Nouvel article

12127 Views

Cahors : La police et le Raid interviennent pour sauver deux petites filles


L’opération s’est déroulée ce 14 janvier aux abords de l’hôpital.

Passants, riverains et automobilistes ont été surpris ce mardi 14 janvier de voir les hommes du Raid, cagoulés, aux abords de l’hôpital de Cahors. Une intervention déclenchée par le commissariat de Cahors, et Patrick Meynier, le directeur de la sécurité publique du Lot, qui revient sur les faits : « Dans la soirée du 13 janvier, un homme âgé de 35 ans, séparé de sa compagne dans de mauvaises conditions et avec qui il a eu 3 filles de 16, 11, et 4 ans, s’est présenté chez elle, et a « récupéré » sous la menace les 3 enfants. Il est parti ensuite chez lui dans une résidence aux abords de l’hôpital. A 2 h, du matin, l’individu a eu un « comportement inapproprié » à l’encontre de l’aînée qui a réussi à appeler sa mère et à se sauver de l’appartement. Vers 3 h, la maman, déjà victime de violences graves de la part de son ancien compagnon, et sa fille sont venues nous aviser des faits et elles nous ont demandé de les protéger et d’intervenir. On a recueilli les éléments d’enquête sur l’intéressé. On a prévenu le procureur qui a autorisé l’intervention. A 4 h, je fais procéder à l’enquête d’environnement sur le père, défavorablement connu de la justice en particulier pour des affaires de violences, de port d’arme, et de stupéfiants. Il vit ensuite dans un studio, et est susceptible de posséder une arme à feu puissante. J’ai donné instruction de mettre en place un dispositif discret de surveillance du lieu, de son véhicule. Je ne voulais pas que l’on aille jusqu’à la violence ou une prise d’otages. On a découvert également que la porte était blindée. On a alors, avec mon chef de sûreté, sollicité le soutien du Raid. Aux environs de 6 h, très rapidement, les colonnes d’assaut m’ont rejoint. On a tout analysé en amont. Dès que tout a été sécurisé, l’éclairage extérieur neutralisé, le Raid a donné l’assaut vers 7 h, a neutralisé l’individu après avoir fait sauter la porte. Ils ont protégé, sécurisé les enfants. Nous les avons rassurés et remis à leur maman. Le Raid est composé d’experts, de professionnels. Ils ont fait un travail formidable avec au final, pas un coup de feu tiré. On a découvert un fusil de chasse calibre 12 avec crosse et canon sciés dans l’appartement. Le suspect a été arrêté et placé en garde en vue. »

> Le 9 novembre dernier, avenue du 7ème RI, un homme avait déjà été interpellé par le Raid et les policiers de Cahors sur le toit d’une habitation.

article

Récemment Publié

»

Grand Figeac : Un dispositif d’aides économiques pour soutenir la reprise

La collectivité est au soutien en cette période de crise. Le ...

»

Cahors : Le marché reviendra place Chapou… dès que la situation sanitaire le permettra

En attendant le feu vert de l’Etat, il reste sur les allées ...

»

Les pompiers du Lot transportent du matériel sanitaire pour les soignants

Ce matériel, essentiellement composé de masques et de combinaisons ...

»

Cahors : La fête des mères rime avec La Jardinerie du Quercy

L’enseigne de l’avenue Maryse Bastié est au rendez-vous de ...

»

Un premier PACS pour la nouvelle maire de Saint-Laurent-les-Tours

Cérémonie conviviale. Une émotion partagée à la fois pour ...

»

Cahors-Le Montat : Ouverture d’un CAP agricole Métier de l’agriculture spécialité viticulture au lycée des Territoires

La formation se déroule en deux ans avec 70 semaines chez ...

»

Cahors : Saison 2 pour « La Paillote de l’Archipel »

L’établissement ouvre ses portes ce 5 juin. Deuxième saison pour ...

»

Lot : « Merci à nos artisans !»

La Maison de l’Artisan du Lot / U2P 46, la CGAD 46 les mettent à ...

»

Cahors : 1er teaser de Puissent nos racines être

Vidéo de la création de Compagnie IL Y A/Nora Turpault dans ...

Menu Medialot