background img

Nouvel article

1936 Views

Une nouvelle étape franchie pour Urgence ligne POLT 


Le président du Département du Lot et le maire de Cahors et président de l’association des élus du Lot se félicitent de cette avancée.

Serge Rigal, président du Département du Lot, et Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors et président de l’association des élus du Lot, s’associent sans réserve aux propos exprimés par Jean-Claude Sandrier, président de l’association Urgence ligne POLT, concernant  les  dernières décisions ministérielles relatives à l’engagement de l’Etat pour le financement de la modernisation de l’axe POLT (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse). Ils expriment leur détermination intacte quant au combat à poursuivre pour réduire les temps de trajets entre Paris et Toulouse tout en préservant les dessertes existantes.

«  Pour la première fois, publiquement et officiellement, écrit Jean-Claude Sandrier, le ministre des transports annonce l’engagement de l’Etat pour le financement de la modernisation de l’axe POLT (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse) à hauteur des 2/3 des 385 millions d’euros inscrits dans le schéma directeur de la ligne. Nous prenons acte de cet engagement même si nous souhaitons toujours que l’Etat inscrive dans le plan de relance la totalité de ces 385 millions d’euros. Cela permettrait de faire coïncider l’arrivée des nouveaux trains en 2023 avec une infrastructure performante et donc des gains de temps substantiels dès cette date (22 minutes pour Paris-Limoges et 35 minutes pour Paris-Toulouse), tout en contribuant sans attendre à donner un volume de travail important aux entreprises concernées. Nous constatons que l’Etat propose le même schéma de financement que celui cosigné avec la région « Auvergne-Rhône-Alpes » à propos de la ligne Paris-Clermont-Ferrand. Si tel devait être le schéma définitif il resterait aux 4 Régions concernées par la ligne POLT à financer un peu moins de 130 millions d’euros. Notre association rappelle que ce plan de modernisation ramène le temps de parcours à celui qui existait, il y a 40 ans avec « Le Capitole »… Il devient désormais urgent de réunir le groupe de travail, dont nous avons demandé et obtenu la constitution par le ministère, afin de passer à l’étape majeure de la modernisation permettant de mettre : Limoges à 2h30 de Paris, Brive à moins de 3h30, Cahors à moins de 4h30, de gagner plus de 45 mn vers Toulouse, en préservant toutes les dessertes. Nous rappelons à ce propos que l’étude commandée par notre association, et rendue publique en 2018, a démontré la possibilité d’atteindre cet objectif et à coût faible. Une étape essentielle pour ouvrir nos territoires vers une nouvelle attractivité. »

article

Photo archives

Récemment Publié

»

Festival de Rocamadour : 1er concert au pied de la cité ce jeudi 

Récital « Les Recettes de l’amour » à 20 h 30.  Pour le ...

»

Les 38èmes Rencontres Cinéma de Gindou débutent dans 3 jours ! 

Le 7ème art comme on l’aime du 20 au 27 août.  Les Rencontres ...

»

Cahors : Tell Mama en concert « Au P’tit Bouchon » ce jeudi soir 

Musique et formule gourmande sont à l’ardoise ce 18 août, place ...

»

Terre en Fête 2022 prend ses quartiers à Lhospitalet les 27 et 28 août

Week-end festif à Granéjouls ! Les Jeunes Agriculteurs des ...

»

Badminton : Zem’bad prépare sa rentrée ! 

Le club du Montat est prêt pour la saison 2022/23. Le club de ...

»

Lavercantière : Une soirée dans la forêt des Landes du Frau

Elle est programmée le 23 août (inscription obligatoire).  Dans ...

»

Flaujac-Poujols – Concots : L’association L’Swing fait sa rentrée dès le lundi 5 septembre

Tous les détails sur les cours de danse proposés dans ...

»

Trespoux : Dernier Bacchus Rasade de l’été au Mas Del Périé ce vendredi

Vins, musique, et formule gourmande sont au menu (lien pour ...

»

Puy-l’Evêque : La fête médiévale, c’est ce week-end !

Riche programme les 20 et 21 août.  Un voyage temporel aura lieu ...

Menu Medialot