Nouvel article

1621 Views

Région : Geneviève Lasfargues à la commission permanente, Emmanuel Crenne tacle à tout va


PRG et le FN communiquent.

article

> Un groupe PRG constitué : « La nouvelle entité régionale «  Midi Pyrénées- Languedoc Roussillon » est désormais en place en ce début d’année. Carole Delga, ancienne Ministre a été élue présidente de Région. Le matin même de cette rentrée politique,  les élus du PRG se sont retrouvés pour constituer un Groupe au sein de la nouvelle assemblée régionale autour de Sylvia Pinel qui a porté haut et fort les couleurs radicales durant cette campagne. Les 17 conseillers présents ont pu faire plus ample connaissance autour de ceux issus de Midi-Pyrénées et de Languedoc Roussillon. Didier Codorniou, maire de Gruissan, conseiller régional de l’Aude  a été porté à la présidence du  Groupe PRG. Sylvia Pinel, Didier Codorniou et Dominique Salomon étaient élus vice-présidents aux côtés de Carole Delga. Au sein de la commission permanente, on retrouve Geneviève Lasfargues, conseillère régionale sortante. Raphaël Daubet, maire de Floirac et nouvel élu régional PRG figurera dans les commissions qui seront mises en place lors de la session plénière du 18 janvier prochain. «  Fidèle et loyal, le Groupe PRG entend demeurer un allié fidèle au sein de la majorité régionale. Beaucoup de projets et de dossiers attendent la nouvelle assemblée. Les radicaux se veulent être des acteurs de terrain, chacun dans leur département pour qu’aucun citoyen ne se sente éloigné de la nouvelle Région » a indiqué le tout nouveau président du Groupe. Geneviève Lasfargues, qui retrouve les bancs de l’Assemblée régionale, se veut pragmatique : «  Je serai au contact des élus de toutes sensibilités, proche des réalités de ce Lot que je connais bien. Je souhaite continuer à  être une élue disponible, à l’écoute de tous. C’est pourquoi ma présence au sein de la commission permanente me permettra d’être plus efficace encore pour soutenir et défendre les dossiers. Je suis heureuse de voir que le verdict des urnes permet à Raphaël Daubet, nouvel élu radical, de nous rejoindre. » Et de conclure : «  Je remercie les électrices et électeurs du Lot qui nous ont accordé leur confiance. Avec Vincent Labarthe qui était tête de liste et les co-listiers, nous avons mis toute notre énergie dans cette bataille ».

300x38

> Emmanuel Crenne, conseiller régional FN : « Après une élection digne du Soviet Suprême avec séance d’applaudissements serviles, les masques sont tombés rapidement : Madame Delga, qui cumulera ses nouvelles fonctions de président et de député sera président à mi-temps. Elle qui eu bien du mal à endosser ses nouveaux habits de Président en se présentant en tant que militante socialiste, a annoncé la confiscation de la plupart des pouvoirs de l’assemblée plénière pourtant élue par le peuple souverain, par délégation au Président et à la Commission Permanente, piétinant tous les principes démocratiques. En violation des principes d’économie pourtant annoncés, des vice-présidents en nombre pléthorique ont été élus, reflétant l’assemblage hétéroclite de la Majorité, composée de partis ennemis entre eux dont on doute qu’ils pourront maintenir une ligne cohérente pendant la mandature : pour le Lot Madame Piqué (PCF) qui a trahi les électeurs communistes en s’associant à Mme Delga (elle-même ancien ministre avec l’utralibéral Mr Macron) et Monsieur Labarthe (PS) qui n’ont en commun que leur appétit de pouvoir. Les Républicains trahissant leurs électeurs dès le premier jour sont restés inaudibles et n’ont pas rempli leur rôle d’opposants. Ils n’ont présenté aucun candidat à la Présidence du Conseil – manque de courage politique de Monsieur Reynié qui ne fait pas l’unanimité dans son propre groupe ? Ils ont aussi applaudi Madame Delga, et appuyé sa proposition de confiscation à l’assemblée de la plupart de ses pouvoirs, poussant même la bassesse jusqu’à quémander une présidence de Commission aux socialistes : l’UMPS révélé au grand jour. En parfait contraste, le groupe FN présidé par France Jamet a joué pleinement son rôle en taclant Madame Delga sur tous les sujets, dénonçant ces manœuvres d’un autre âge et en demandant une représentation équitable de notre sensibilité dans toutes les instances du Conseil Régional. Nos électeurs peuvent nous faire confiance pour défendre notre région et de notre département en combattant systématiquement la majorité socialo-communiste-verdâtre qui n’a dû sa majorité qu’à des manœuvres bassement politiciennes. C’est dans cet esprit que je défendrai farouchement les intérêts de tous les Lotois. »’

 

Récemment Publié

»

Lalbenque : 1ère édition des randos du souffle

Elle aura lieu ce dimanche 21 octobre. Les randos du souffle au ...

»

Les pompiers du Lot déjà engagés dans l’Aude

Ils ont notamment assuré toute la journée des missions de mise en ...

»

Souillac : L’exposition Ballet Mécanique se déploie

Après le vernissage, place aux visites et aux animations ...

»

Les Causses du Quercy étaient sous les étoiles !

Succès pour l’édition 2018. Samedi, c’était le Jour de la ...

»

Incendie d’une maison à Figeac 

Les faits se sont déroulés ce 16 octobre. Les pompiers du Lot sont ...

»

Cahors : Candidatures ouvertes pour l’Ecole régionale du numérique

2 réunions d’information collective auront lieu les 18 et 25 ...

»

Gilles Gard à nouveau en course sur l’eRallye de Monte-Carlo

Il fera équipe avec Michel Périn pour cette 3ème édition. Le ...

»

La Chambre de métiers du Lot monte au créneau pour défendre la proximité 

Un amendement pourrait remettre en cause l’existence des structures ...

»

Saint-Céré : L’Eveil du Printemps au Théâtre de l’Usine

La représentation aura lieu ce vendredi 19 octobre, à 20 h 30. La ...

Menu Medialot