background img

Nouvel article

1738 Views

Projection du film « Négociant » à Espédaillac


Elle aura lieu le lundi 7 août, à 22 h.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Tous les mardis matins, non loin des grands causses du sud Aveyron, quel que soit le temps, à l’orée du jour, une immense scène de théâtre ouvre ses portes en plein air. Pendant trois heures, une pièce va se jouer, une pièce où aucun texte n’est écrit mais où chacun connaît son rôle sur le bout des doigts. Les acteurs, depuis des temps lointains, portent tous le même costume : une blouse noire et une canne. Ces hommes et ces femmes, pendant ce court laps de temps, vont se confronter, se fuir, se rattraper, se taper sur l’épaule, rire et s’engueuler, s’aimer et se détester. Ces acteurs d’un instant sont les négociants en bestiaux du marché de Laissac.

300x38

« Négociant », film documentaire réalisé par Philippe Roussilhe, Lotois d’adoption, est à la limite de la fiction. Ici, rien de didactique, rien d’explicatif. Ce film est tourné en s’ancrant dans la réalité du marché aux bestiaux, en mettant en scène les négociants qui, eux-mêmes, interprètent une pièce à chaque foire. En entrant ainsi dans le rituel d’une matinée de marché, le spectateur part à la découverte d’un monde mystérieux et secret, initiatique, au fonctionnement ancestral. C’est un film sur la mémoire, d’abord celle du réalisateur qui, dans une autre vie, fut technicien agricole et puis, celle des acteurs du film, tous enracinés dans une tradition qui est aussi une composante essentielle de leur vie. C’est aussi un film sur la résistance. Tous ces hommes et ces femmes en se rendant chaque mardi à Laissac, actent le refus d’un monde de plus en plus lisse, veulent continuer à faire confiance à l’humain, à sa capacité d’échanger, bien loin du virtuel que l’on veut nous imposer. Ils ont besoin de réel, besoin de l’autre en direct. Sans cela, leur existence même serait remise en cause. « Négociant » est un film qui montre, qui laisse deviner, un film où l’image et le son prennent le pas sur le discours et le verbe. C’est un film qui s’arrête sur les gens, les animaux… Sur les vivants. Il sera diffusé, en partenariat avec Ciné Lot, le 7 août prochain à Espédaillac, en plein air, à 22 h, à la tombée de la nuit. En attendant d’autres projections.

ambulot-428x60

article

Récemment Publié

»

Très belle journée pour le Tennis Club de Pradines

Tour d’horizon des résultats.  Le Tennis Club de Pradines ...

»

Rugby : Le GSF l’emporte avec le bonus offensif face à Lacapelle-Marival

Le derby est revenu aux Rouge et Noir. Ce dimanche 24 octobre, le ...

»

Rugby : Luzech s’est fait peur face à Carmaux

Victoire des Rouge et Blanc. L’USL s’est imposé ce dimanche 24 ...

»

Retour sur la visite d’Amélie de Montchalin 

La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques était ...

»

Cahors : Mikit, constructeur de maisons individuelles, a ouvert ses portes 

Les locaux sont situés 4, rue Martin Baudel. Mikit, constructeur ...

»

Cahors : Les Doomstrikers ont inauguré leur local

Le club de bikers organise des actions caritatives au profit des ...

»

Pétanque : L’équipe de Cahors se prépare pour le Trophée des Villes

Entretien avec l’entraîneur, Dominique Guynet.  Le 20ème ...

»

Varaire : Succès pour les Randos du Souffle

700 personnes ont participé à la sortie solidaire 2021.  Le 17 ...

»

Notre très cher or rouge et leur trop cher or noir 

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...