background img

Nouvel article

338 Views

Prayssac : Le « vivre ensemble » abordé par la danse contemporaine avec « My (petit) Pogo » 


Le spectacle de la compagnie R.A.M.a est à l’affiche le 25 novembre. 

Dans le cadre des parcours « Les arts vivants au collège » Lot arts vivants propose une résidence de danse contemporaine en accueillant la compagnie R.A.M.a, basée à Montpellier et son chorégraphe Fabrice Ramalingom, au collège d’Istrie de Prayssac du 22 au 26 novembre 2021. Cette résidence « Collège/Territoire », soutenue par la DRAC Occitanie et le Département du Lot dans le cadre de la généralisation de l’EAC, vient sensibiliser différents publics à la danse contemporaine, esthétique moins présente sur le département, en proposant plusieurs temps de rencontre. L’objectif est également de rassembler les habitantes et les habitants du territoire autour d’un projet artistique commun. Celui-ci démarre au sein du collège avec des ateliers de pratique en classe auprès des élèves, enseignants et personnels de l’établissement puis s’ouvre à différentes structures du territoire en proposant une conférence dansée à l’EHPAD de Prayssac, un stage de pratique aux élèves de  l’école de danse de Prayssac et la programmation du spectacle « My (petit) Pogo » ouvert à tous et à toutes, suivi d’un bord de scène en présence de Fabrice Ramalingom, chorégraphe et des interprètes de la pièce.

> Spectacle « My (petit) Pogo » de Fabrice Ramalingom – Compagnie R.A.M.a

Jeudi 25 novembre, à 18 h 30, à l’espace Maurice Faure de Prayssac

> Tarifs : 4/6 euros – Tout public

> Réservation conseillée :  Lot arts vivants – marion.moulin@lot-artsvivants.fr / 05 65 20 60 30

> En 2012, le chorégraphe Fabrice Ramalingom, interprète inoubliable de Dominique Bagouet, créait « My Pogo », une pièce sur le rapport aux autres. « My (petit) Pogo », pour jeune public, reprend le même thème du « vivre ensemble » et de la place de chacun dans la société, en détournant les codes du pogo, danse punk rock des années 1970-80, très énergique jusqu’à la bousculade. Le spectacle pour quatre danseurs se présente tout d’abord comme une conférence qui donne les clefs pour une meilleure compréhension de l’écriture chorégraphique. Les principes sont expliqués avant que le public ne bascule vers une forme plus spectaculaire et poétique où chacun peut trouver sa place comme dans le pogo.

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Un taux d’incidence de 237,3 ce 26 novembre (599,7 sur le Grand Figeac)

Un décès supplémentaire est à déplorer.  Dans son bulletin ...

»

Cahors – Coronavirus : Déménagement du centre de vaccination à l’espace Clément Marot 

Il sera opérationnel à partir du 30 novembre.  A compter du mardi ...

»

Cahors Handball reçoit Thuir ce samedi

Les Ciel et Blanc auront besoin de leur public dès 20 h.  En ...

»

Cahors-Gourdon-Souillac : « Local Friday » chez Biocoop ce samedi

Initiative pour la biodiversité.  La Ligue pour la Protection des ...

»

Saint-Pantaléon : Une rencontre technique sur la transformation des céréales 

Organisée par Bio 46, elle est programmée le 3 décembre, à 14 ...

»

Gabaudet-Donnadieu : L’appel du Grand Figeac à transmettre tous témoignages, documents ou idées de valorisation 

Lancement d’une collecte mémorielle.  Le 8 juin 1944, la ferme de ...

»

Cahors : Alliance Pub se dote d’une machine sérigraphique dernière génération 

C’est la 1ère de ce modèle à être installée en ...

»

Centres de vaccination ouverts sans rendez-vous à Cahors et Figeac, les 27 et 28 novembre

Tous les détails dans l’article.  Avec l’appui du personnel ...

»

Cahors : Rencontres Ré’Percutantes aux Docks ce week-end

Joli programme ces 26 et 27 novembre.  La Scène de Musiques ...