background img

Nouvel article

1282 Views

Risque nucléaire : Huguette Tiegna s’assure du stock d’iode stable 


La députée a écrit à Gérald Darmanin et Olivier Véran.

Huguette Tiegna, députée du Lot, Docteure en sciences et membre de l’Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST) a interrogé, par courrier, vendredi 4 mars 2022, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Olivier Véran, ministre de la santé, sur le stock disponible d’iode stable en cas d’alerte nucléaire. « Depuis quelques jours et le début de la guerre en Ukraine, des citoyens lotois m’ont sollicitée quant à notre capacité à pouvoir approvisionner les Françaises et Français en comprimés d’iode stable, en cas de problématique nucléaire. Il est donc légitime, en tant que scientifique et élue responsable, que je m’assure que l’Etat français dispose de la dotation nécessaire afin de pourvoir aux besoins dans des délais rapides. J’ai demandé cela à titre préventif du fait de l’incertitude qui règne actuellement en Europe de l’Est, du fait de l’invasion de l’Ukraine par les forces russes, et des installations de centrales nucléaires de taille importante sur le sol ukrainien » a expliqué la parlementaire. Pour information, les campagnes de distribution des comprimés d’iode stable ont lieu régulièrement depuis 1997 et concernent les personnes qui résident ou travaillent à proximité d’une centrale nucléaire. Organisées par les pouvoirs publics (services de l’État et EDF, propriétaire des centrales nucléaires) ces campagnes ont pour objectif la mise à disposition des populations riveraines des centrales nucléaires des comprimés d’iode stable permettant de protéger leur thyroïde en cas de rejet accidentel d’iode radioactif dans l’atmosphère.  En cas d’accident nucléaire, la prise de comprimés d’iode stable protège la thyroïde de l’iode radioactif qui pourrait être rejeté dans l’environnement. La thyroïde va absorber l’iode stable jusqu’à saturation, et ne pourra donc plus assimiler l’iode radioactif qui serait éventuellement respiré ou ingéré. Les comprimés d’iode doivent être administrés en situation d’exposition à un risque nucléaire et uniquement sur instruction des autorités. 

Récemment Publié

»

Rocamadour – Cahors : L’Angélus Trail 2022, c’est ce samedi 28 mai 

On peut encore s’inscrire. Le départ de L’Angélus Trail sera ...

»

Huguette Tiegna s’engage aux côtés des secrétaires de mairie 

La députée a engagé une démarche auprès des ministres de la ...

»

L’école de rugby de Luzech à l’honneur au tournoi Olivier Taule

Les Rouge et Blanc ont conservé le bouclier.  Samedi 14 mai 2022, ...

»

Figeac : Première édition de Fi’Jazz ce week-end 

Le festival a lieu du 27 au 29 mai 2022. Durant trois jours, Figeac ...

»

SYDED du Lot accueille les structures d’emploi et d’insertion 

L’objectif est de préparer la journée de recrutement du 14 ...

»

Elections législatives 2022 : Christophe Proença annonce le tempo des jours à venir pour sa campagne, en commençant par la venue de Carole Delga 

La présidente de la Région sera dans le Lot pendant deux ...

»

Cahors : Mobilisation au collège Gambetta contre les non remplacements de professeurs et d’AESH

Parents, professeurs, et syndicats étaient mobilisés ce 24 ...

»

Saint-Céré : Cauvaldor organise une visite pour (re)découvrir l’église des Récollets

Elle est programmée le 4 juin, à 15 h. Après plusieurs années ...

»

Le Petit Futé Lot 2022 fait le plein de nouveautés !

Le guide vient de sortir.  Relooké ! Le Petit Futé Lot 2022 a ...

Menu Medialot