background img

Nouvel article

925 Views

Sibelle, les vendanges, la peur des coupures de courant et le tour de France du député 


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

C’est parti. Les vendanges ont débuté avec une quinzaine de jours d’avance dans notre belle vallée. Depuis notre bolet, avec ma protégée féline, on entendrait presque les clic-clac des sécateurs à l’œuvre dans les parcelles qui bordent le village… « Au fond, ces vignes de malbec, le long de la rivière ou sur les coteaux, ne sont-elles pas pleinement un pan de notre patrimoine, avec ou sans majuscule ? » se demande Sibelle. Elle a raison. En ce week-end effectivement dédié au patrimoine, considérons celui-ci au sens large. Il n’y a pas que les châteaux, les églises, les bâtiments plus ou moins anciens légitimement protégés au titre des monuments historiques qui constituent la richesse patrimoniale d’un territoire. Et d’une mémoire. L’Unesco l’a admis depuis longtemps et va même plus loin, avec sa notion de patrimoine immatériel.

Sur ce, puisque l’on parle de vendanges, courez si vous le pouvez jusqu’à la préfecture. La toile en trois pans d’Henri Martin (dans l’escalier d’honneur) consacrée notamment aux vendangeurs est d’une beauté rare. L’art, d’une manière générale, nous sera d’un grand secours cet hiver. Pour nous changer les idées en attendant la facture d’EDF ou une éventuelle coupure de délestage. Un ministre nous avait déjà conseillé de couper le wifi la nuit pour économiser le courant. Jeudi, c’est le dirigeant de RTE (Réseau de transport d’électricité) qui y est allé de sa mise en garde sur RTL : « Attention à la cuisson de 19 heures : évitez de faire marcher vos 4 feux de votre plaque chauffante en même temps… » Ma tigresse va plus loin : « On mangera froid. Ou alors, on utilisera la vieille cocotte pour réchauffer nos ragouts sur les braises du cantou. » Soit.

Reste la question de la télé. « Pourrai-je l’allumer de temps à autre pour suivre quelques minutes d’un match de la coupe du monde de foot au Qatar, où nos élites du ballon rond se donneront en spectacle dans des stades climatisés ? » Sibelle fait les gros yeux. « Tu n’as qu’à boycotter, comme le suggère Eric Cantona. » Plus facile à dire qu’à faire. Je suis un incurable. Je suis de ceux qui persistent à penser que de temps à autre, il y a une forme de poésie chorégraphique dans un tir croisé de Mbappé, un dribble de Neymar, une envolée féline de je ne sais quel gardien de but. 

A propos d’électricité, justement, la semaine a été marquée par le « niet » des services de l’État au projet de ferme photovoltaïque à Montcuq. Des recours sont à prévoir. Les uns refusent que l’on sacrifie des terres cultivables, d’autres y verraient une alternative bienvenue par rapport à d’autres énergies renouvelables comme les disgracieux champs d’éoliennes. Avec Sibelle, on se garde bien de trancher. Le débat n’est pas simple. Pourtant, cela ne nous empêche pas de brasser du vent, quand on devise le soir en écoutant les nouvelles (via notre vieille TSF sans wifi). Ainsi, ces jours derniers, a-t-on pu évoquer pêle-mêle la mort de Jean-Luc Godard ou les kilomètres de queue (soit plus de 10 heures d’attente) que bravent à Londres les sujets de Charles III voulant se recueillir devant le cercueil d’Elizabeth II. Je retiens du premier cette formule assez juste : « Aujourd’hui, avec un simple smartphone, tout le monde peut faire des films. Mais faire du cinéma, c’est une autre affaire ! » A surfer sur les réseaux sociaux, je ne peux que souscrire.

Quant à Sibelle, rassurée sur le sort des corgis de Sa défunte Majesté, elle est déjà passée à autre chose : le député et ex-journaliste Aymeric Caron veut faire interdir la corrida. Le débat devient politique. « Peut-on être de gauche et accepter la mise à mort dans de telles conditions de certains animaux ? » plaident les « anti ». Présidente PS de la région Occitanie, Carole Delga est montée au créneau. « Nous pouvons travailler sur le bien-être animal et soutenir les traditions » argue-t-elle, bien placée pour savoir que la culture taurine (avec ou sans mise à mort) est ancrée dans une partie de son électorat. Sibelle qui se dit sympathisante du parti animaliste lève les yeux au ciel. Fermons le ban pour l’instant, on y reviendra quand la loi sera discutée au Parlement. 

Pendant ce temps, avec un peu de retard sur les cyclistes de la Grande boucle, le député Aurélien Pradié annonce entamer son tour de France. Candidat à la présidence des Républicains, il va sillonner les fédérations pour convaincre : opposé (pour l’heure) à Eric Ciotti et Bruno Retailleau, le parlementaire lotois s’est exprimé dans la presse nationale « Nous sommes aujourd’hui en danger de mort nous devons tout changer : le nom, le siège, notre organisation, notre message ». On ne sait pour l’heure si Monsieur Pradié va voyager en jet privé, en char à voile, en train Corail ou s’il va faire appel à ses véhicules fétiches : la Méhari Citroën de 2017 et la 4L Renault décapotable de 2022. Du moment qu’il pense à mettre un autocollant « Oh My Lot ! » sur le pare-brise… 

Récemment Publié

»

Département du Lot : Un bouclier social pour les familles et la ligne POLT au programme

Séance de l’assemblée départementale ce 3 octobre.  Ce 3 ...

»

Coupe du monde de football 2022 : La mairie de Cahors s’associe à de nombreuses autres villes de France 

Pas d’écran géant, ni de fan zones au programme.  La Ville de ...

»

Gourdon : Réunion publique sur l’aménagement d’un carrefour giratoire (RD 673/RD 12)

Elle aura lieu le 11 octobre, à 19 h 30, salle des ...

»

Dégustation croisée : Un éventail de couleurs, de saveurs et de voix au Château de Mercuès

Soirée le 28 octobre, à 19 h 30, en partenariat avec le festival de ...

»

Cahors : Le point sur les services de pneumologie et d’oncologie de l’hôpital

Précisions avec le Dr Thierry Debreux.  Il y avait eu une fake news ...

»

Cahors : Fil d’Ohm devient une coopérative et lance son 1er parc photovoltaïque à Cieurac

L’initiative est soutenue par la FDEL – Territoire ...

»

Cahors : « La Little Jam » s’installe ce jeudi 6 octobre au V & B 

Start à 19 h. 7ème édition de «La Little Jam », désormais ...

»

Espère : « Générations et Aides », service d’aide à la personne, vient de se lancer 

L’entreprise rayonne sur plus de 60 communes.  « Générations ...

»

Figeac : Une journée dédiée aux Troubles du Neuro-Développement 

Plus de 70 professionnels de l’enfance étaient présents.  Ce ...

Menu Medialot