background img

Nouvel article

1512 Views

Sécurité à proximité des lacs et des rivières pendant l’été : 6 hydroguides sillonnent les vallées du Lot et de la Truyère pour sensibiliser les personnes 


Ils prodiguent des conseils élémentaires de vigilance. 

Chaque été, EDF mène sur le terrain une campagne de prévention « calme apparent, risque présent » qui invite riverains et touristes à la vigilance, notamment aux abords des barrages. En juillet et en août 2023, 6 hydroguides sillonnent ainsi les vallées du Lot et de la Truyère pour diffuser les règles de prudence.  « Cette campagne, nous la menons depuis plus 20 ans » indique d’emblée Caroline Togna, Directrice EDF Hydro Lot-Truyère, dont le siège est basé à Aurillac. « Du Cantal au Lot-et-Garonne, en passant par l’Aveyron et le Lot, nos 6 hydroguides ont pour mission quotidienne d’aller à la rencontre des touristes, promeneurs, pêcheurs pour les sensibiliser aux risques aux abords de nos aménagements hydroélectriques. Notre objectif est simple : que toutes et tous profitent des lacs et rivières en toute sécurité. Car si le calme est apparent, le risque peut être présent ! »  EDF exploite 20 barrages et 15 centrales hydroélectriques sur les vallées du Lot et de la Truyère. Pour produire de l’électricité, des lâchers d’eau, encadrés, peuvent survenir à tout instant de la journée. Le niveau et le débit des rivières peuvent alors augmenter rapidement et surprendre les baigneurs, pêcheurs et sportifs qui se trouveraient dans des zones à risques. Ces lâchers d’eau sont réalisés en lien étroit avec les différentes parties prenantes, en conciliant la sécurité des usagers de la rivière, la préservation de la biodiversité, et les différents usages de l’eau. Les sports d’eau ne cessant d’évoluer, il convient de sensibiliser les pratiquants de paddle et autres supports pneumatiques aux risques existants aux abords des ouvrages hydroélectriques. 

> Des hydroguides formés, une présence sur le terrain tout l’été

Le 5 juillet dernier, les hydroguides ont bénéficié d’une journée entière de formation avec au programme : 

– Des apprentissages théoriques sur le fonctionnement d’une centrale hydroélectrique et son rôle dans l’équilibre entre l’offre et la demande en électricité,

– Une sensibilisation sur les zones interdites et les zones de danger en amont et en aval des aménagements hydrauliques avec un rappel sur les différentes réglementations en vigueur (arrêtés préfectoraux…)

– Des mises en situation pratiques pour faciliter leurs premières prises de contact avec les touristes et pêcheurs

– Et un lâcher d’eau afin qu’ils puissent réaliser la vitesse avec laquelle le niveau de la rivière est susceptible de monter subitement.

« Cette année, deux gendarmes ont participé à cette journée de formation aux cotés de nos hydroguides » précise Caroline Togna. « C’est un échange de bonnes pratiques. D’un côté, ils ont pris connaissance de notre périmètre d’intervention et de nos actions. Et de l’autre, ils ont pu échanger avec nos hydroguides qui partent sur le terrain avec leurs conseils éclairés et un bagage supplémentaire pour assurer leur mission d’appel à la prudence. »

Facilement Identifiables par leur tenue vestimentaire (voir notre photo), les hydroguides prodiguent des conseils élémentaires de vigilance : tenir compte de la signalisation, rester sur les berges, prendre un repère visuel du niveau de l’eau, éviter les zones ne permettant pas un repli rapide en cas de montée des eaux, etc.

Les hydroguides 2023, de l’amont vers l’aval des vallées du Lot et de la Truyère : 

– Alexis Lafont, secteur Grandval-Lanau (15). Il effectue ses tournées en vélo et en canoë

– Alice Taxil-Paloc, secteur Brommat-Montézic-Couesques (12)

– Clémentine Taxil-Paloc, secteur Vallée d’Olt amont : Castelnau / Golinhac (12)

– Lucie Vioulac, secteur Vallée d’Olt aval : Entraygues / Cambeyrac / confluence Lot-Truyère (12). Elle effectue ses tournées en canoë

– Clémence Celerier, secteur Cajarc-Luzech (46)

– Yassine Benzahra, secteur Temple-sur Lot / Villeneuve-sur-Lot (47)

> Sur la photo, de la gauche vers la droite : Lucie  Vioulac, Clémentine Taxil-Paloc, Clémence Celerier, Yassine Benzahra, Alexis Lafont Absente sur la photo : Alice Taxil-Paloc 

Récemment Publié

»

Cahors : Les projets de réinvestissement de l’îlot Chico Mendes dévoilés 

Plusieurs visuels à découvrir dans l’article.  Ce 20 juin ...

»

Conférence ce 25 juin sur l’exécution des otages de Gourdon à Boissières (30 juin 1944)

Elle se déroulera le mardi 25 juin 2024, à 18 h 30, salle des ...

»

Cahors : Patrick Mothes en dédicace à la Maison de la Presse ce samedi 

Il viendra présenter, à partir de 10 h, « Rencontres du ...

»

Une réussite pour les JO des collèges du Lot

Retour sur cette première.  Le parcours de la flamme, la lecture ...

»

Figeac : Dernier atelier participatif pour comprendre l’impact du changement climatique dans le Lot

Il aura lieu ce lundi 24 juin 2024, de 18 h à 20 h, salle Roger ...

»

Cahors : Nouvel appel à manifester ce samedi « pour la démocratie, la justice sociale et contre l’extrême droite » 

Un rassemblement est prévu à 10 h 30 sur le parvis de la ...

»

Labastide-Marnhac : Concert de jazz manouche au château le 26 juin 

Les portes s’ouvriront à 20 h.  Le mercredi 26 juin ...

»

Lot – Elections législatives 2024 : Huguette Tiegna, en campagne, défend son projet pour l’avenir du département

La candidate est revenue sur le programme.  La campagne des ...

»

Cahors : Assiette gourmande, cocktails… la Cave à manger de la Maison Sudreau à l’heure de la fête 

L’établissement du 91 boulevard Gambetta est prêt pour les 21 et ...

Menu Medialot