background img

Nouvel article

3393 Views

Variole du singe : Aurélien Pradié répond à la polémique 


Le député du Lot est mis en cause par Sandrine Rousseau pour des « propos homophobes ». 

Polémique dans l’arène politique mais également sur la Twittosphère avec un #PradiéDémission dans les tendances du jour. Petit retour en arrière : ce 2 août la députée de la Nupes, Sandrine Rousseau, a interpellé la première ministre et le ministre de la Santé sur la campagne vaccinale contre la variole du singe. La parlementaire a également évoqué la dénomination même de « variole du singe » qui pourrait amplifier la stigmatisation des personnes infectées. C’est à ce moment là qu’Aurélien Pradié, député du Lot, et numéro 2 des LR, aurait lancé : « C’est surtout une honte pour les singes ! » Une déclaration qui a été retranscrite dans le compte rendu de l’assemblée nationale. Sandrine Rousseau a demandé ce 3 août une sanction « pour homophobie suite à ces propos». « Je n’ai pas tenu ces propos. Mme Sandrine Rousseau venait de faire un long développement sur le nom de la variole du singe et, je ne sais plus ce que j’ai dit exactement mais je pense avoir dit que le sujet n’était pas le nom de la maladie. Le sujet n’est pas l’honneur des singes mais des personnes affectées par la variole. Le terme variole est déjà suffisamment stigmatisant comme ça pour les personnes infectées. D’ailleurs, ce n’est pas un sujet qui concerne les seuls hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, mais la population dans son ensemble. En aucun cas je n’ai eu de propos homophobe, en aucun cas. J’apprécie assez peu la méthode. Je trouve insupportable la posture de donneuse de leçons, d’inquisitrice de Mme Rousseau qui devrait aussi s’occuper des problèmes dans son camp. Je ne pense pas avoir dit ça. Du moins, pas avec l’intention qu’on me prête. Si je pensais une chose pareille, on le saurait. Je n’ai jamais été homophobe et je n’ai jamais tenu de propos de ce genre. Mais si cette phrase a blessé qui que ce soit, bien sûr que je le regrette. » s’est défendu Aurélien Pradié. Et de finir par un Tweet : « Je lutterai toujours contre l’homophobie et toutes formes de discriminations. Toujours. Imaginer une seule seconde que j’ai voulu dire une chose pareille est à vomir. À ceux qui ont pu le croire et être blessés, je dis ma profonde tristesse. Le respect de tous, c’est ma vie. » A suivre… ou pas…

Récemment Publié

»

Le département du Lot placé en vigilance orange canicule : Appel à la vigilance à partir de ce 10 août 

La prudence est de mise.  Sur recommandation de Météo France, ...

»

Succès pour le festival ClassiCahors 2022

Bilan de la 7ème édition.  La 7ème édition du festival ...

»

Saint-Laurent-les-Tours : Un arrêté pris portant restriction de l’usage de l’eau distribuée sur le réseau 

Il est effectif à compter de ce 9 août.  « La situation ...

»

Cahors : Concert hommage à Johnny Hallyday au Coin des Halles ce jeudi 

Johnny Dems sera de la partie ce 11 août. Dans le cadre de « Mets ...

»

Cauvaldor : La truffe du Quercy Causses et Vallée de la Dordogne à l’honneur

Visite de la Ferme des Sentiers du Diamant Noir.  Les élus de ...

»

Cahors : Un joli podium pour les cavalières du Club Hippique du Quercy

Elles ont participé au Générali Open de France.  Le Générali ...

»

Cahors : Déambulation et apéro patrimoniaux ce mardi 9 août

Les Éphémères du Patrimoine se poursuivent tout le mois ...

»

Marché gourmand à Lhospitalet ce jeudi 11 août

Coup d’envoi à partir de 19 h.  Le Foyer Rural de Lhospitalet ...

»

Fin de saison animée à l’Etrier de Cahors Bégoux

La réouverture est prévue le 7 septembre (le centre sera ...

Menu Medialot