background img

Nouvel article

2719 Views

Un chanoine de Cahors nommé Emmanuel Macron


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux.

– C’est une mode sur les réseaux, Facebook ou Twitter surtout. Comme quoi, n’en déplaise, ces mêmes réseaux ne sont pas que, et c’est heureux, des déversoirs de haine (mais c’est un autre débat). Bref, on voit fleurir des petits sondages, des questionnaires qui permettent d’évoquer un souvenir, de connaître un peu mieux la personnalité des uns et des autres. C’est ainsi que nous avons repéré cette semaine deux exemples. Primo : après que Kim Kardashian et Kanye West ont été vus commander un repas dans un KFC à Paris, le restaurant ayant posé du reste une plaque commémorative (si, on vous l’assure, ce n’est pas un fake), une certaine Sindy demande sur Twitter : « Et vous, ça vous est déjà arrivé de croiser des personnalités publiques dans des lieux improbables ? ». Ce à quoi lui répond Kiox, qui cite des groupes musicaux : « Sinsemila, BabylonCircus, Boulevard Des Airs (…) dans une salle des fêtes à côté de mon école primaire près de Cahors. C’était bien. » Secundo, dans un genre différent, une question relayée par BenFayet : « Quels sont les endroits où vous avez ressenti de façon la plus palpable le poids de l’histoire ? » Pour RoyalSkin la réponse a fusé : « Face à la Sainte Coiffe dans la cathédrale de Cahors cet été. Etre face à une relique du Christ ça ne laisse pas indifférent. » Et vous, vous auriez dit quoi ?

– A propos de la cathédrale, justement. En Alsace, cette semaine, le chef de l’Etat affirme sur Twitter : « Le « séparatisme » c’est de ne plus respecter les lois et règles de la République au nom d’une religion ou d’une influence extérieure. C’est contre cela que nous nous battons. » Aussitôt, un certain Ronan réagit au quart de tour : « Ok monsieur le chanoine de Latran et chanoine honoraire des cathédrales de Saint-Jean-de- Maurienne, du Mans, d’Angers, de Lyon, de Cahors et Châlons nommé par le pape : pas d’influences extérieures. » Je suis surpris, je vérifie, et je trouve une explication plus complète dans un article du Monde (daté de 2018). Notre confrère évoque un héritage de la royauté et, outre Latran, précise : « Ce titre n’est pas le seul dont hérite le président de la République à sa prise de fonctions. Le chef d’Etat français devient aussi : co-prince d’Andorre, avec l’évêque d’Urgel, en Espagne, un rôle protocolaire ; chanoine honoraire des cathédrales de Saint-Jean-de- Maurienne, Saint-Julien du Mans, Saint-Maurice d’Angers, Saint-Jean de Lyon, Saint-Etienne de Cahors et Saint-Etienne de Chalons et des églises Saint-Hilaire de Poitiers, Saint-Martin de Tours et Saint-Germain-des- Prés, à Paris ; proto-chanoine de la basilique Notre-Dame de Cléry et de la cathédrale d’Embrun. Et enfin protecteur du domaine de Chambord et de l’Académie française, deux titres non religieux remontant aussi à la royauté. » Le Monde concluant : « L’Elysée précise que le titre de chanoine « fait partie du package de la fonction de président » et qu’« on ne peut le refuser ». Franchement, pour Cahors, vous le saviez ? Pas moi en tout cas.

– Deux petites beautés repérées ces jours-ci. Un reportage daté de 1975 titré « Un peu de soleil : quand Nino Ferrer vous ouvre les portes de sa maison du Quercy Blanc ». 1975, c’est la date de la sortie de l’inoubliable « Le Sud ». Une vidéo émouvante à voir via le compte de l’INA évidemment. Dans un autre genre, une superbe photo du tout aussi superbe lavoir d’Autoire : l’image figure sur la page Facebook « Région Occitanie : histoire et patrimoine » et elle est signée de Bernadette Cousin qui en a réalisé d’autres tout aussi chouettes.

On se quitte avec un extrait du journal de bord de la blogueuse « Lili et la Vie » qui suivit il y a déjà quelque temps (en 2017 pour être précis) le chemin de Saint-Jacques dans le Lot (mais un tweet a été reposté cette semaine). Elle raconte être parvenue à Bach au terme d’une longue marche et s’être sentie assez peu à l’aise dans le gîte réservé. « Je n’étais pas bien, j’ai eu peur. J’ai écouté le conseil de ma sœur : « Casse toi et prends une baignoire ! » J’ai commandé un taxi et (filé vers) un bel hôtel à Cahors… » C’est ainsi que Lili arriva au Terminus. « La réceptionniste a été très compatissante et m’a donné la plus belle baignoire de l’hôtel. Elle m’a dit qu’elle s’inquiéterait si je n’en sortais pas au bout de 3 heures. (J’avais) retrouvé de la chaleur humaine et du confort. Ça m’a fait un bien fou. » Les pèlerins d’antan n’avaient pas cette chance !

article

Visuel @DR

Récemment Publié

»

Coup d’envoi pour « Les buffets 100% Lot »

Les Artisans du Goût Lotois vont enchanter les ...

»

Flaujac-Poujols : Un auvent pour la micro-crèche

Ça bouge à Turbu’lot. La micro-crèche Turbu’lot gérée par ...

»

Rocamadour : « Le mariage nuit gravement à la santé » de retour à Côté Rocher

La comédie est à l’affiche  les 25, 26 et 27 septembre. « Le ...

»

Cœur de Causse : Succès pour la 5ème édition du forum des sports

Dix associations étaient au rendez-vous. Le dimanche 13 ...

»

Covid-19 : Le point sur la situation sanitaire dans le Lot ce 22 septembre

Le préfet, Michel Prosic, appelle « chacun et chacune à agir pour ...

»

Gourdon : Ecouter Voir s’agrandit

L’inauguration a eu lieu le 11 septembre. Installé depuis 14 ans ...

»

Grand Cahors – services aux familles : La Convention Territoriale Globale a été signée

L’objectif est d’améliorer les actions existantes. Ce 21 ...

»

Rugby : Capdenac lance bien sa saison

Les Noir et Bleu ont battu Lisle-sur-Tarn. Le CCAC l’a emporté ...

»

Accident à Carennac

Important dispositif déployé par les pompiers et les gendarmes du ...