au mieux. Je salue d’ailleurs la mobilisation des équipes de la Chambre qui ont été à la hauteur des événements. Nous sommes maintenant sur une phase de soutien psychologique. Nous sommes satisfaits d’avoir une antenne APESA (Aide Psychologique pour les Entrepreneurs en Souffrance Aiguë) dans le Lot performante qui peut venir en aide aux entrepreneurs. On est content de l’avoir créée avec l’Union des Entreprises Lotoises, et la Chambre de métiers et de l’artisanat. 

> Medialot : doit-on déjà évoquer le rebond ?

Thomas Chardard : nous sommes concentrés sur le présent. L’économie va être le garant des équilibres sociétaux. On sera là pour le rebond mais d’abord il faut penser en priorité au sauvetage. 

Visuel d’illustration CCI du Lot

Récemment Publié

»

Lalbenque : Le patrimoine à l’honneur ce dimanche

Joli programme. Ce dimanche 20 septembre, la commune de Lalbenque ...

»

Concours d’écriture en Occitan avec Aquí l’Òc

Le thème retenu est un conte merveilleux. L’association Aquí ...

»

Accident à Lalbenque

Choc frontal entre deux voitures. Les sapeurs-pompiers du Lot ont ...

»

Un livre consacré à la mondialisation du Lot

L’auteur, Michel Auvray, le présentera notamment chez Calligramme ...

»

Figeac : Vernissage du Salon des Métiers d’Art

Le coup d’envoi a été donné ce vendredi. Ce 18 septembre, en ...

»

Covid-19 : Le point sur la situation sanitaire dans les établissements scolaires du Lot

L’accueil de l’internat du lycée Monnerville de Cahors est ...

»

Sibelle et le 13 heures de TF1

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors Rugby en déplacement à Gruissan ce dimanche

Du lourd au menu des Ciel et Blanc. Déplacement difficile à ...

»

Francoulès : Rencontres autour de « l’après capitalisme »

Débats ce dimanche organisés par les communistes ...