background img

Nouvel article

13175 Views

Cahors : La police et le Raid interviennent pour sauver deux petites filles


L’opération s’est déroulée ce 14 janvier aux abords de l’hôpital.

Passants, riverains et automobilistes ont été surpris ce mardi 14 janvier de voir les hommes du Raid, cagoulés, aux abords de l’hôpital de Cahors. Une intervention déclenchée par le commissariat de Cahors, et Patrick Meynier, le directeur de la sécurité publique du Lot, qui revient sur les faits : « Dans la soirée du 13 janvier, un homme âgé de 35 ans, séparé de sa compagne dans de mauvaises conditions et avec qui il a eu 3 filles de 16, 11, et 4 ans, s’est présenté chez elle, et a « récupéré » sous la menace les 3 enfants. Il est parti ensuite chez lui dans une résidence aux abords de l’hôpital. A 2 h, du matin, l’individu a eu un « comportement inapproprié » à l’encontre de l’aînée qui a réussi à appeler sa mère et à se sauver de l’appartement. Vers 3 h, la maman, déjà victime de violences graves de la part de son ancien compagnon, et sa fille sont venues nous aviser des faits et elles nous ont demandé de les protéger et d’intervenir. On a recueilli les éléments d’enquête sur l’intéressé. On a prévenu le procureur qui a autorisé l’intervention. A 4 h, je fais procéder à l’enquête d’environnement sur le père, défavorablement connu de la justice en particulier pour des affaires de violences, de port d’arme, et de stupéfiants. Il vit ensuite dans un studio, et est susceptible de posséder une arme à feu puissante. J’ai donné instruction de mettre en place un dispositif discret de surveillance du lieu, de son véhicule. Je ne voulais pas que l’on aille jusqu’à la violence ou une prise d’otages. On a découvert également que la porte était blindée. On a alors, avec mon chef de sûreté, sollicité le soutien du Raid. Aux environs de 6 h, très rapidement, les colonnes d’assaut m’ont rejoint. On a tout analysé en amont. Dès que tout a été sécurisé, l’éclairage extérieur neutralisé, le Raid a donné l’assaut vers 7 h, a neutralisé l’individu après avoir fait sauter la porte. Ils ont protégé, sécurisé les enfants. Nous les avons rassurés et remis à leur maman. Le Raid est composé d’experts, de professionnels. Ils ont fait un travail formidable avec au final, pas un coup de feu tiré. On a découvert un fusil de chasse calibre 12 avec crosse et canon sciés dans l’appartement. Le suspect a été arrêté et placé en garde en vue. »

> Le 9 novembre dernier, avenue du 7ème RI, un homme avait déjà été interpellé par le Raid et les policiers de Cahors sur le toit d’une habitation.

article

Récemment Publié

»

Saint-Céré : Un Poste Médical Avancé plus opérationnel pour les pompiers du Lot

C’est un ensemble fonctionnel destiné à faire face à un afflux ...

»

Accident à Saint-Jean-de-Laur

La voiture a fini sur le toit. Ce samedi 15 mai, aux alentours de 16 ...

»

Lot : Création de la direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations

La DDETSPP est située à la Cité sociale à Cahors. La réforme ...

»

La beauté des vallées et la propreté aléatoire des berges du Lot

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Limogne : L’Orchestre de Chambre de Toulouse en concert à La Halle le 17 juin

La salle culturelle rouvre ses portes. La saison culturelle de la ...

»

Gramat : Le GRIMP à l’entraînement

Le Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux ...

»

Pradines : C’est parti pour les jardins participatifs

Belle initiative. La commune de Pradines, en partenariat avec le ...

»

Livernon : Flashé à 139 km/h, sous cocaïne, alcoolisé, sa compagne, son bébé et deux enfants sans leurs ceintures…

La vitesse sur la RD 802 est limitée à 80km/h. Ce jeudi 13 mai ...

»

Sibelle rouvre le Bescherelle avant la réouverture

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue pr Philippe Mellet et ...