background img

Nouvel article

2755 Views

Sousceyrac-en-Quercy – Municipales 2020 : Jean-Pierre Boucard lance un appel pour une « autre intercommunalité »


Tribune de l’ancien conseiller départemental.

Jean-Pierre Boucard, ancien conseiller départemental du canton de Sousceyrac puis de Cère et Ségala, livre une tribune intitulée « Oyez, oyez, braves gens » : « A l’approche des élections municipales, vous devez tout savoir sur les engagements des candidats, en particulier l’avenir de notre territoire que nous aimons tous. Pour ma part dans mes fonctions d’élu local au sein du conseil général, puis du conseil départemental, du comité de massif central, de l’association des élus de la montagne (ANEM), aidé par mes colistières Angèle Préville puis Claire Delande, j’ai consacré mes mandats à mettre en valeur notre département et en particulier notre canton, ses ressources et ses attraits, souvent sans soutien local. J’ai suivi et accompagné les dossiers concernant les personnes en difficulté, les aides à l’agriculture, à l’économie dans ses divers domaines, à la culture, au social dont notre EHPAD, les services à la personne, tout ce qui contribue à la vie de notre territoire. La nouvelle organisation territoriale appelée loi NOTRe, a fait des ravages et a créé des discordes entre élus. Elle a obligé certaines communes à rejoindre à contre cœur des intercommunalités qui ne correspondent pas à des bassins de vie, ni même à celui des cantons. Ajouter à cela les maladresses liées à des intérêts particuliers, voire personnels de certains responsables des anciennes communautés de communes, nous voilà maintenant avec une commune (nouvelle), dépouillée de ses principales compétences, de ses revenus liés aux diverses taxes, donc de ses capacités maximales d’actions pour ses élus communaux.

De plus, pour le financement de projets communaux, liés aux compétences transférées de biens et de services à la population, c’est-à-dire à nous tous, nous devons subir les contraintes et le bon vouloir décisionnaire d’une assemblée de 109 personnes qui, en dehors des soumis, défend des intérêts différents et contradictoires du fait des conditions géographiques de cette com.com. Exemple flagrant : notre Office de tourisme a été supprimé et remplacé par un panneau interactif qui diffuse (quand il fonctionne) des informations qui ne concernent pas forcément notre territoire, alors que nous versons pour l’Office de tourisme vallée de la Dordogne plus de dix euros par habitant.  La taxe de séjour reversée par nos divers hébergeurs ne sert pas à faire leur publicité, ceux-ci doivent payer en plus, avec un taux sur leur chiffre d’affaire. L’organisme annexe « Cauvaldor expansion » chargé du développement économique, devait à l’origine s’autofinancer. Il n’en est rien, une enveloppe de 650000 euros soit 13 euros/ha, a été votée en conseil communautaire, seule une quinzaine de délégués se sont abstenus. De grands projets se dessinent au fond de notre com.com., des centaines de millions d’euros d’investissement uniquement privés nous dit-t-on ? Ne soyons pas naïfs, il est bien évident que tous les aménagements et viabilisations nécessaires à l’installation seront à la charge de la collectivité, donc de nous tous.  Devons-nous payer par nos impôts, en règle générale, des équipements quels qu’ils soient pour lesquels, ni nous, ni nos enfants ne pourront en profiter? Alors, avant de mettre un bulletin dans l’urne, vérifier que ceux qui vont nous représenter veulent bien s’allier avec les maires des communes de notre bassin de vie (Bretenoux-Biars, Saint-Céré, Sousceyrac), qui souhaitent dans l’intérêt de notre territoire, se regrouper pour une meilleure gestion de proximité. Une autre intercommunalité est possible, sachant que la loi le permet. »

Photo @DR

article

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de l’épidémie de ce 26 janvier

L’ARS communique sur les indicateurs de ce mardi. Dans son ...

»

Lot – Coronavirus : 4 823 personnes vaccinées ce 26 janvier

Le point sur la campagne en cours. La vaccination contre la ...

»

Cahors : Les plats à emporter à L’Ô à la Bouche pour les 29 et 30 janvier

Le régal se poursuit. L’Ô à la Bouche, restaurant situé, 56 ...

»

Bétaille : Aidez Krys Holden à produire son 1er album

Une campagne de financement participatif est en cours sur Ulule ...

»

Département du Lot : Un budget 2021 « de relance, 100 % solidaire, et durable »

Il a été voté à l’unanimité. La séance du Conseil ...

»

Cahors : La belle reprise du garage Happy Car

Nouvelle ère pour l’atelier mécanique automobile du 750, avenue ...

»

Cahors : Mique, fricadelle, tête de veau… à emporter « Au P’tit Bouchon »

Régal annoncé. Cette semaine, Jérémy, le chef d’ « Au ...

»

Un « espace réemploi » à la déchetterie de Capdenac-Gare

Il a été mis en service le 23 janvier. De nombreux objets encore ...

»

Limogne : Un service civique auprès des personnes âgées à l’EHPAD

La structure recherche un jeune à partir du 1er mars. L’EHPAD de ...