Nouvel article

1071 Views

Un jardin partagé à Lalbenque ? Pourquoi pas ?


Les responsables de l’association Babel Gum proposent de mettre une partie de leur terrain, à Cammas, à la disposition d’une association qui souhaiterait y faire un jardin partagé.

Depuis quelques années, une belle idée fait son chemin…une idée qui fleurit essentiellement dans les villes mais que l’on retrouve de plus en plus dans les territoires ruraux. Il s’agit des jardins partagés, un projet qui a germé également à Lalbenque dans la tête d’un jeune couple, Stephane et Gwen, les responsables de Babel Gum, qui se proposent de mettre une partie de leur terrain, à Cammas, à la disposition d’une association qui souhaiterait mettre en place un jardin partagé.  Qu’est-ce qu’un jardin partagé…appelé aussi jardin communautaire ? C’est un jardin conçu, créé et cultivé collectivement par quelques habitants d’un village qui n’ont pas de terrain à leur disposition. Après avoir créé une association, ils décident ensemble de ce qu’ils veulent y faire. Soit on cultive ensemble une parcelle commune et on décide de ce qu’on veut y faire pousser, soit on cultive chacun de son côté une parcelle individuelle. Il est aussi possible d’opter pour un mélange des deux formules.

Un lien social

L’activité de jardinage n’est pas une finalité en soi. C’est surtout un prétexte pour rompre l’anonymat, favoriser les rencontres et nouer des liens entre les habitants du village quels que soient leur âge, leur culture et leur milieu social. Le jardinage n’est pas forcément l’activité principale. Des animations festives, éducatives, culturelles, artistiques et d’insertion  proposées. Pique-nique, anniversaire, concert, apéro, repas et fête de quartier, café-jardin, cours de jardinage, expositions… il y en a pour tous les goûts, tous les âges et tous les talents. Le jardin permet aussi de tisser des relations entre les différents lieux de vie : écoles, centres de loisirs, maisons de retraite…

Valeurs partagées autour du jardin

Une charte d’utilisation du jardin sera mise en place par les membres de l’association afin de refléter les valeurs de celle-ci en matière d’environnement et de transmission de savoirs. Voilà un beau chantier en perspective ! Pour ceux et celles qui seraient tentés par cette aventure, une première rencontre est proposée le jeudi 17 septembre, à 20 h 30, à la salle voûtée de la rue des Tisserands, à Lalbenque ( Tél : 06 85 14 16 03 ou 05 65 31 75 91). Sans engagement aucun, chacun pourra alors donner son avis, faire part de ses désirs et, éventuellement, élaborer un tout début de projet pour les mois à venir.

Assurance Axa Cahors Christophe Bertrand

Récemment Publié

»

Figeac : « Ensemble rien n’est impossible ! » lance André Mellinger

 Analyse et projections du maire et candidat de Figeac ...

»

Lachapelle-Auzac : Feu de bâtiments agricoles

15 pompiers sont intervenus. Les pompiers du Lot sont intervenus, le ...

»

L’Office de tourisme du Causse de Labastide-Murat prêt pour cet été

Beau programme à l’horizon. Après ces mois de confinement, ...

»

Huguette Tiegna, cosignataire d’une tribune de soutien aux sapeurs-pompiers

60 parlementaires réclament la revalorisation de la prime de ...

»

Sibelle et les mots précieux de Gaston Monnerville

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Le président du Département du Lot à la rencontre des nouveaux maires

Visites à Gourdon et Saint-Céré.  Serge Rigal, président du ...

»

Montcuq : Un retour presque à la normale pour le lac

Le préfet du Lot a de nouveau autorisé l’accès aux lacs et aux ...

»

Cahors : La 13ème édition du festival de danse Traces Contemporaines reportée

L’équipe est « en train de concocter une soirée spéciale de ...

»

Cahors : Cocaïne, arme, et petites coupures… arrêté, un trentenaire écope de 30 mois de prison

Il a été interpellé après une course-poursuite dans les rues de ...

Menu Medialot