Nouvel article

511 Views

Sibelle et la 4L de Pompidou 


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

Sibeth Ndiaye, nommée dimanche secrétaire d’État et porte-parole du gouvernement, a des attaches lotoises. Son époux Patrice est né à Cahors où il a été collégien et lycéen. Soyons pragmatiques : cela peut toujours s’avérer utile pour notre territoire. Pour faire avancer un dossier, obtenir un rendez-vous. Si je ne suis pas fan « de son langage cru, de ses coups de gueule, de son habitude du franglais » (dixit le portrait de Sibeth Ndiaye dressé par l’AFP), avec Sibelle, je dois dire à quel point le déchaînement sur les réseaux sociaux de posts xénophobes et racistes après cette nomination m’a consterné. Et le mot est faible. Alors, avec ma chère protégée féline, nous avons pensé à ces mots de Rimbaud : « Les gens du Harar ne sont ni plus bêtes, ni plus canailles que les nègres blancs des pays dits civilisés ; ce n’est pas du même ordre, voilà tout. » Le poète a alors abandonné la poésie. Mais il a toujours le sens de la formule. Nous sommes donc des nègres blancs. Encore loin d’être civilisés…

Le football n’échappe pas à ce fléau. Cette semaine encore, des cris de singes ont été entendus lors de Cagliari-Juventus, en série A italienne. Ce sont les joueurs turinois Moise Kean et Blaise Matuidi qui ont été victimes de ces injures odieuses. Et l’arbitre n’a pas cru bon d’arrêter le match. Ni les autres joueurs de quitter le terrain. Et ne parlons pas du silence assourdissant des instances du foot, comme l’UEFA ou la FIFA. Pis. Il s’est même trouvé des coéquipiers du jeune Moise Kean pour suggérer qu’il avait provoqué ces incidents en « fêtant » ostensiblement son but devant la tribune d’où les cris avaient jailli. En gros, un joueur noir peut marquer des buts, mais il doit se taire. Courber la tête. Sibelle retrouve à propos cette citation de Camus, par ailleurs grand amateur de foot : « La bêtise insiste toujours… »

Plus réjouissant : Jean-Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors et président de l’agglo, n’écarte pas l’hypothèse d’une gratuité généralisée des transports en commun (à commencer par le réseau des bus). Au-delà de l’actuel mouvement des Gilets Jaunes, comment ne pas voir là un incontournable passage obligé pour réduire l’empreinte carbone et favoriser les mobilités en ville et dans sa périphérie ? Et à terme, ce devrait être également valable pour les trains. Sibelle, qui voyage déjà gratis, est entièrement d’accord. Et elle fait sienne depuis longtemps cette maxime de Benjamin Disraeli, qui fut Premier ministre anglais au XIXème : « Le voyage apprend la tolérance… » Par ces temps embrumés, une vertu supplémentaire. 

Le député Aurélien Pradié a rendu hommage cette semaine à Georges Pompidou, décédé il y a 45 ans, le 2 avril 1974. « Nous mesurons trop peu l’empreinte profonde laissée par cet homme au service de notre pays. Un homme profond. Enraciné et visionnaire. Une inspiration. » Et d’illustrer son tweet par une superbe et étonnante photo. Elle date de mai 1969, un mois avant que Georges Pompidou n’entre à l’Elysée. Pour Paris-Match (une opération de com’… comme on ne disait pas encore), il pose avec son épouse dans la cour de leur maison d’Orvilliers, dans les Yvelines, où le couple a d’ailleurs été inhumé. Le cliché aurait du reste pu être pris dans leur maison lotoise. Le mari est assis sur le pare-chocs avant d’une modeste Renault 4. Son épouse vient à sa rencontre un bouquet de tulipes à la main. A l’arrière-plan, on aperçoit un portique de jeux pour enfants. Il y a dans cette photo signée François Pagès une simplicité heureuse. Une humanité qui évoque un film de Claude Sautet. Comment ne pas penser qu’avant de se sentir comme dans une prison à l’Elysée, Georges et Claude Pompidou semblent goûter là chaque seconde de cette ultime parenthèse ? Eux, tellement fusionnels, épris d’art et de poésie, ils semblent se murmurer ce vers d’Eluard : « C’est à partir de toi que j’ai dit oui au monde. » 

article

Récemment Publié

»

Reprise pour le Cahors Football Club

Le 1er entraînement a eu lieu ce 19 juillet. Soleil de plomb pour ...

»

Grand Cahors : Modification des horaires de collecte des déchets

Décalage à cause des fortes chaleurs. Un nouvel épisode de fortes ...

»

Luzech – Prayssac : Deux collégiens, ambassadeurs des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024

Elio et Kilian ont participé à un premier stage. Les dossiers ...

»

Cahors : Exposition photo à la boutique Lagrézette

« Au coeur des vendanges de Lagrézette » est à découvrir ...

»

Un pompier lotois sur le pélicandrome de Perpignan

Le lieutenant Cristel Martinez était sur le pont. Dans le cadre ...

»

Ouverture du festival de Saint-Céré le 24 juillet 

Concert exceptionnel avec le Quatuor Ellipsos au Théâtre de ...

»

Chambre d’agriculture du Lot : La baisse des financements qui va mettre le feu aux poudres…

L’automne devrait être chaud. Le gouvernement prévoirait de ...

»

Gare de Figeac : « La Région est pleinement en capacité d’assurer ce projet de reconstruction »

Carole Delga, Vincent Labarthe, et André Mellinger haussent le ton ...

»

Renforcement des limitations aux usages de l’eau dans le département du Lot 

Les principales mesures seront en vigueur à partir de ce samedi 20 ...

Menu Medialot