background img

Nouvel article

752 Views

Sibelle rêve d’un combat de sumo sur la place de Labastide-Murat


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

Lundi._ Le scrutin n’aura lieu qu’au printemps 2026, mais on sait déjà que la majorité municipale sortante de Cahors aura alors face à elle une équipe réunie autour du conseiller d’opposition Daniel Morer. Sur sa page Facebook, ce dernier a récemment partagé et donc fait sienne cette citation de Paul Claudel : « Parlez fort pour qu’on vous entende. Parlez doucement pour qu’on vous écoute. » Avec ses amis, venus des Républicains ou non cartés, l’élu se place sous le patronage de Léon Gambetta, figure consensuelle et emblématique de la cité, et a déjà diffusé des plaquettes. L’idée, on l’aura compris, est de s’inscrire résolument et durablement dans le paysage politico-médiatique. Bref, rassemblés sous une bannière à l’appellation bon enfant, « Tribune Léon », Monsieur Morer et son équipe entament une course de fond. Pour ne pas dire un marathon. D’ailleurs, quelques-uns d’entre-eux ont participé sous un même maillot bleu floqué du portrait en blanc de Gambetta à la course Ekiden, à la mi-novembre. Réflexion de ma protégée féline : « La prochaine fois, ils devraient porter et distribuer des tee-shirts où l’on lirait ces mots de Monsieur Léon : « L’avenir n’est interdit à personne. » Un adage qui vaut en politique comme dans tous les domaines… » De toute façon, d’ici 2026, de l’eau aura coulé sous le pont Valentré, mais aussi dans le pays (alors que régulièrement des éditorialistes évoquent une dissolution) et dans le monde (quid de l’Ukraine, de la révolte en Iran, de la crise de l’énergie ?). 

Mardi._ On vous l’a déjà confié ici : avec Sibelle, nous avons un faible pour la vallée du Célé. Mais toute beauté est fragile, même (voire surtout?) quand elle est composée de paysages séculaires. C’est pourquoi, en cette saison où l’on doit d’ordinaire purger les radiateurs, le Département a entrepris de purger les falaises au niveau de Corn et Boussac. Dans un communiqué, on lit qu’il s’agit de « faire chuter les rochers ou cailloux devenus instables à cause de l’érosion (pluies, gels et dégels rendent le calcaire friable) ». Puis un filet sera posé. Il y a une douzaine d’années (déjà), nous avions loué un gîte non loin de là, vers Béduer. Le matin, en ouvrant ma fenêtre, je voyais des moutons profiter des herbages et ce tableau bucolique me semblait aussi saisissant qu’un tableau d’Henri Martin. L’après-midi, avec les enfants, nous allions nous rafraîchir dans la rivière, vers Brengues ou Espagnac. Nous ignorions la fragilité des falaises qui nous regardaient de haut. Mais ces petites plages caillouteuses purgeaient nos esprits de nos ennuis et nos angoisses. La vallée du Célé était notre paradis. Sibelle emprunte à Giono : « Que notre joie de néo-Lotois demeure ! ». 

Mercredi._ N’étant plus organisateur du marché de Lalbenque, le syndicat des trufficulteurs a pour la première fois tenu un stand sur celui de Cahors. Ce coup d’éclat qui a suivi l’équivalent d’un coup d’état dans le paysage de l’or noir lotois a semblé ravir les chalands. En ce début de saison, la quantité était restreinte (un peu plus de trois kilos) et les prix ont semblé raisonnables (vu le contexte climatique et le calendrier), variant de 550 à 800 le kilo selon la qualité. « Nous voilà rassurés au moins sur un point : il y aura de la truffe à Noël. Pour ceux qui peuvent se le permettre, certes. Mais le foie gras ? Il sera au rendez-vous ? Et si oui, à quel prix ? Ah, cette fichue grippe aviaire ! » s’inquiète ma tigresse domestique. Sur ce, on allume la télé, on voit des Ukrainiens privés d’eau et de courant par des pluies de missiles et même chez nous, on entend un ministre envisager des délestages sur le réseau d’électricité. En ces temps troubles, rien de tel pour relativiser que de jeter un œil sur les infos… 

Jeudi._ La nuit n’y a rien fait. Je n’en suis toujours pas revenu. Comment des professionnels aussi aguerris que ceux de TF1 (commentateurs, réalisateurs…) ont-ils pu stopper la diffusion du match France-Danemark alors qu’au moment même, on voyait l’arbitre appelé par ses collègues pour lui signaler que le but français était peut-être entaché d’un hors-jeu ? Certes, il s’agit d’une chaîne privée, mais la pub pouvait encore attendre une ou deux minutes… Ce mauvais gag aura presque eu le mérite de nous faire oublier la prestation affligeante des tricolores. Il est vrai que l’équipe était composée de remplaçants, et que Didier Deschamps aurait pu laisser quelques titulaires supplémentaires pour les épauler, voire les rassurer. Avec Sibelle, on a entendu ce supporter : « J’ai dépensé plus de 1000 euros pour voir ça… » Entre un voyage au Qatar et un (gros) kilo de truffes… 

Vendredi._ Veillée d’armes ou plutôt de scrutin chez les Républicains. On saura dimanche soir si le député lotois Aurélien Pradié qui a traversé la France de long en large ces dernières semaines pour « rencontrer » les militants a réussi son pari, c’est-à-dire dans un premier temps se qualifier pour le second tour. S’il y en a un. Pour ce qui nous concerne, on admet avec Sibelle que tout cela aura aussi permis de parler du Lot et de mieux connaître le parlementaire. Sur le site de TF1, on lit dans un portrait consacré à Monsieur Pradié : « A 14 ans, certains adorent Batman, moi c’était Chirac », déclare-t-il en digne descendant d’un grand-père corrézien qui aimait particulièrement l’ancien président de la République. À son panthéon personnel, le député ajoute également Georges Pompidou. À propos de ces deux ex-présidents, il avoue : « J’ai lu tous leurs discours et tout ce qui a été écrit sur eux, je me suis même mis aux arts premiers. » Je remarque alors à propos de cette dernière précision : « Si c’était ça ou le sumo, il a fait le bon choix. » Mais Sibelle hésite : « Bah, quand même : un combat de sumo sur la place de Labastide-Murat avec la statue de l’ancien roi de Naples comme arbitre, ça aurait de la gueule ? »

Visuel DR

Récemment Publié

»

Cahors Handball : Continuer de marquer les esprits

Les féminines sont sur le pont ce samedi à 19 h.  En ...

»

Assier : Appel à manifester « pour défendre l’école » ce samedi 

Une marche est prévue à 14 h ce 4 février.  Le Collectif SOS ...

»

Le Lot en Meule Bleue 2023 : Kyo, Sound of Legend, Camille Esteban… rejoignent Gims & Dadju, Amir et Kendji Girac

La programmation complète vient d’être dévoilée. La Pegatina, ...

»

Ecole des métiers du Lot : Les apprentis mécaniciens et carrossiers en lice avec leur 2CV rétrofit pour la « Battle » des CFA de France

Vidéo pour découvrir leur projet (et voter) dans ...

»

Cahors : Les Mycéliades débutent leur festival de science-fiction ce samedi au Grand Palais 

Coup d’envoi ce 4 février 2023 avec une séance de planétarium ...

»

L’association Touristic Vallées Lot et Dordogne a participé au Salon du tourisme de Rennes

Cette année, c’était le Sud-Ouest qui était invité ...

»

Cahors : « Les Débarqués » vont jouer « 9 jours, 1 vie » à Tréjouls

Représentation ce 4 février, à 19 h, dans le ...

»

Cahors : La Saint-Valentin s’invite à la carte du Coin des Halles 

Les amoureux vont se régaler le 14 février.  Le Coin des Halles a ...

»

Cahors : « Supprimer la Technologie en 6ème est un non sens » 

Les enseignants d’Olivier de Magny dénoncent cette ...

Menu Medialot