background img

Nouvel article

12938 Views

Cahors : La police et le Raid interviennent pour sauver deux petites filles


L’opération s’est déroulée ce 14 janvier aux abords de l’hôpital.

Passants, riverains et automobilistes ont été surpris ce mardi 14 janvier de voir les hommes du Raid, cagoulés, aux abords de l’hôpital de Cahors. Une intervention déclenchée par le commissariat de Cahors, et Patrick Meynier, le directeur de la sécurité publique du Lot, qui revient sur les faits : « Dans la soirée du 13 janvier, un homme âgé de 35 ans, séparé de sa compagne dans de mauvaises conditions et avec qui il a eu 3 filles de 16, 11, et 4 ans, s’est présenté chez elle, et a « récupéré » sous la menace les 3 enfants. Il est parti ensuite chez lui dans une résidence aux abords de l’hôpital. A 2 h, du matin, l’individu a eu un « comportement inapproprié » à l’encontre de l’aînée qui a réussi à appeler sa mère et à se sauver de l’appartement. Vers 3 h, la maman, déjà victime de violences graves de la part de son ancien compagnon, et sa fille sont venues nous aviser des faits et elles nous ont demandé de les protéger et d’intervenir. On a recueilli les éléments d’enquête sur l’intéressé. On a prévenu le procureur qui a autorisé l’intervention. A 4 h, je fais procéder à l’enquête d’environnement sur le père, défavorablement connu de la justice en particulier pour des affaires de violences, de port d’arme, et de stupéfiants. Il vit ensuite dans un studio, et est susceptible de posséder une arme à feu puissante. J’ai donné instruction de mettre en place un dispositif discret de surveillance du lieu, de son véhicule. Je ne voulais pas que l’on aille jusqu’à la violence ou une prise d’otages. On a découvert également que la porte était blindée. On a alors, avec mon chef de sûreté, sollicité le soutien du Raid. Aux environs de 6 h, très rapidement, les colonnes d’assaut m’ont rejoint. On a tout analysé en amont. Dès que tout a été sécurisé, l’éclairage extérieur neutralisé, le Raid a donné l’assaut vers 7 h, a neutralisé l’individu après avoir fait sauter la porte. Ils ont protégé, sécurisé les enfants. Nous les avons rassurés et remis à leur maman. Le Raid est composé d’experts, de professionnels. Ils ont fait un travail formidable avec au final, pas un coup de feu tiré. On a découvert un fusil de chasse calibre 12 avec crosse et canon sciés dans l’appartement. Le suspect a été arrêté et placé en garde en vue. »

> Le 9 novembre dernier, avenue du 7ème RI, un homme avait déjà été interpellé par le Raid et les policiers de Cahors sur le toit d’une habitation.

article

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de ce 25 février

Le point ce jeudi. Ce 25 février, les indicateurs de l’épidémie ...

»

Cahors – Coronavirus : Le dépistage massif a commencé

Il se poursuit ce vendredi et ce samedi sur 6 sites. Des personnes ...

»

Cahors : La ministre du logement salue le projet urbain de la Ville 

Emmanuelle Wargon a également visité le groupement de gendarmerie ...

»

Disparition inquiétante à Lauzès : La gendarmerie du Lot lance un appel à témoins

Un pensionnaire de la MARPA n’a plus donné de nouvelles depuis ce ...

»

Cahors : Malade, le bouleau du giratoire Jean Baron va être abattu

Il sera remplacé d’ici fin mars par un érable du père ...

»

Gratuité des trains régionaux liO pour les jeunes : Ouverture des candidatures pour l’expérimentation

On peut s’inscrire en ligne. Le 8 février dernier, Carole Delga, ...

»

L’agence AD’OCC et la Région Occitanie partenaires du Prix Innover à la Campagne.

Les entrepreneurs innovants installés loin des grandes villes sont ...

»

Cahors : Boutique hôtel 4* (avec restaurant, bar et cave à vins), micro-crèche, commerces… le projet du Palais de Via dévoilé

Il a été présenté ce 25 février lors de la visite ...

»

Les pompiers du Lot : Accouchement inopiné à Corn

La petite Ylana est venue au monde au bord de la D13. Les ...