background img

Nouvel article

808 Views

Sibelle, le sauvetage de Sofia, les amis du député et l’encombrant palais de Rocamadour 


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

Lundi._ Je me remets de mes émotions du week-end en dressant le compte rendu à ma fidèle protégée de la cérémonie des vœux qui s’est déroulée dans notre village, hier. Devant plus d’une centaine d’habitants encore emmitouflés, les élus ont tour à tour pris la parole, souhaitant une bonne année aux citoyens comme à la commune. Il y avait là des personnalités qu’on a l’habitude d’ordinaire de voir dans le journal ou à la télé, c’est dire que notre village, à l’orée de la vallée, revêt une certaine importance. Je vous fais une confidence : il fait partie effectivement des 35 localités les plus peuplées du Lot. Après les discours, on a trinqué, avec un verre de blanc (pour ma part), et autour de quelques toasts. Je vous passe certains commérages : « On dirait que la mère Trucmuche, tu sais, celle qui a racheté la maison de Machin, elle a pris un coup de vieux, non ? » Ou : « C’était qui à côté du maire ? Non pas le député, l’autre, à côté ? Qui ? Ah ? Je l’ai pas reconnu. Il avait une cravate pourtant ? Non ? Ah zut. Attends, il est là. Tu vois, celui qui discute avec le type un peu chauve. C’est lui alors ? » Sibelle me coupe. « Est-ce qu’ils ont évoqué mon projet ? » Je sursaute. Quel projet ? « Notre village est sympa, le vieux bourg à flanc de colline, les quartiers le long de la route départementale, tout ça… On est à la campagne sans être loin de Cahors. Bref. Mais il manque un lieu de partage, de détente, un tiers-lieu ou un lieu pour les tiers, comme tu veux. Il nous manque un bar à chats. » L’année va être longue, non ? 

Mardi._ Il y a donc des contes de Noël qui surviennent après l’heure. On apprend qu’à Vayrac, les pompiers sont intervenus pour sauver une chienne coincée contre la berge d’un îlot, dans les eaux de la Dordogne. Les sauveteurs ont récupéré Sofia, la malheureuse, et l’ont hissée à bord de leur bateau de reconnaissance et de sauvetage. Sibelle ne doute pas que de la reconnaissance, justement, Sofia et son maître en auront fait preuve envers les courageux pompiers. Ma protégée qui n’aime pas l’eau songe avec effroi au stress de Sofia. Pour se changer les idées, ma tigresse domestique sort sur le bolet et grimpe sur le muret de pierre faisant fonction de garde-fou. De là, elle observe les vignes au loin qui bordent le cours du Lot. On raconte que jadis, les gamins du village faisaient parfois l’école buissonnière au mois de juin pour aller se rafraîchir dans la rivière. Sibelle en frissonne. Heureusement que leurs parents les croyaient en train de réviser avant les épreuves du certif’. 

Mercredi._ Une promotion pour Aurélien Pradié. Eliminé en décembre au premier tour du scrutin interne organisé pour élire le patron des Républicains, il se console en grimpant d’un échelon. Dans le nouvel organigramme du parti, le voilà qui passe de secrétaire général à vice-président exécutif. Juste en-dessous du nouveau président, le sémillant Eric Ciotti. Le député « de tous les Lotois » comme il aime à se présenter, et qui souhaite symboliser le renouvellement tout en se positionnant comme attaché au gaullisme social, va côtoyer au sommet des LR des personnalités que l’on devine moins consensuelles. On pense à Nadine Morano, à Julien Aubert ou à Rachida Dati. Comme dans tous les partis, il y a des têtes qui dépassent, des courants, des nuances. C’est heureux. C’est la démocratie. « Reste à savoir où se situent les limites ? On peut toujours ne pas être d’accord sur tout, mais à quel moment on finit par ne plus être d’accord sur rien ? » se demande Sibelle. Je réfléchis un instant et je retrouve cette citation issue d’un classique de René Rémond, lu quand je préparais Sciences Po : « La position d’un groupe dans l’hémicycle ne suffit pas à trancher la question de son appartenance à la droite ou à la gauche, car, à moins de siéger à l’extrême gauche, on est toujours à la droite d’un autre. » 

Jeudi._ Comme partout en France, des milliers de Lotois ont bravé le froid et la pluie glaçante pour défiler contre la réforme des retraites. Dans la presse, je relève cette pancarte brandie par un manifestant : « Oui à la retraite des réformes ». Ma protégée grimace. « Le jeu de mots est finement trouvé mais la question est moins simple qu’il n’y paraît. A quel moment le mot « réforme » est-il devenu désormais systématiquement synonyme de « contre-réforme » ? » Sur ce, j’observe par ailleurs que certains éditorialistes s’étonnent que des lycéens et étudiants se soient joints aux cortèges. Ah bon ? Il faut avoir quel âge pour s’intéresser à la vie de la cité ? Aux questions qui la tiraillent ? Aux enjeux sociaux et sociétaux ? « On n’est pas sérieux quand on a 17 ans », disait Rimbaud, qui dans sa vie prouva le contraire et s’échappa dès qu’il le put de Charleville pour aller humer l’air de la Commune à Paris… 

Vendredi._ Je fais le tour des infos du jour. Depuis ma fenêtre, je constate qu’il a neigé. A la télé, j’apprends que le PS est en crise pour ne pas dire en PLS. Et dans le journal, on nous explique qu’à Rocamadour, la commune se retrouve avec un palais des congrès sur les bras. Surdimensionné, encore en chantier, et pas encore payé. « La faute à Souillac et à sa cité de la mode qui a fait pschitt », disent certains. « On ne laissera pas tomber Rocamadour », disent d’autres (en l’occurrence le président du Département et la présidente de la Région). Dans le journal, encore, on apprend que Louise, Alba, Emma et Victoire pour les filles et Jules, Hugo, Gabriel, Léo, Nino, Raphaël et Louis pour les garçons ont été les prénoms les plus donnés aux bébés nés en 2022 à Cahors. Question : à défaut de rançonner les pèlerins, les parents de Louise, Jules et consorts vont-ils devoir mettre la main à la poche pour sauver la cité mariale et celle du fromage ? Sibelle pense que oui. Pas vous ? 

Visuel DR

Récemment Publié

»

Les Bonnes Tables du Lot accueillent 3 chefs danois avec un menu d’exception en clôture 

Bel échange à l’horizon  les 5, 6, et 7 février (réservation ...

»

Cahors : Un concours pour gagner 2 toiles de Laurence-Gabrielle L.

Fin d’exposition en beauté au Forum des Arts Dalbe. Pour ...

»

Lamagdelaine : « Soirée les bronzés font du skitche » le samedi 4 février 

Elle est organisée par l’amicale des joueurs de Cahors Rugby et ...

»

Labastide-Marnhac : Le concours de cavage de ce samedi 28 janvier est annulé 

Les conditions climatiques en sont à l’origine.  « On ne peut ...

»

Coupures d’électricité à Figeac le 19 janvier : Enquête confiée à la Brigade de Recherches

Communiqué du procureur.  Le parquet confirme l’existence d’une ...

»

Bio 46, une asso qui a du chien !

Inclusion animale pour l’association.  La démarche peut ...

»

Cahors-Figeac-Biars : Appel à la grève et à manifester le 31 janvier 

L’intersyndicale espère une mobilisation plus importante que le ...

»

Montfaucon : Deux frères flashés coup sur coup à + de 150 km/h sur la RD 802

Interception insolite.  Ce jeudi 26 janvier 2023 à Montfaucon, sur ...

»

La Sainte-Barbe célébrée par les pompiers de Souillac

Plusieurs personnels ont été mis à l’honneur.  La cérémonie ...

Menu Medialot