background img

Nouvel article

1733 Views

Zones Défavorisées : La patience des agriculteurs a des limites… largement dépassées ! 


La réunion au ministère de l’agriculture n’a accouché d’aucune carte…

> La FDSEA et les Jeunes agriculteurs communiquent : « La réunion du groupe national (ministère – profession agricole – régions) sur la révision des Zones Défavorisées s’est tenue cet après-midi au ministère de l’agriculture à Paris. La DGPE a indiqué que le critère complémentaire que nous avions proposé (basé sur le morcellement des parcelles) avait bien été pris en compte, il a fait l’objet d’une simulation… et n’a pas été retenu aujourd’hui ! Aucune carte n’a été présentée au cours de cette réunion. Une dernière carte est annoncée pour mi-février. C’est la version qui sera envoyée à Bruxelles. Est-ce que le ministre temporise ? Est-ce qu’il nous a déjà écartés ? Difficile à dire… Techniquement, le dossier « Quercy Blanc » est carré. Quels sont les blocages : réglementaires ? budgétaires ? Ce qui est certain, c’est que notre patience a des limites… cette situation ajoute encore de la tension sur le terrain. C’est insupportable et explosif ! L’administration serait bien inspirée de suspendre tous les contrôles sur les exploitations… Nous n’imaginons pas une seconde, après une rencontre avec le Premier ministre, un rendez-vous au ministère de l’agriculture et une prise de position sans ambiguïté du DRAAF à la sortie de la manif de Montauban, que le président de la République puisse nous claquer la porte au nez. Car, par ce geste de mépris inqualifiable, il condamnerait pour les 30 prochaines années, l’avenir de centaines de femmes et d’hommes qui font vivre nos territoires, malgré les handicaps vécus au quotidien. L’heure est grave. Nous appelons solennellement le gouvernement et les élus de notre territoire à bien mesurer l’impact de la décision qui va être prise…»

> La Région Occitanie refuse le statu quo et poursuit sa mobilisation. La commission nationale travaillant sur la révision de la carte des zones agricoles défavorisées s’est réunie ce vendredi 26 janvier, à Paris. Vincent Labarthe, vice-président de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, participait à cette réunion et a tenu, à la sortie, à faire part de sa déception :  « Nous nous attendions aujourd’hui à avoir des propositions nouvelles. Au contraire, c’est le statu quo qui nous est imposé. Il n’y a eu aucune avancée concrète par rapport au zonage proposé le 20 décembre dernier ! Nos objectifs restent clairs et partagés par l’ensemble de la représentation syndicale agricole : le futur zonage doit être réservé à l’élevage, afin de préserver nos filières et les emplois qui y sont liés, mais aussi la vitalité de nos territoires et les espaces naturels souvent sensibles. Nous devons permettre à nos éleveurs de continuer à exercer leur métier, à pouvoir en vivre tout en faisant vivre notre région. »A l’occasion de ses vœux aux agriculteurs prononcés hier Auvergne, le président de la République Emmanuel Macron a fixé un nouveau rendez-vous au 15 février pour valider la future carte des Zones Défavorisées. « Il ne reste ainsi plus qu’une quinzaine de jours pour trouver les solutions qui permettront d’éviter la fracture agricole et territoriale et garder des régions françaises riches de leur diversité. Aussi, nous demandons au Ministre de l’Agriculture de nous recevoir dans les meilleurs délais afin de lui faire part de notre vision et de nos propositions concrètes sur ce dossier », a indiqué Vincent Labarthe. A l’occasion de la manifestation organisée le 24 janvier dernier à Montauban, la présidente de Région Carole Delga avait déjà réaffirmé la mobilisation de la Région sur cette question primordiale pour l’avenir des agriculteurs, des éleveurs et de l’ensemble des territoires de l’Occitanie.

article

300x38

Récemment Publié

»

Chambre de métiers et de l’artisanat du Lot : Médailles du travail pour Dominique Campergue et Caroline Bousquet 

Ils ont été décorés par la préfète du Lot, Claire ...

»

Le Grand Cahors intègre le Groupement d’Intérêt Public (GIP) « Ma santé, Ma Région »

Le projet est d’embaucher des médecins généralistes dans ...

»

Cauvaldor ouvre le dispositif j’apprends à nager au public sénior

Les résidents de la Communauté de communes âgés de plus de 60 ...

»

Saint-Martin-Labouval : Appel à candidatures pour le projet de MAM

Date limite du dépôt le 16 juin 2024 (2 réunions d’informations ...

»

Loupiac : Soirée celtique ce samedi à la salle des fêtes 

Coup d’envoi à 19 h.  L’ ACAP (Actions Culturelles et ...

»

Glanes : Un vide-greniers pas comme les autres le 21 avril 

Le comité des fêtes a concocté un joli menu.  Un vide-greniers ...

»

Anglars-Juillac/Prayssac (RD 67) : Réouverture du pont suite aux travaux de réparation

Le chantier est terminé.    Suite aux dégâts occasionnés par ...

»

Dégagnac : A la découverte des plantes médicinales et de leurs vertus

Table ronde ce 15 avril à 11 h.  Plantes médicinales, des ...

»

Violaine Delpech-Fraysse et Régis Villepontoux à la rencontre des maires du canton de Souillac

Echanges nombreux.  Les conseillers départementaux de Souillac, ...

Menu Medialot