background img

Nouvel article

3069 Views

Cahors : Un projet de rénovation de logements en accession à la propriété à l’angle de la rue des Carmes et de la place Imbert


Il est éligible au dispositif de défiscalisation Denormandie pour du locatif. 

« Nous avons mis en place toute une série de dispositifs pour reconquérir le centre-ville. 800 logements ont déjà été rénovés dont 140 vides, abandonnés ou en péril ont été sortis de vacance. L’objectif est d’en réhabiliter 500 autres dans les années qui viennent. Il y a aussi à nos côtés des porteurs de projets comme Vincent Lavignolle et Constance Favereau déjà présents sur un immeuble place Chapou » a rappelé Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors, lors de la visite de l’immeuble situé à l’intersection de la rue des Carmes et de la place Emilien Imbert.

Il s’agit d’un projet mixte entre produit en accession à la propriété et investissement locatif. Le projet de réhabilitation de cet immeuble, mené par le groupe Manalvo Gestion, va permettre de mettre sur le marché des logements en accession à la propriété dans de l’ancien rénové. Il s’agit d’un produit mixte entre produit en accession à la propriété et investissement locatif éligible au dispositif de défiscalisation Denormandie, une première sur Cahors, permettant une réduction de l’impôt sur le revenu de 12 % du prix d’achat total pour un engagement locatif de 6 ans, 18 % pour un engagement locatif sur 9 ans et 21 % pour 12 ans.

Le bâtiment qui date du XIXème siècle va faire l’objet d’une rénovation complète, de standing. La résidence Olivier-de-Magny offrira tous les avantages de la vie en centre-ville grâce à un accès direct aux commerces, écoles, services et loisirs, tout près des berges du Lot propices à la promenade. L’immeuble va se décomposer en huit appartements de charme avec de jolies cheminées décoratives et de magnifiques parquets d’époque. Du T2 au T4, de 50 à 140 m2 entièrement rénovés, ils offriront de larges ouvertures et une belle luminosité. Ces appartements disposeront de prestations de qualité et chacun sera aménagé en fonction des goûts des acquéreurs.

Les prestations proposées :

– résidence sécurisée

– ascenseur

– parking privé et sécurisé -stationnements vélos

– caves privatives

– salle d’eau équipée

– cuisine aménagée et équipée

La vente des appartements se fera dans le cadre d’une VIR (Vente d’immeuble à Rénover). La livraison définitive des appartements une fois rénovés est prévue en octobre 2023. L’architecte retenu pour cette opération est Jean-Paul Fontaine.

Dans le même temps, la place Emilien Imbert va être réaménagée et le projet de rénovation énergétique du théâtre lancé, ce qui va grandement modifier l’environnement de ce quartier. La place Emilien-Imbert, 1 400 m2, autrefois dénommée place du Théâtre, située à l’arrière du théâtre, représente un enjeu majeur en matière de déplacements doux (piétons, vélos, bus), de circulation automobile et de réappropriation d’un espace public. Il s’agit de redonner une rationalité à l’espace public, de créer une harmonie, un lien entre les bâtiments du XXème siècle, la place et le boulevard Gambetta, tout en conservant les usages et fonctions nécessaires. Le programme comprend l’intégralité du carrefour avec le boulevard Gambetta et notamment l’étude des circulations piétonnes sur celui-ci. Pour une meilleure cohérence de l’ensemble, le projet de réaménagement de la place Imbert intègre l’objectif d’aménagement de la rue des Carmes, bien que cette dernière ne soit pas traitée lors de cette opération mais dans le cadre du programme voirie. La rue de l’Ancienne Gendarmerie, lien entre le boulevard Gambetta, la place Imbert et les allées Fénelon, va voir quant à elle ses espaces réorganisés (accessibilité et requalification). L’aménagement devra être fonctionnel et simple au regard de l’espace disponible, mais également pensé pour les circulations piétonnes. A suivre…

> Manalvo Gestion : des maîtres d’ouvrages dans la rénovation du bâti ancien. Passionnés de bâti ancien, ils interviennent sur la réhabilitation d’immeubles vacants à caractère patrimonial et proposent des logements de qualité adaptés aux modes de vie actuels, tout en préservant l’âme des lieux.

> https://www.manalvo-gestion.fr/residence-olivier-de-magny/

Récemment Publié

»

15 petits taekwondoïstes lotois à la rencontre d’une championne du monde

Les jeunes ont participé à un stage avec Yasmina Aziez. Le ...

»

Hôpital de Gourdon : Le soutien d’Edith Lagarde et de Frédéric Gineste

Les conseillers départementaux en appellent au ministre.  Edith ...

»

Sibelle, le rendez-vous manqué avec le député et les moutons d’Ouessant 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : « Pablo, y’a encore du boulot !», performance artistique pour l’Ukraine et tous les migrants ce samedi 

Rendez-vous ce 28 mai, à partir de 9 h, sur le parvis de la ...

»

Budget participatif à Lalbenque : Derniers jours pour voter !

Clap de fin ce 28 mai.  Dix projets imaginés par les ...

»

Rocamadour : « Le mariage nuit gravement à la santé » toujours à l’affiche à Côté Rocher 

Comédie à (re)découvrir les 27, 28 et 29 mai. Sophie est ...

»

Yma, Clara, et Camille sur les traces du Petit Prince 

Elles ont décollé de l’aérodrome de Cahors-Lalbenque pour ...

»

Saint-Céré : Bal’Ograph Tropical Sound ce samedi au Théâtre de l’Usine

Coup d’envoi à 20 h 30.  Venez retrouver Fanny Aguado et son ...

»

Espaces naturels sensibles du Lot : Découvrir et reconnaitre les oiseaux

Deux rendez-vous sont au programme.  Les prochaines animations ...

Menu Medialot