background img

Nouvel article

4284 Views

Cahors : Un projet de production maraîchère va sortir de terre à Labéraudie


Une initiative qui s’inscrit dans le Projet alimentaire territorial. 

Production maraîchère, insertion et vie de quartier. Un triptyque vertueux est en train de voir le jour zone de Labéraudie. A la manoeuvre, l’association Lotdyssée, association d’insertion par l’activité économique créée autour d’une exploitation maraîchère. Les terres sont mises à disposition par le Grand Cahors. Elles sont délimitées par le Lot,  la zone économique, le pont, et le quartier de la Croix de Fer. Les objectifs du projet, qui fait partie intégrante du  Projet alimentaire territorial, « De la vallée à l’assiette », sont d’insérer socialement et professionnellement des personnes en difficulté sociale ou éloignées de l’emploi.

« Le Grand Cahors met à notre disposition 5 hectares dont 3,7 hectares cultivables (dont un hectare sous serre). On est sur le démarrage mais on réfléchit déjà à l’étape suivante en étudiant le conditionnement. Au niveau du chantier d’insertion, on est sur sur 6 ETP soit 8 personnes. On pense pouvoir doubler à terme le nombre de permanents et passer ainsi de 2 à 4 » ont précisé Eric Lutrand, président de  Lotdyssée, et Bérengère Cormane, coordinatrice.

Le chantier d’insertion de production de légumes cultivés en agriculture biologique ou raisonnée pourrait être amené à approvisionner la légumerie de l’Unité de production culinaire du Grand Cahors tout en proposant de la vente en direct sur site, sur les marchés de Terre-Rouge et Sainte-Valérie et un système de paniers. Le projet souhaite également contribuer à l’activité économique et à l’action sociale en développant l’offre des structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) sur le territoire. Pour les publics cibles, les possibilités de parcours vers l’emploi seront multiples : nouveau support métier vers des activités de maraîchage, de verger, d’aménagement paysager. L’ouverture vers les quartiers à proximité (Labéraudie, Pradines et la Croix de Fer) sera, par ailleurs, développée par l’accueil des habitants et des publics des structures voisines, notamment le centre de loisirs, l’espace social et le groupe scolaire de la Croix de Fer, la résidence autonomie des Pins, dans une visée de médiation. L’association souhaite également pouvoir approvisionner l’épicerie sociale gérée par le CCAS de Cahors et l’association RERTR.

« Notre PAT souhaite réinstaller des maraîchers dans la vallée du Lot. Il y avait d’ailleurs une filière existante dans les années 50. Le projet de Lotdyssée coche toutes les cases » a souligné Francesco Testa, vice-président de l’agglo en charge de la transition écologique, circuits courts et restauration collective, projet alimentaire territorial et énergies renouvelables. « Nous n’avons pas trop hésiter à accompagner ce projet qui répond à l’insertion par le geste. Il y a une approche globale qui rentre aussi complètement dans la loi Egalim » a indiqué Nelly Ginestet, vice-présidente du Département.

« Nous soutenons ce projet car il rentre complètement dans les objectifs de la collectivité : insertion et mise en valeur de terres. Mise en place d’espaces tests, soutien à l’installation des maraichers, création d’une légumerie en 2016, développement des jardins pédagogiques et collectifs, implantation de jardinières partagées, éducation à l’alimentation locale et de qualité : nous poursuivons notre engagement en faveur de l’augmentation de la production maraîchère issue de l’agriculture biologique, favorisons la diversification des sources de transformation et de distribution des produits locaux et promouvons la consommation de produits bio et locaux » a conclu Jean-Marc Vayssouze, président du Grand Cahors. 

> Le projet a bénéficié de 165 000 euros de subventions des différents partenaires. 

.> Le projet d’insertion par l’activité économique de l’association Lotdyssée est financé par l’État au titre du plan France Relance et du Fonds départemental d’investissement, par la Région Occitanie / Pyrénées- Méditerranée et par le Département du Lot. Dans le cadre du programme départemental d’insertion, le Département vient en soutien de structures, notamment les chantiers d’insertion, et a soutenu, à ce titre, la création de Lotdyssée. Le soutien du Département est également financier, au travers de subventions de fonctionnement, mais aussi pour accompagner les investissements des structures. Au titre du fonctionnement, elles permettront, entre autres, de financer l’accompagnement réalisé auprès des bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active) salariés du chantier d’insertion de Lotdyssée.

Récemment Publié

»

Cahors Cyclisme – Section Trial : Retour sur la Coupe Grand Sud 2022

Elle est composée de 6 manches.  Cette année 2022, la section ...

»

Cahors : Nouveaux dispositifs de vidéo-protection et le retour « d’A l’assaut de l’île » 

Les délibérations étaient à l’ordre du jour du conseil ...

»

La première fête du Pâturage à Lugagnac

Riche programme ce samedi 28 mai.  L’Association Foncière ...

»

Elections législatives 2022 : Gérard Larcher aux côtés d’Aurélien Pradié 

Le président du sénat était en visite ce 25 mai dans le ...

»

Raphaelle Levet, le mariage dans l’objectif 

Elle est aussi spécialisée dans les baptêmes, les réunions de ...

»

Rocamadour – Cahors : L’Angélus Trail 2022, c’est ce samedi 28 mai 

On peut encore s’inscrire. Le départ de L’Angélus Trail sera ...

»

Huguette Tiegna s’engage aux côtés des secrétaires de mairie 

La députée a engagé une démarche auprès des ministres de la ...

»

L’école de rugby de Luzech à l’honneur au tournoi Olivier Taule

Les Rouge et Blanc ont conservé le bouclier.  Samedi 14 mai 2022, ...

»

Figeac : Première édition de Fi’Jazz ce week-end 

Le festival a lieu du 27 au 29 mai 2022. Durant trois jours, Figeac ...

Menu Medialot