background img

Nouvel article

1837 Views

Risque nucléaire : Huguette Tiegna s’assure du stock d’iode stable 


La députée a écrit à Gérald Darmanin et Olivier Véran.

Huguette Tiegna, députée du Lot, Docteure en sciences et membre de l’Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST) a interrogé, par courrier, vendredi 4 mars 2022, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Olivier Véran, ministre de la santé, sur le stock disponible d’iode stable en cas d’alerte nucléaire. « Depuis quelques jours et le début de la guerre en Ukraine, des citoyens lotois m’ont sollicitée quant à notre capacité à pouvoir approvisionner les Françaises et Français en comprimés d’iode stable, en cas de problématique nucléaire. Il est donc légitime, en tant que scientifique et élue responsable, que je m’assure que l’Etat français dispose de la dotation nécessaire afin de pourvoir aux besoins dans des délais rapides. J’ai demandé cela à titre préventif du fait de l’incertitude qui règne actuellement en Europe de l’Est, du fait de l’invasion de l’Ukraine par les forces russes, et des installations de centrales nucléaires de taille importante sur le sol ukrainien » a expliqué la parlementaire. Pour information, les campagnes de distribution des comprimés d’iode stable ont lieu régulièrement depuis 1997 et concernent les personnes qui résident ou travaillent à proximité d’une centrale nucléaire. Organisées par les pouvoirs publics (services de l’État et EDF, propriétaire des centrales nucléaires) ces campagnes ont pour objectif la mise à disposition des populations riveraines des centrales nucléaires des comprimés d’iode stable permettant de protéger leur thyroïde en cas de rejet accidentel d’iode radioactif dans l’atmosphère.  En cas d’accident nucléaire, la prise de comprimés d’iode stable protège la thyroïde de l’iode radioactif qui pourrait être rejeté dans l’environnement. La thyroïde va absorber l’iode stable jusqu’à saturation, et ne pourra donc plus assimiler l’iode radioactif qui serait éventuellement respiré ou ingéré. Les comprimés d’iode doivent être administrés en situation d’exposition à un risque nucléaire et uniquement sur instruction des autorités. 

Récemment Publié

»

Cahors : Soirée événement ce vendredi au Grand Palais autour des musiques des films de Miyazaki

Coup d’envoi à 20 h.  L’orchestre symphonique CahOrchestra du ...

»

Elections législatives 2024 : Aurélien Pradié veut parler à tous les électeurs

Le député sortant repart en campagne. « La société a besoin ...

»

6 nouveaux artisans du Lot labellisés CIP Patrimoine

On peut retrouver les 26 entreprises labellisées sur le site ...

»

Cahors : L’homme qui avait jeté une grenade à plâtre rue de la Barre arrêté 

Il a été placé en garde à vue.  Le 10 juin dernier, une grenade ...

»

Cahors : Le Four, pizza & vin nature, a ouvert ses portes place Champollion 

Nouvelle adresse gourmande.  Le Four, pizza & vin nature, ...

»

Labastide-du-Vert : Mireille Dumas, marraine des Jardins d’Henri Martin à Marquayrol

Inauguration le 6 juillet.  C’est le samedi 6 juillet, à 18 h, ...

»

Le Parc fait son « 20 h Evasion »

Joli coup de projecteur.  Le Parc a eu le plaisir d’accompagner ...

»

Cahors Rugby : Jean-Rémy Pezet nous a quittés 

Une disparition qui affecte tous les membres du club.  Cahors Rugby ...

»

Cambes : Le Mouton Givré, l’incroyable dynamique du 1er sac isotherme 100 % naturel 

Belle histoire.  Avec ses élégants sacs isothermes fabriqués ...

Menu Medialot