Nouvel article

580 Views

Souillac en jazz 2019 : Trio Bruel-Marre-Thuillier, Three Days Of Forest et Andreas Schaerer Quartet, Henri Texier Sand Quintet, Avishai Cohen Trio au programme


La 44ème édition s’annonce comme un grand cru.

Souillac en jazz vient de dévoiler le programme « grande scène » et grottes de Lacave de la 44ème édition qui se déroulera du 13 au 20 juillet 2019.

> www.souillacenjazz.fr

> Mardi 16 juillet 2019 – Grottes de Lacave

Trio Bruel / Marre / Thuillier (Alain Bruel acc, Michel Marre bu, François Thuillier tu)

Ce pourrait être l’orchestre minimal idéal ; un tuba et un accordéon ; deux aérophones prenant la mesure de l’air du temps ; deux instruments d’accompagnement s’emparant du langage des solistes, ayant le bon goût de ne pas vouloir imiter, et cherchant plutôt leurs propres idiomes. Bientôt dix ans que François Thuillier et Alain Bruel se côtoient, jouant les sidemens pour de gros ensembles (Jean-Marc Padovani, Michel Marre…), mais aussi en petite formation (avec Jean-Luc Cappozzo, notamment).  Bientôt dix ans que s’élabore un langage adapté à ce duo de conteurs d’histoires musicales recueillies ou inventées, écrites ou éphémères.  On découvre alors deux instruments poètes dont les sons expriment si bien les sentiments qui nous sont communs. Improvisation et écriture se génèrent l’un l’autre. Jeux rythmiques, plages de silence, tout est prétexte à construire un monde sonore où le partage et l’écoute sont les clés de la cohérence… Michel Marre est un trompettiste, bugliste et tubiste de jazz, un compositeur et un réalisateur français. Il joue également de l’euphonium. En 1979, il crée le groupe Cossi Anatz (jazz fusion afro-occitan) avec lequel il tourne dans plusieurs festivals. En 1985, il rencontre Archie Shepp et enregistre un album, Hommage à Billie Holiday. Michel Marre a depuis participé à de nombreux albums et joué avec de nombreux musiciens dont Jean-Marc Padovani, Louis Sclavis, Daniel Humair, Jean-Marie Carlotti, Marc Ducret, Gérard Pansanel, Serge Lazarevitch, Sophia Domancich, et le chanteur occitan Claudi Marti. Il a également participé à plusieurs créations pour la danse, le théâtre, le cinéma et des documentaires pour la télévision. En 1998, il est lauréat de la Villa Médicis et poursuit son travail d’écriture (répertoire pour harmonie et musiciens traditionnels, musique contemporaine).

article

> Jeudi 18 juillet 2019 – Souillac (double soirée)

– Three Days of Forest (Angela Flahault voc, Séverine Morfin alto, Florian Satche perc)

« Musique très ample, magnifiée par la pulsation très mélodiste de Florent Satche, c’est la créativité des deux musiciennes, Séverine Morfin et Angéla Flahaut, qui donne au trio cette étrangeté poétique. » Yann Bagot, Citizen jazz. Une association singulière, voix/alto/batterie : ce beau trio, lauréat Jazz Migration, a le goût de fureter dans les genres musicaux les plus divers pour chiner la rareté et l’émotion. Leur création s’inspire de la lecture d’autrices afro-américaines comme Rita Dove et Gwendolyn Brooks, figures essentielles d’une poésie protestataire et musicale, ode à toutes les libertés. Un répertoire sous une forme de protest song  électrique, onirique et halluciné. La musique vole d’un possible chant de manifestants au free jazz, d’une chanson comptine à une frénésie de transe. Concert proposé dans le cadre de jazz migration

– Andreas Schaerer quartet (Andreas Schaerer voc, Luciano Biondini acc, Kalle Kalima g, Jarrod Cagwin d) – Suisse, Italie, Finlande, USA

En tant que vocaliste, Andreas Schaerer explore une large palette de différentes techniques qui va du « chanté/parlé » pur, à l’imitation des sons, au beat-boxing en passant par le scat et le lyrique. Aujourd’hui il se produit dans ses propres projets : « Hildegard Lernt Fliegen » en sextet et en duo avec le bassiste Bänz Oester ou avec le batteur Lucas Niggli. Il fait aussi partie du quartet « Out of Land » avec Emile Parisien, Vincent Peirani et Michael Wollny et joue également dans le groupe « A Novel of Anomaly » avec Kalle Kalima, Luciano Biondini et Lucas Niggli. En 2008, « Hildegard Lernt Fliegen » remporte le prestigieux prix Jazz ZKB et rentre ainsi dans le programme Priority Jazz acts du Swiss Arts Council Pro Helvetia. En 2014, il obtient le prix BMW World Jazz Award ainsi que le prix du public BMW. En 2015 Andreas Schaerer reçoit le titre du meilleur vocaliste international aux Echo Jazz Awards. Prix « Révélation de l’année » Jazzmagazine 2015.  Concert organisé avec le soutien d’AJC / Pro Helvetia

> Vendredi 19 juillet 2019 – Souillac 

Henri Texier Sand quintet (Henri Texier b, Sébastien Texier as, François Corneloup bs, Manu Codjia g, Gautier Garrigue d)

Chaque nouvelle étape le prouve : Henri Texier réussit toujours l’impossible ; l’impossible adéquation du jazz (comme source) et des singularités musicales de l’Europe. Il le doit sans doute au fait d’avoir tenu la contrebasse, dès le début de sa carrière, auprès de partenaires prestigieux : Dexter Gotrdon, Lee Kontitz, Don Cherry… Il le doit aussi (et surtout) à ce don d’inventer l’inouï en laissant opérer l’alchimie des rencontres : compositeur identifiable entre mille ; un styliste…
« Henri Texier a toujours réussi ce tour de force d’acoquiner les recherches les plus neuves aux expressions les plus populaires. C’est que Henri Texier ne suit pas les modes et les courants de son temps : il est de ceux qui créent les courants. » Francis Marmande – Le Monde

> Samedi 20 juillet 2019 – Souillac

Avishai Cohen trio ( Avishai Cohen b, Elchin Shirinov p, Noam David d) – Israël, Azerbaïdjian

Tout explorateur use d’une boussole, d’un compas ou d’une étoile pour accompagner sa marche vers l’inconnu. Quand on lui demande ainsi quel est son instrument de navigation privilégié, Avishai Cohen, dont la réputation de musicien aventurier n’est plus à faire, répond sans hésiter : un Trio basse piano batterie. Un outil de travail indémodable et évolutif qui, depuis plus de quinze ans maintenant, lui sert tout autant de guide que de ligne d’horizon, de socle fondateur que de force motrice ; si bien qu’il n’a jamais jugé pertinent de s’en éloigner, et encore moins de s’en séparer.

Récemment Publié

»

Cahors : Anniversaire de feu au Coin des Halles

L’établissement a célébré ses 8 ans. Ce samedi 16 novembre, Le ...

»

3ème salon du chocolat à Saint-Céré le 30 novembre et le 1er décembre

Les gourmands ont rendez-vous à la Halle des Sports. Dans la ...

»

Cahors : Forum Emploi – Handicap ce mardi à l’espace Valentré

Il se déroulera de 13 h 30 à 17 h. Droits, emploi, reconversion, ...

»

Cahors : La pose des illuminations de fin d’année a débuté

Le point sur le calendrier. La pose des illuminations pour les ...

»

L’association « Touristic Vallées Lot et Dordogne » a organisé un salon professionnel à Angoulême

Belle initiative. Le jeudi 14 novembre, plusieurs membres de la ...

»

Labastide-Marnhac : Le concours de cavage a rendu son verdict

Succès pour la manifestation organisée par la Canine du Lot. Le ...

»

Cahors : Un couple avec un bébé a tenté d’escroquer un octogénaire

Les faits se sont déroulés le 16 novembre. Ce samedi 16 novembre, ...

»

Cahors Lot XIII reçu 5 sur 5

Les Ciel et Blanc sont leaders. Comme annoncé Cahors Lot XIII avait ...

»

Pradines : Un spectacle de contes pour petits et grands

Vos enfants aiment-ils la soupe ? Celle de Michel Galaret, ...

Menu Medialot