background img

Nouvel article

3199 Views

Violences graves en réunion aux abords du lycée Champollion de Figeac : 4 mineurs déférés 


Ils ont été présentés au juge des enfants. 

Le 18 janvier 2024, des violences graves et en réunion ont été commises aux abords du lycée Champollion à Figeac, au préjudice d’un adolescent de 16 ans. 

Deux individus, extérieurs au lycée, sont parvenus à pénétrer dans l’établissement afin de régler un litige avec la victime. Par la suite, le groupe est sorti à l’extérieur et la victime a été violenté par deux autres individus. 

L’infraction reprochée correspond à des violences avec ITT de moins de 8 jours aggravées par deux circonstances à savoir la réunion et aux abords d’un établissement scolaire, délit puni au maximum de 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende. De plus, le seul fait de s’introduire dans un établissement scolaire, à plusieurs, dans le but de troubler la tranquillité ou le bon ordre dudit établissement constitue aussi un délit passible de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

L’enquête diligentée par les militaires de la gendarmerie de Figeac permettait d’identifier 4 suspects : des mineurs de 16 à 17 ans, déjà défavorablement connus des services judiciaires et originaires de Figeac. Certains avaient été scolarisés puis exclus récemment du lycée Champollion en raison d’actes de délinquance (outrages, harcèlement scolaire) en cours de traitement au niveau judiciaire.

En raison de la nature, de la gravité et du lieu des faits et de la personnalité des mineurs mis en cause, ils ont été déférés ce jour au parquet puis présentés au juge des enfants. 

Conformément aux dispositions prévues par le code de justice pénale des mineurs :  

Ils seront jugés sur le fond du dossier le 19 février 2024 dans le cadre d’une audience d’examen de la culpabilité 

Jusqu’à cette date, ils font l’objet d’une mesure éducative judiciaire provisoire suivie par la Protection Judiciaire de la Jeunesse avec notamment un couvre-feu, l’interdiction d’entrer en contact avec la victime et les coauteurs, de paraître dans ou aux abords du lycée. Un d’entre eux, le plus connu, a été placé sous contrôle judiciaire strict comportant les mêmes obligations. 

Récemment Publié

»

Cahors Rugby revient avec les points du match nul de Gimont 

Les Ciel et Blanc gardent leur dynamique avant les phases ...

»

Rugby : Gourdon XV s’incline en demi-finale du Challenge Occitanie 

Les Rouge et Blanc ont perdu contre Saint-Juéry. Ce dimanche 21 ...

»

MARPA Vision 2024 : Préparez-vous à voter pour « Les étoiles de Montdoulenque »

Le clip est à découvrir dans l’article.  Ils rêvent de gagner ...

»

« Le Lot, de Ferme en Ferme » : 20 producteurs Bio ouvrent leurs portes les 27 et 28 avril 2024 

Animations aux 4 coins du département.  Le plein d’animations ...

»

Labastide-Murat : Vernissage « Tisse-moi un mouton » le 27 avril 

Il se déroulera à la Maison du Parc, à 15 h 30. « Tisse-moi un ...

»

Rugby Quercy Féminin : Un samedi référence pour les 2 équipes cadettes

Belle journée pour les Rose et Noire.  2 victoires sont venues ...

»

Pradines : Cahors for the Planet aura lieu le 22 mai 

Un évènement festif pour faire évoluer le monde ...

»

Des contrariétés du roi du Danemark à l’agonie de Railcoop en passant par les calamités agricoles… 

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Lot : Le procureur de la République comparaîtra devant le tribunal de Montauban pour violences conjugales 

L’audience aura lieu en juin prochain. Franceinfo l’a annoncé ce ...

Menu Medialot