Nouvel article

944 Views

Réduction des dépenses, investissement, et fiscalité pour les pompiers


Le débat d’orientation budgétaire au Conseil départemental a eu lieu le 15 février.

300x38

« C’est un moment important pour notre collectivité. » Le président du Département, Serge Rigal, a rappelé l’importance du débat d’orientation budgétaire prélude au vote du budget qui sera la première mise en application des priorités définies par les conseillers départementaux pour leur projet de mandat « Demain le Lot ». Après un rapport sur la situation du Département en matière de développement durable et la présentation du schéma départemental d’alimentation en eau potable (32 millions de travaux à réaliser d’ici 2040 pour garantir à tous les Lotois une eau sécurisée en quantité comme en qualité), il est ressorti trois points de cette séance :

– Malgré le contexte difficile, le Département parvient à assurer l’équilibre de son budget (hors contribution au SDIS) sans avoir besoin de recourir au levier fiscal. Au prix d’efforts importants, jamais le Département n’avait réussi à ce point à stabiliser son budget de fonctionnement et ce, malgré l’augmentation prévisible du budget consacré à la solidarité (RSA, allocations personnalisées d’autonomie…). Arriver à contenir le budget de fonctionnement est l’addition d’une maîtrise de la progression des dépenses sociales et l’amplification des efforts de gestion de la collectivité (ressources humaines, moyens généraux…).

– maintien d’un haut niveau d’investissement en faveur du numérique, de la jeunesse (collèges), de la voirie, des aides aux collectivités, l’environnement, le patrimoine… Supérieurs d’environ 10 millions sur 2016-2018 (pour un total de 100 millions), ces investissements seront possibles grâce à l’autofinancement. Il sera ainsi proposé d’investir la totalité du produit supplémentaire des droits des mutations perçus sur le marché immobilier (+ 3 millions d’euros en 2015 par rapport à 2014). Le Département aura aussi recours à l’emprunt.

article

– faire appel à la fiscalité pour financer la hausse de la contribution du Département aux pompiers du Lot : sauf à remettre en cause l’engagement du Département en faveur d’une politique d’investissement volontariste, sauf à accepter une réduction de ses marges de manœuvre, il apparait impossible, à ce stade, de financer la hausse de la contribution du Département sollicitée cette année par le SDIS (+ 800 000 euros), sans recourir au levier fiscal. On parle d’1,8 point d’augmentation de la fiscalité soit une hausse de 4,39 euros par habitant. Le Département finance à plus de 50 % les pompiers du Lot. Un dernier point qui a alimenté le débat et quelques critiques notamment de la part de Geneviève Lagarde.

Budget à suivre le 24 mars.

Récemment Publié

»

Albert Meslay « délocalise » ses jeux de mots subtils AVEC Pradines !

L’humoriste sera sur la scène de la salle Daniel Roques ce ...

»

Cahors-Figeac-Biars: 1000 manifestants dans la rue ce mardi

La grève aurait été également suivie notamment dans ...

»

Rocamadour : « Si tu me quittes, je me casse ! » de retour à Côté Rocher

La comédie est à l’affiche les 22, 23 et 24 mars. La maîtresse ...

»

Déviation de Sauzet : Un grand chantier en 2019

Les travaux commencent ce lundi 25 mars. La dernière phase des ...

»

Cahors : Cinélatino toujours aussi chaud !

Edition 2019 d’enfer. « Pour beaucoup l’Amérique latine est ...

»

Séniergues : Accident mortel sur l’A20

Les faits se sont déroulés ce mardi. Ce mardi, vers 4 h 20, sur ...

»

Beau week-end pour Cahors Lot XIII

Juniors et seniors l’ont emporté. Ce week-end et pour la ...

»

Les chiens truffiers du Lot au top au championnat de France !

Belle performance. Le championnat de France des chiens truffiers a ...

»

Reconnaissance et poursuite des projets pour l’Office de tourisme du Grand Figeac, Vallées du Lot et du Célé

La structure est sur tous les fronts. En début d’année, ...

Menu Medialot