background img

Nouvel article

1439 Views

Républicains, UDI, FN : Tous derrière les agriculteurs…


Les communiqués de soutien au monde agricole se succèdent.

> Aurélien Pradié, maire de Labastide-Murat, chef de file des Républicains pour les Régionales

« Depuis plusieurs jours, la colère et la détresse de nos agriculteurs explosent. La crise qu’ils traversent s’est aggravée en quelques mois. Aujourd’hui, c’est un pan entier de notre économie nationale qui crie à l’agonie. Je veux ici exprimer aux agriculteurs lotois mon total soutien. J’ai toujours été fidèle au monde agricole et je n’ai pas hésité à participer à leurs mobilisations. Les élus doivent prendre leur part, sur le terrain, à leurs côtés. Je m’implique auprès de Bruno Le Maire, dont je suis proche, pour qu’émerge une véritable ambition agricole nationale. Le Gouvernement actuel a cassé cet élan. Stéphane Le Foll a toujours été plus intéressé par les petites affaires du PS que par son ministère. Malgré les beaux slogans et les poignées de main au salon de l’agriculture, François Hollande a abandonné le monde agricole. Désormais il est dépassé par l’ampleur de la mobilisation. L’urgence n’est pas au catalogue de mesures. L’urgence est à la définition d’une stratégie: pour obtenir un accord solide sur les prix distributeurs ; pour mettre un terme au stock de normes qui ne cessent de s’aggraver ; pour faire cesser notamment le dumping Allemand … Pourquoi la France est-elle la seule à s’imposer autant de contraintes ?! Bref, ce dont l’agriculture française a besoin, c’est bien plus qu’un énième plan d’urgence, c’est un projet national et courageux. Nous sommes tous concernés ».

> Michel Roumégoux, délégué UDI et chef de file pour les régionales 

« La réaction  trop tardive du Ministre de l’agriculture  purement conjoncturelle comme d’habitude traduit non seulement le peu d’estime du ministre voire du mépris mais surtout l’abandon des socialistes et du Président de l’agriculture et de la production en général sous estimée aujourd’hui comme ils ont lâché la production industrielle jadis : « nous étions trop intelligents pour la production et nous devions nous concentrer sur les services ». Les Allemands n’ont pas fait cette erreur ni dans l’industrie, ni en agriculture.  Les annonces sont insuffisantes sur le long terme. Acheter français ne suffit pas. La seule chose qui pourra calmer le jeu, c’est la hausse du cours et donc du prix payé au producteur. Il n’y a que ça pour empêcher la faillite des éleveurs. Les filières d’élevages dans le Lot représentent 55% de la production agricole départementale soit 10.5% de la production agricole régionale. C’est 15% des emplois directs, il en va de l’avenir de notre territoire de sa survie. Il nous faut réagir en baissant les charges et en renonçant aux excès de zèle dont nous avons le secret en termes sanitaire, environnemental et social. Trop de normes ce sont des coûts en plus, baisse de compétitivité, distorsions de concurrence, pertes de production et d’emplois, pire augmentation de notre dépendance extérieure, incidence sur notre balance commerciale… Nous ne pouvons pas accepter la faillite de notre agriculture, la perte de tous ces savoirs faire. La force de notre agriculture c’est la culture de nos agriculteurs, leur savoir-faire, leur savoir être dans la ruralité ».

Assurance Axa Cahors Christophe Bertrand

> Emmanuel Crenne, chargé de mission départemental FN RBM

« Il y a un mois, les agriculteurs lotois lançaient un cri d’alarme pour dénoncer la précarisation accrue de leurs conditions de travail et la baisse dangereuse des prix du marché. Le FN RBM LOT s’en faisait l’écho en avançant, dans un communiqué, ses propositions pour venir en aide à ceux qui nous nourrissent. (…) Face à la détresse de nombreux éleveurs lotois, qui déplorent le déclin constant des exploitations du département, nous nous devons de trouver des solutions efficaces et durables. Ces solutions existent ! Elles font partie du programme du Front National depuis de longues années :Fin de la concurrence déloyale par la remise en cause du principe de libre-échange de l’Union Européenne et par la suppression de la directive détachement, nationalisation de la PAC vers la PAF (Politique Agricole Française) pour récupérer 8 milliards d’euros par an et ainsi davantage soutenir les agriculteurs avec des aides plus justes et mieux ciblées ; augmentation des contrôles sur les ententes et les abus de position dominante de la grande distribution et autres abattoirs ; mise en place d’un vrai patriotisme alimentaire inspiré du « Mangeons Français », avec obligation pour les cantines scolaires et autres restaurants publics d’acheter local ou français ; arrêt immédiat des négociations sur le Traité Transatlantique, synonyme d’invasion de la viande américaine et des dangers sanitaires et économiques qui vont avec ; levée de l’embargo russe qui prive nos agriculteurs d’un milliard d’euros par an. La remise en forme de l’agriculture française passe également par la baisse des administratives, la simplification des normes et la facilitation de l’accès au crédit. Le FN RBM LOT tient à réaffirmer son soutien aux éleveurs lotois, et plus largement aux agriculteurs de France, qui demandent simplement à pouvoir vivre décemment des fruits de leur travail ».

Photo : Flickr

Récemment Publié

»

Paysans Bio du Quercy au MIN : Pour Carole Delga, « le développement des circuits de proximité est un maillon essentiel pour assurer notre souveraineté alimentaire » 

La présidente de la Région a participé à l’inauguration du ...

»

Coups « doubles » pour Pradines Badminton 

Dimanche de compétition pour les badistes.  Les jours se suivent ...

»

Veau à la broche des Artisans du Goût Lotois : Remise d’un chèque de 1000 euros à l’amicale des pompiers de Saint-Céré 

Joli geste ! Lundi 10 janvier 2022 au centre de secours des ...

»

Rocamadour : 1 500 000 vues pour « SOLIDE comme le ROC » 

Enorme coup de projecteur !  On le sait, internet et les réseaux ...

»

Réforme des outils de gestion des risques climatiques : Aurélien Pradié appelle les agriculteurs et les viticulteurs à être vigilants

Le député du Lot revient sur les dossiers de la profession.  Les ...

»

Grand Cahors : 1er spectacle familial de « Bols d’air » à Arcambal ce 22 janvier 

Le spectacle Cousin Pierre est à déguster à 18 h 30. « Porter ...

»

Cajarc : Une maison en proie aux flammes 

Intervention des pompiers ce 17 janvier. Ce 17 janvier, aux alentours ...

»

Verglas : Prudence sur les routes du Lot

Les équipes du Département sont mobilisées.  De nombreuses ...

»

Cahors Gymnastique en assemblée générale 

Elle aura lieu ce 22 janvier au complexe sportif Pierre Ilbert à 17 ...