background img

Nouvel article

577 Views

Cauvaldor : Un budget offensif 


Il a été voté ce 28 mars sans hausse d’impôts pour les habitants. 

Ce 28 mars 2022, à Biars-sur-Cère, les élus de Cauvaldor ont voté le budget de la collectivité. Huguette Tiegna, députée du Lot et Angèle Preville, sénatrice, étaient présentes, invitées par le président Raphaël Daubet, suivant la tradition républicaine.   

> Des recettes et des dépenses équilibrées 

Pierre Moles, vice-président en charge des finances et du budget, a exposé avec beaucoup de clarté les chiffres clefs de l’année à venir. Côté recettes, le budget affiche une hausse de 560 000 euros et prévoit 28 millions de recettes, dont 19 millions d’euros de fiscalité des entreprises. La collectivité prévoit 28 millions d’euros de dépenses de fonctionnement. Cela comprend les achats, les subventions, les intérêts de la dette et les charges de personnel. La contribution de Cauvaldor aux associations et syndicats s’élève à 5,6 millions d’euros. Les charges de personnel augmentent un peu. Cet ajustement s’explique par des revalorisations salariales et des recrutements nécessaires pour mener à bien les projets d’investissement. Cette augmentation de personnel est également liée au déploiement du dispositif France services sur tout le territoire. Concernant les budgets annexes, la collectivité s’est mise en conformité avec les recommandations de la Chambre régionale des comptes : il n’y a désormais plus que 11 budgets annexes (au lieu de 25 jusqu’à présent) qui représentent un budget de près de 27 millions d’euros.

> Montée en puissance des investissements

Concernant l’investissement, les dépenses prévisionnelles ont été fixées à 16 millions d’euros pour 2022. Ces dépenses s’inscrivent dans une stratégie de développement économique, accompagnée d’une politique de l’habitat et d’un déploiement important de services à la population (équipements sportifs, crèches, maisons de santé…). « La révision du Plan pluri annuel d’investissement a engendré une hausse du programme global qui passe de 74 à 77 millions d’euros pour le mandat. La répartition de ces dépenses répond à une recherche constante d’équilibre entre les bassins de vie, mais aussi entre les types d’équipement. », a précisé Pierre Moles. Raphaël Daubet a insisté sur cet objectif ambitieux : « multiplier par deux les dépenses d’investissement sur le mandat, est le seul moyen de développer l’attractivité de Cauvaldor pour accueillir des nouveaux habitants et des nouvelles entreprises. » En effet, cette stratégie d’investissements s’englobe dans une volonté d’agir en faveur des entreprises du BTP.  

> Maîtriser la fiscalité 

Le président Raphaël Daubet a remercié Pierre Moles et les élus qui veillent à la transparence de ces budgets. « La question des augmentations de fiscalité pour les habitants est essentielle. Elles doivent être mesurées : nous avons conscience que cela est problématique pour nos citoyens. Il est donc impératif d’aller chercher des recettes ailleurs : nos investissements doivent nous le permettre. Nous devons, par exemple, être capables de développer des projets d’énergies renouvelables. Nous pourrions ainsi soutenir notre indépendance énergétique et débloquer des recettes fiscales supplémentaires liées aux énergies renouvelables : l’IFER (imposition forfaitaire des entreprises de réseaux).  Un système dans lequel les charges augmentent et les recettes diminuent n’est pas voué à fonctionner longtemps » a-t-il conclu. 

La sénatrice, Angèle Préville a salué le travail exposé, symbole du dynamisme de la communauté de communes. Elle s’est réjouie des investissements sur les services à la population et des efforts de Cauvaldor pour faire venir du personnel médical sur le territoire. Pour finir, Huguette Tiegna, la députée a exprimé quant à elle sa satisfaction d’avoir une vision globale du territoire et a remercié les élus pour l’élan de solidarité envers les Ukrainiens. 

Photo DR

Récemment Publié

»

Elections législatives 2022 : Rémi Branco réclame « une loi sans précédent contre les déserts médicaux et en appelle à la mobilisation des Lotois »

Le candidat a fait part de ses propositions.  Ce 25 mai, Rémi ...

»

Cahors Cyclisme – Section Trial : Retour sur la Coupe Grand Sud 2022

Elle est composée de 6 manches.  Cette année 2022, la section ...

»

Cahors : Nouveaux dispositifs de vidéo-protection et le retour « d’A l’assaut de l’île » 

Les délibérations étaient à l’ordre du jour du conseil ...

»

La première fête du Pâturage à Lugagnac

Riche programme ce samedi 28 mai.  L’Association Foncière ...

»

Elections législatives 2022 : Gérard Larcher aux côtés d’Aurélien Pradié 

Le président du sénat était en visite ce 25 mai dans le ...

»

Raphaelle Levet, le mariage dans l’objectif 

Elle est aussi spécialisée dans les baptêmes, les réunions de ...

»

Rocamadour – Cahors : L’Angélus Trail 2022, c’est ce samedi 28 mai 

On peut encore s’inscrire. Le départ de L’Angélus Trail sera ...

»

Huguette Tiegna s’engage aux côtés des secrétaires de mairie 

La députée a engagé une démarche auprès des ministres de la ...

»

L’école de rugby de Luzech à l’honneur au tournoi Olivier Taule

Les Rouge et Blanc ont conservé le bouclier.  Samedi 14 mai 2022, ...

Menu Medialot