background img

Nouvel article

4817 Views

Saint-Sulpice : Christian Pradines, victime d’un arrêt cardiaque, a remercié ses sauveurs


L’émotion était au rendez-vous.

300x38

Le 19 février dernier, dans la matinée, se déroule une partie de chasse sur la commune de Saint-Sulpice. Christian Pradines et ses collègues chasseurs viennent de déloger un cerf. Christian le tire et… le manque. Aurélien Lasfargues, son collègue de chasse, le voit alors tituber et brusquement s’effondrer. Rapidement, il le déshabille afin de vérifier qu’il n’ait pas été touché par une balle. Il ne constate rien ; Aurélien, 25 ans, a reçu une sensibilisation aux gestes qui sauvent lors de sa participation à la journée d’appel et de préparation à la défense… « Protéger, Alerter, Secourir »… il a gardé ces 3 mots en mémoire et contacte rapidement les sapeurs-pompiers pour donner l’alerte.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Au regard de la situation qu’il décrit, l’opérateur du Centre de Traitement de l’Alerte le guide pour effectuer un massage cardiaque.  Aurélien, Denis Francoual et Jean-François Lafon, collègues chasseurs qui ont également des notions en matière de secourisme, se relaient alors pour masser le cœur de la victime. Les minutes sont longues, les efforts intenses… Pendant ce temps, à Livernon, les bips du sergent Chantal Marot, des sapeurs Pierre Ozaneau, Paulo Lopes et Nathan Rappet se déclenchent. Ils rejoignent immédiatement le centre d’incendie de secours où ils s’équipent. Le Véhicule de Secours à Victime (VSAV) quitte la caserne et se présente sur les lieux. Des chasseurs attendent les sapeurs-pompiers au bord du chemin et les guident vers la victime. L’équipe de sapeurs-pompiers prend alors le relais : massage cardiaque, ventilation artificielle, pose du défibrillateur… Les gestes si souvent répétés s’enchaînent… Le défibrillateur indique à l’équipe, qu’après analyse du rythme cardiaque, le choc est conseillé. Tout le monde s’écarte. Le choc est délivré….

ambulot-428x60

Suite à cette action, l’équipe du VSAV constate que la victime présente un pouls et respire à nouveau. La victime, toujours inconsciente, est alors mise en position latérale de sécurité et conditionnée dans le VSAV sous oxygène où elle est constamment surveillée. Une équipe du SMUR de Figeac, engagée sur cette intervention, se présente sur les lieux et réalise la prise en charge médicale. La victime est ensuite transportée sur le centre hospitalier de Figeac, puis transférée au centre hospitalier de Cahors dans la soirée. Christian Pradines sera ensuite pris en charge à l’hôpital de Toulouse Rangueil où les chirurgiens lui poseront un défibrillateur cardiaque. Une semaine après cette réanimation, il regagnera son domicile…. Et « va chaque jour un peu mieux !»

Un mois, jour pour jour après cette réanimation, le dimanche 19 mars, Christian Pradines s’est déplacé au centre d’incendie et de secours de Livernon, accompagné de son épouse, de son fils et de son petit fils… ses 3 collègues chasseurs qui ont débuté la réanimation et passé l’alerte étaient présents également. Un moment fort en émotion pour les sapeurs-pompiers présents durant lequel Christian Pradines les a remerciés en leur précisant, qu’en cette veille de changement de saison, il était très heureux de pouvoir «vivre un printemps de plus !» Son épouse, élue de la commune de Saint-Sulpice, a fait part de sa gratitude envers tous les intervenants de cette chaîne de survie. Elle compte par ailleurs soumettre à sa commune la proposition d’acquisition d’un défibrillateur automatisé externe qui sera mis à disposition de la population. En parallèle, elle souhaite proposer une sensibilisation à son utilisation. Enfin, l’organisation de sessions de PSC 1 est envisagée. Le sergent Chantal Marot, chef de CIS Livernon, a ensuite proposé à Christian Pradines, qui a accepté avec plaisir, de devenir «ambassadeur pour la promotion de l’apprentissage des gestes qui sauvent» lors des sessions de PSC1* qui seront organisées sur le secteur de Livernon par l’Union Départementale des Pompiers du Lot, «car il n’est de preuve plus vivante et plus parlante que sa présence à nos côtés !»

* Prévention et Secours Civiques de niveau 1

article

Photo : Les pompiers du Lot

Récemment Publié

»

Cahors Rugby revient avec les points du match nul de Gimont 

Les Ciel et Blanc gardent leur dynamique avant les phases ...

»

Rugby : Gourdon XV s’incline en demi-finale du Challenge Occitanie 

Les Rouge et Blanc ont perdu contre Saint-Juéry. Ce dimanche 21 ...

»

MARPA Vision 2024 : Préparez-vous à voter pour « Les étoiles de Montdoulenque »

Le clip est à découvrir dans l’article.  Ils rêvent de gagner ...

»

« Le Lot, de Ferme en Ferme » : 20 producteurs Bio ouvrent leurs portes les 27 et 28 avril 2024 

Animations aux 4 coins du département.  Le plein d’animations ...

»

Labastide-Murat : Vernissage « Tisse-moi un mouton » le 27 avril 

Il se déroulera à la Maison du Parc, à 15 h 30. « Tisse-moi un ...

»

Rugby Quercy Féminin : Un samedi référence pour les 2 équipes cadettes

Belle journée pour les Rose et Noire.  2 victoires sont venues ...

»

Pradines : Cahors for the Planet aura lieu le 22 mai 

Un évènement festif pour faire évoluer le monde ...

»

Des contrariétés du roi du Danemark à l’agonie de Railcoop en passant par les calamités agricoles… 

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Lot : Le procureur de la République comparaîtra devant le tribunal de Montauban pour violences conjugales 

L’audience aura lieu en juin prochain. Franceinfo l’a annoncé ce ...

Menu Medialot