Nouvel article

706 Views

Un jardin partagé à Lalbenque ? Pourquoi pas ?


Les responsables de l’association Babel Gum proposent de mettre une partie de leur terrain, à Cammas, à la disposition d’une association qui souhaiterait y faire un jardin partagé.

Depuis quelques années, une belle idée fait son chemin…une idée qui fleurit essentiellement dans les villes mais que l’on retrouve de plus en plus dans les territoires ruraux. Il s’agit des jardins partagés, un projet qui a germé également à Lalbenque dans la tête d’un jeune couple, Stephane et Gwen, les responsables de Babel Gum, qui se proposent de mettre une partie de leur terrain, à Cammas, à la disposition d’une association qui souhaiterait mettre en place un jardin partagé.  Qu’est-ce qu’un jardin partagé…appelé aussi jardin communautaire ? C’est un jardin conçu, créé et cultivé collectivement par quelques habitants d’un village qui n’ont pas de terrain à leur disposition. Après avoir créé une association, ils décident ensemble de ce qu’ils veulent y faire. Soit on cultive ensemble une parcelle commune et on décide de ce qu’on veut y faire pousser, soit on cultive chacun de son côté une parcelle individuelle. Il est aussi possible d’opter pour un mélange des deux formules.

Un lien social

L’activité de jardinage n’est pas une finalité en soi. C’est surtout un prétexte pour rompre l’anonymat, favoriser les rencontres et nouer des liens entre les habitants du village quels que soient leur âge, leur culture et leur milieu social. Le jardinage n’est pas forcément l’activité principale. Des animations festives, éducatives, culturelles, artistiques et d’insertion  proposées. Pique-nique, anniversaire, concert, apéro, repas et fête de quartier, café-jardin, cours de jardinage, expositions… il y en a pour tous les goûts, tous les âges et tous les talents. Le jardin permet aussi de tisser des relations entre les différents lieux de vie : écoles, centres de loisirs, maisons de retraite…

Valeurs partagées autour du jardin

Une charte d’utilisation du jardin sera mise en place par les membres de l’association afin de refléter les valeurs de celle-ci en matière d’environnement et de transmission de savoirs. Voilà un beau chantier en perspective ! Pour ceux et celles qui seraient tentés par cette aventure, une première rencontre est proposée le jeudi 17 septembre, à 20 h 30, à la salle voûtée de la rue des Tisserands, à Lalbenque ( Tél : 06 85 14 16 03 ou 05 65 31 75 91). Sans engagement aucun, chacun pourra alors donner son avis, faire part de ses désirs et, éventuellement, élaborer un tout début de projet pour les mois à venir.

Assurance Axa Cahors Christophe Bertrand

Récemment Publié

»

Cahors Natation tout en puissance !

50 nageurs se sont déplacés ce dimanche pour affronter les autres ...

»

Huguette Tiegna s’engage sur la dépendance du grand âge 

Succès pour le débat qui s’est déroulé à Bio. Lundi 12 ...

»

Week-end compliqué pour Pradines Lot Basket

Tour d’horizon des catégories. Samedi 17 novembre, les U18, U13 ...

»

Cahors-Figeac-Gourdon-Gramat : Les « gilets jaunes » vont bloquer les ronds-points ce samedi

Le mouvement s’organise via les réseaux sociaux. Les « gilets ...

»

De belles récompenses pour les jeunes judokas de Luzech/Pradines 

Ils ont brillé lors du Critérium départemental. Dimanche 11 ...

»

Cahors : Partenariat entre l’ANDAR Lot et l’hôpital

Un écran et un vidéo projecteur ont été remis au centre ...

»

Appel à témoins : Les gendarmes du Lot recherchent un homme disparu depuis fin septembre 

Sa photo est à retrouver dans l’article. Didier Valety, 55 ans, ...

»

Bruno Iragne en tournée dans le Lot avec « Espièglement vôtre ! »

Prochaine date le 7 décembre à Montcuq. Une coiffure improbable, ...

»

Cahors : Après-midi magique au cinéma Le Quercy !

Petits et grands vont se régaler ce dimanche 18 novembre à partir ...

Menu Medialot