background img

Nouvel article

1141 Views

Retraites : Huguette Tiegna « pour l’équité »


Entretien avec la députée du Lot.

Huguette Tiegna, députée du Lot, a tenu à s’exprimer à propos du projet de réforme portant sur le système universel des retraites. Interview.

article

> Medialot : pouvez-vous nous en dire plus sur les principes de cette réforme des retraites, en amont des grèves prévues ce jeudi 5 décembre 2019 ?

Huguette Tiegna : les citoyens français doivent accéder à un système de retraite juste, pour cela, les règles doivent être communes à tous. Dans la démarche que nous avons entamée, et il s’agit là d’un engagement de campagne, le gouvernement et les parlementaires de la majorité souhaitent tendre vers un système de retraite homogène, dit universel. Celui-ci remplacera les 42 régimes existants, car le système actuel crée des injustices, de la complexité, de l’instabilité et de la défiance. Une logique qui n’est plus adaptée à notre époque ou à celle qui s’annonce. Bien entendu, certains facteurs tels que la pénibilité et la dangerosité des métiers, ainsi que les carrières longues, doivent et seront pris en compte. Nous prendrons le temps nécessaire pour y parvenir.

> M. : parmi les mesures évoquées, il y a notamment la notion de « système en points », en quoi consiste- t-il ?

H.T. : c’est un mode de calcul déjà existant, la moitié des régimes de retraite sont aujourd’hui en points. Chaque jour travaillé permettra d’acquérir des points et d’améliorer sa pension. Il n’y aura donc plus cette notion de « trimestres ». Ce système à point généralisé prendra en compte les « trous de carrière » et ne les pénalisera plus : les périodes de chômage indemnisées seront prises en compte, les points pour les congés maternité et les congés maladies seront attribués et les périodes d’invalidité seront compensées à 100%. Ce système permettra d’ailleurs une meilleure lisibilité des points, lesquels ne pourront pas voir leur valeur baisser. Les points seront valorisés chaque année comme les salaires, en accord avec les partenaires sociaux.

> M. : de nombreux(ses) retraité(e)s du Lot possède de faibles pensions de retraites, que sera-t-il fait à ce niveau ?

H.T. : aujourd’hui, la pension minimum de retraite varie entre un salarié et un libéral, elle n’est pas la même pour tous. Le projet de réforme porte la mesure d’un minimum de retraite revalorisé à 1000 euros par mois pour une carrière complète. Ce minimum de retraite sera indexé de la même façon que le SMIC, de sorte qu’il sera toujours égal à 85% du SMIC. Cette revalorisation du minimum est nécessaire et impactera grandement, comme nous l’avions travaillé à la suite du Grand Débat National, le milieu agricole. Actuellement, les hommes retraités du secteur agricole français touchent, en moyenne, une pension de retraite de l’ordre de 780 euros par mois, et qui est de 580 euros par mois pour les femmes.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Les communes de Cauvaldor sont sur Intramuros

Une application pour ne rien manquer des informations et actualités ...

»

Accident à Gignac

Choc sur la D820. Les pompiers du Lot ont reçu ce mardi 2 mars, en ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire ce 2 mars

L’ARS Occitanie donne les derniers indicateurs. Dans son bulletin ...

»

Grand Figeac : Une réflexion sur notre monde « hyperconnecté »

Cette idée de sensibilisation et de création autour du numérique ...

»

Lot : Brigitte Bourguignon, ministre des Solidarités, en visite ce jeudi 4 mars

Elle se rendra à Cahors et Assier. Après Emmanuelle Wargon, ...

»

Un grand succès pour la course virtuelle du Limogne-des-Globes

Les petits se sont régalés. En écho à la célèbre course du ...

»

Lot – Coronavirus : Trois nouveaux centres de vaccination ouverts

Ils sont situés à Cahors, Gramat, et Salviac. Afin de faciliter ...

»

Gourdon : Grève et manifestation à la cité scolaire ce jeudi 4 mars

La communauté éducative est vent debout contre la forte baisse du ...

»

Cahors : L’opération chèques cadeaux de l’OCA se poursuit

On peut en profiter jusqu’à la fin de l’année 2021. L’Office ...