Nouvel article

1209 Views

Réduction des dépenses, investissement, et fiscalité pour les pompiers


Le débat d’orientation budgétaire au Conseil départemental a eu lieu le 15 février.

300x38

« C’est un moment important pour notre collectivité. » Le président du Département, Serge Rigal, a rappelé l’importance du débat d’orientation budgétaire prélude au vote du budget qui sera la première mise en application des priorités définies par les conseillers départementaux pour leur projet de mandat « Demain le Lot ». Après un rapport sur la situation du Département en matière de développement durable et la présentation du schéma départemental d’alimentation en eau potable (32 millions de travaux à réaliser d’ici 2040 pour garantir à tous les Lotois une eau sécurisée en quantité comme en qualité), il est ressorti trois points de cette séance :

– Malgré le contexte difficile, le Département parvient à assurer l’équilibre de son budget (hors contribution au SDIS) sans avoir besoin de recourir au levier fiscal. Au prix d’efforts importants, jamais le Département n’avait réussi à ce point à stabiliser son budget de fonctionnement et ce, malgré l’augmentation prévisible du budget consacré à la solidarité (RSA, allocations personnalisées d’autonomie…). Arriver à contenir le budget de fonctionnement est l’addition d’une maîtrise de la progression des dépenses sociales et l’amplification des efforts de gestion de la collectivité (ressources humaines, moyens généraux…).

– maintien d’un haut niveau d’investissement en faveur du numérique, de la jeunesse (collèges), de la voirie, des aides aux collectivités, l’environnement, le patrimoine… Supérieurs d’environ 10 millions sur 2016-2018 (pour un total de 100 millions), ces investissements seront possibles grâce à l’autofinancement. Il sera ainsi proposé d’investir la totalité du produit supplémentaire des droits des mutations perçus sur le marché immobilier (+ 3 millions d’euros en 2015 par rapport à 2014). Le Département aura aussi recours à l’emprunt.

article

– faire appel à la fiscalité pour financer la hausse de la contribution du Département aux pompiers du Lot : sauf à remettre en cause l’engagement du Département en faveur d’une politique d’investissement volontariste, sauf à accepter une réduction de ses marges de manœuvre, il apparait impossible, à ce stade, de financer la hausse de la contribution du Département sollicitée cette année par le SDIS (+ 800 000 euros), sans recourir au levier fiscal. On parle d’1,8 point d’augmentation de la fiscalité soit une hausse de 4,39 euros par habitant. Le Département finance à plus de 50 % les pompiers du Lot. Un dernier point qui a alimenté le débat et quelques critiques notamment de la part de Geneviève Lagarde.

Budget à suivre le 24 mars.

Récemment Publié

»

Grand Figeac : Un dispositif d’aides économiques pour soutenir la reprise

La collectivité est au soutien en cette période de crise. Le ...

»

Cahors : Le marché reviendra place Chapou… dès que la situation sanitaire le permettra

En attendant le feu vert de l’Etat, il reste sur les allées ...

»

Les pompiers du Lot transportent du matériel sanitaire pour les soignants

Ce matériel, essentiellement composé de masques et de combinaisons ...

»

Cahors : La fête des mères rime avec La Jardinerie du Quercy

L’enseigne de l’avenue Maryse Bastié est au rendez-vous de ...

»

Un premier PACS pour la nouvelle maire de Saint-Laurent-les-Tours

Cérémonie conviviale. Une émotion partagée à la fois pour ...

»

Cahors-Le Montat : Ouverture d’un CAP agricole Métier de l’agriculture spécialité viticulture au lycée des Territoires

La formation se déroule en deux ans avec 70 semaines chez ...

»

Cahors : Saison 2 pour « La Paillote de l’Archipel »

L’établissement ouvre ses portes ce 5 juin. Deuxième saison pour ...

»

Lot : « Merci à nos artisans !»

La Maison de l’Artisan du Lot / U2P 46, la CGAD 46 les mettent à ...

»

Cahors : 1er teaser de Puissent nos racines être

Vidéo de la création de Compagnie IL Y A/Nora Turpault dans ...

Menu Medialot