background img

Nouvel article

3277 Views

Railcoop s’envole mais son site s’est crashé


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux.

Basée à Cambes, dans le Lot, soutenue notamment par la Communauté du Grand Figeac, la coopérative Railcoop a eu les honneurs cette semaine de l’émission Envoyé Spécial sur France 2. Le sujet a enthousiasmé les téléspectateurs. Presque trop. D’où ce tweet de Railcoop jeudi soir :  « Vous êtes énormément à suivre le reportage et à vouloir vous rendre sur notre site. Il vient de crasher et nous mettons tout en œuvre pour qu’il revienne très vite ! » Quand on milite pour le retour au premier plan du train et qu’on utilise le verbe « crasher », c’est un jeu de mots un peu espiègle pour ne pas dire un tacle par derrière à l’adresse des transports aériens ou… un lapsus très freudien ! Toujours est-il que Railcoop qui porte entre autres le projet de ré-ouverture de la ligne Bordeaux-Lyon via le Massif central veut capitaliser, c’est le mot, sur ce coup d’éclat médiatique. Un webinaire (séminaire virtuel) est ainsi organisé en urgence le 4 février pour répondre aux sollicitations des personnes intéressées. En attendant, quelques messages qui explicitent l’excellent écho rencontré par ce reportage. « Bonjour, je suis conducteur de train à Nantes, j’exerce depuis à peine 2 ans ce métier. Votre projet est inspirant et donne foi en un futur où le train aura une place majeure dans nos choix de déplacements. Bravo et continuez, ne vous arrêtez pas en si bon chemin… » a tweeté Benjamin. « Encore plus fier d’être sociétaire après ce reportage ! » a noté Vvert. Philosophe, Pierre Japhet a enchaîné : « On va attendre patiemment que le site revienne pour devenir sociétaire ! De toute façon on n’a rien d’autre à faire ! » Notre petit doigt nous dit que les actions, pardon, les parts de Railcoop vont s’arracher ! Ou s’envoler, c’est selon…

On enchaîne par cette photo postée par MovingOn qui a trouvé par hasard une petite feuille en forme de cœur en marchant dans Cahors. « Lovely, ce street-art naturel » sourit cette Britannique. Pour les trèfles à quatre feuilles, on attendra la printemps.

Grand Che, qui se définit lui-même comme « ancien jeune con devenu vieux » a pour sa part des problèmes avec La Poste qu’il apostrophe sur Twitter : « C‘est quoi votre délire avec mon colis ? Pour une livraison à côté de Cahors, il est passé par le Pas-de-Calais, la Charente, et maintenant la Gironde ! Quitte à le faire voyager, vous pourriez m’envoyer des cartes postales ! » La Poste répondant (hélas) par message privé, on en restera là.

La récente mise en garde du procureur de Cahors concernant les incidents de chasse (voir cet article de Medialot) a provoqué moult retours dans la twittosphère et aussi chez quelques médias nationaux. « La France est- elle trop laxiste vis-à-vis des chasseurs ? Ceux qui le pensent (et ils sont nombreux) seront ravis d’apprendre qu’un procureur de la République a décidé de prendre le taureau par les cornes » note le site Positivr, usant d’une image de style assez osée en la circonstance. La politique de
« tolérance zéro » promise par le magistrat a également été mentionnée par le site spécialisé Police & Réalité qui note que désormais, il ne sera plus question de « rappels à la loi, compositions pénales et autres stages de sensibilisation ».

Sans transition, ce rappel bienvenu, et en images, de l’édition 1998 du Printemps de Cahors. C’est Victor Baissait qui a posté cette semaine des images de la signalétique réalisée par l’agence dirigée alors par son père Bernard, qui avait fait imprimer des Polaroid.

Retour aux réalités d’aujourd’hui et au contexte sanitaire avec ce post de la journaliste Bénédicte Dupont qui souligne qu’avec 284 000 visiteurs en 2020, le Gouffre de Padirac a certes fait deux fois moins qu’en 2019 mais que la performance est notable en pleine crise. Bien vu. Pour rappel, cette semaine, la direction du Gouffre a entamé sa campagne de recrutement.

– L’humour des gendarmes lotois a été salué par RTL. Nos confrères ont apprécié le ton des messages ayant informé que « deux jeunes conducteurs, très pressés de rentrer chez eux après les cours, avaient été flashés à 172 et 163 km/h alors qu’ils se suivaient sur la RD 820 près de Cahors ». « Triste week-end pour les leaders du HDI GANG » a-t-on pu lire dans la publication de la gendarmerie en référence à l’autocollant apposé sur la vitre arrière d’une des voitures » relève RTL. Qui a spécialement apprécié la dernière phrase du message : « A partir de lundi, et pour plusieurs mois, il y aura donc, deux places de libre sur le parking de leur établissement scolaire ! » De là à penser que nos gendarmes d’ici font concurrence avec leurs collègues des Vosges, rompus à l’exercice, spécialisés dans l’humour un peu vachard ou décalé, et qui comptent plus de 31 000 abonnés sur Twitter…

Pour conclure, cette interview croisée de Alain-Dominique Perrin (le propriétaire) et de Michel Rolland (son œnologue réputé et parfois controversé) publiée par le site WineAnorak, consacrée évidemment au château Légrézette. Et à ses vins. On a relevé ceci. Question à Michel Rolland : « Vos protocoles de vinification sont-ils adaptés individuellement à chaque client, ou existe-t-il une recette Rolland? » Réponse de l’intéressé : « Désolé, il est impossible d’avoir une recette. Mais une philosophie, des idées sur la façon de gérer et traiter les raisins. Mais pas recette. Car la matière première que nous utilisons pour faire le vin est tellement différente. Nous devons nous adapter à chaque fois, que ce soit en Argentine, en Chine, en Arménie, en Espagne, en Italie ou même en France bien sûr. » Quant à Alain-Dominique Perrin, il raconte que c’est par le rugby qu’il a connu Cahors. Disons, c’est un euphémisme, que l’essai a été largement transformé !

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Un taux d’incidence de 388,6, et 27 personnes hospitalisées ce 3 décembre

Le point sur la situation avec également un décès supplémentaire ...

»

Rocamadour : Excited Cabaret à Côté Rocher 

Le spectacle est à l’affiche les 3, 4, et 5 décembre.  Vous ...

»

Puyjourdes : La veillée sur la toponymie reportée

Elle devait avoir lieu ce vendredi 3 décembre.  La veillée, ...

»

Le comité du Grand Cahors de LREM en ordre de marche

Réunion sur des thèmes forts.  Michel Grinfeder et Cathy Boudet, ...

»

Cahors : Brie, coulommiers, Brillat-Savarin truffés, raclettes… la Maison Marty au rendez-vous des fêtes !

On peut se régaler rue Nationale ou à la Halle.  Régal annoncé ...

»

Lot : La Soubirane chante Noël

Polyphonies entre sacré et tradition (toutes les dates des concerts ...

»

Cahors : L’atelier de Jérôme met une toile aux enchères pour le Téléthon

Elle débutera ce 3 décembre à 18 h sur Facebook.  Jérôme ...

»

Les pompiers du Lot : Journée technique vecteurs nautiques à Souillac

Elle avait pour but de mieux cerner les problématiques des ...

»

Les jolis gestes solidaires du Cahors Football Club 

Joueuses et joueurs se sont mobilisés pour Octobre Rose et ...