background img

Nouvel article

1112 Views

Tourisme : Gilles Liébus espère que « le travail accompli ne sera pas sacrifié… »


L’ancien président de l’Agence de Développement Touristique revient sur son mandat.

« Démis de ma délégation du tourisme par le président Rigal, j’éprouve un sentiment de travail inachevé. Il me reste toutefois la satisfaction de laisser l’Agence de Développement Touristique dans une situation financière saine et dotée d’une vraie stratégie pour le développement du tourisme lotois » déclare, en préambule, Gilles Liébus, président de Cauvaldor, avant de revenir sur son expérience à la tête de Lot Tourisme : « Lors de ma nomination à la présidence de l’Agence de Développement Touristique, dans le contexte particulier de la Loi NOTRe qui définit la région comme chef de file pour la compétence tourisme tout en la partageant avec le Département et les Communautés de communes, ma première action fut de rassurer les agents. La situation financière était dégradée et, n’ayant aucune directive politique tant dans les objectifs que dans la stratégie, ils étaient très inquiets pour leur avenir. Je leur indiquais que nous allions élaborer une stratégie et une nouvelle organisation pour répondre aux nouveaux enjeux en précisant que la Région est la meilleure échelle territoriale pour mener la politique économique touristique. A nous, ADT et Offices de tourisme, de nous organiser pour accompagner la région tout en défendant notre territoire. Ayant aussi la délégation de l’attractivité du territoire j’ai proposé au président Rigal de convertir l’ADT en agence d’attractivité en lien avec le Département, les Communautés de communes et l’ensemble des Chambres consulaires. En partageant ensemble la gouvernance, dans un esprit de cohérence et d’équité, nous aurions pu coordonner ainsi le développement économique et l’attractivité de tout le département. Force est de de constater qu’aujourd’hui, avec la terrible crise du Covid-19, nous aurions eu toute légitimité pour défendre et soutenir nos acteurs économiques avec efficacité en faisant preuve d’une solidarité exemplaire. Le président Rigal a préféré orienter différemment le marketing territorial, en affirmant que le tourisme véhiculait une image « carte postale » qui pouvait nuire à l’attractivité du territoire… J’ai vite compris que sans me démettre officiellement de ma délégation, il reprenait bel et bien l’attractivité à son compte. Par-delà mes divergences d’opinion sur cette question, j’ai participé activement aux opérations menées par le Département pour le déploiement de la marque « Oh My Lot! ». J’ai proposé à l’équipe de l’ADT de travailler sur les destinations pour coller au plus près de la politique touristique de l’État (Atout France) et de la Région, tout en menant une réflexion autour des périmètres et des projets des Offices de tourisme. Je me suis concentré sur le tourisme avec l’objectif de fédérer les professionnels et institutionnels autour des Offices de tourisme qui n’avaient jamais travaillé de façon coordonnée. La réflexion commune entre le comité directeur des Offices de tourisme et des agents de l’ADT a démontré que notre communication devait s’articuler autour de la Vallée du Lot et de la Dordogne. Destination emblématique de notre département, elle assure notre visibilité dans la politique touristique de l’Etat et de la Région autour des destinations. Cette dynamique impose de redéfinir la structuration de l’ADT autour de quelques offices de tourisme. Nous avons réussi avec la création de l’Office Cahors Vallée du Lot mais nous n’avons pas pu le déployer sur tout le territoire. J’ai donc demandé au comité de réflexion de définir une autre organisation. Sept projets sont à l’ordre du jour : la gamme de services, le modèle économique des OT, la gamme d’édition, la stratégie de gestion d’une place de marché, l’accessibilité, la commercialisation dans les boutiques et la promotion digitale. Le travail mené avec les 13 Agences de Développement Touristique de notre Région nous oblige à nous projeter vers une nouvelle organisation pour nous intégrer dans la stratégie de promotion touristique de la Région. Dans cette optique, notre comité de réflexion nous a proposé de nous fédérer autour d’une agence intégrant l’ensemble des agents et des moyens financiers des OT et de l’ADT. Je me suis employé à défendre ce projet et le faire entériner au sein de notre conseil d’administration, à le confirmer lors de notre assemblée générale, et à l’inscrire dans le schéma départemental. Je souhaite de tout mon cœur que ce travail ne soit pas sacrifié sur lautel d’une politique politicienne dun autre âge. Je tiens à remercier le Directeur de l’ADT et son équipe pour leur accompagnement sans faille, mais aussi les agents du Département, les directeurs des OT et l’ensemble des membres du conseil d’administration et prestataires qui ont compris tout l’intérêt de se projeter vers l’avenir. »

Photo @DR

article

Récemment Publié

»

Cahors Cyclisme en assemblée générale

Elle s’est déroulée au Mas de Saboth. Ce samedi 19 septembre ...

»

Espère-Mercuès : Bonne reprise pour les pongistes

Tour d’horizon des catégories. Le club de tennis de table de ...

»

Rugby : Souillac l’emporte à Gramat

Belle opération. Les Sangliers l’ont emporté sur le terrain de ...

»

Rugby : Coup double pour le GSF à Saint-Cernin

Les deux équipes ont gagné sur le plateau. Les Rouge et Noir ont ...

»

La formation des jeunes badistes a repris

Elle s’est déroulée au Montat. Ce samedi 19 septembre, 19 ...

»

Rugby : Le COC en grande forme

Les Castelnaudais ont gagné face à L’Union avec le bonus ...

»

Football : Le FCBB se qualifie pour le 4ème tour de la coupe de France

Victoire avec la manière. Opposés à l’équipe de la ...

»

Cahors Rugby ramène le bonus défensif de Gruissan

Les Ciel et Blanc n’ont rien lâché. Après la cruelle défaite ...

»

Labastide-Marnhac : Belle affluence au château

Succès pour les journées du patrimoine. Tout au long de la ...