background img

Nouvel article

892 Views

Prayssac : Geneviève Besse-Houdent en dédicace ce vendredi à la Maison de la Presse 


Elle présentera son dernier ouvrage « Bleu Moteur, de 9 h 30 à 12 h 30. 

Geneviève Besse-Houdent dédicacera ce vendredi 28 octobre 2022, de 9 h 30 à 12 h 30, à la Maison de la presse de Prayssac, son dernier ouvrage « Bleu Moteur »  publié chez Rivière Rouge. 

> L’un s’appelle Paolo Vallorz, l’autre Jean Tinguely. Ils aiment les bagnoles. On est en 1957. Ainsi démarre sur les chapeaux de roues l’épopée déroutante de Daniel Andrisse, l’apprenti du garage du père Vernet, le plus jeune des mécaniciens des 24 heures du Mans. Les artistes sont fauchés mais ils achètent la VP (Vernet-Pairard) des records du monde en 1952 à Montlhéry. Dans un coin de Montparnasse, au fond d’une cour encombrée, nuits et dimanches, sans relâche, ils transforment la voiture vedette en vue des prochaines 24 heures du Mans de 1958. La carrosserie sera faite en résine. Un rêve fou dans cette bohème effervescente ! Le soir, un visiteur, ami de Paolo, rejoint la cour des miracles : Yves Klein. Il observe. Daniel et Paolo se servent d’éponges marines pour nettoyer les récipients enduits de résine. Elles se solidifient. Serait-ce ici dans cette ruche féconde devant les seaux d’acétone où nagent les éponges, que l’artiste du monochrome, le génie du Bleu, aurait pu parfaire la fabrication des éponges durcies, des sculptures, « ces formes sauvages bourgeonnantes, ces reliefs éponges » imprégnés de bleu ? D’autres personnages, artistes et écrivains des années 50-60, Jean-Paul Riopelle, Joan Mitchell, Sam Szafran, Alberto et Annette Giacometti, Kosta Alex, Marguerite Duras, Violette Leduc… circulent dans l’histoire de Daniel, inattendus, captivants, toujours au plus près de l’amitié. Le récit est illustré de photos (en insert/texte) issues pour la plupart des albums personnels de Daniel Andrisse, de clubs d’amateurs des 24 heures du Mans et d’une reproduction pleine page d’un triptyque de 1977 que Jean-Paul Riopelle lui a offert à l’époque (23 pages). 

> Geneviève Besse-Houdent est historienne de l’art. Elle a notamment mené des recherches sur Piero della Francesca et Balthus, Eva Hesse, et les artistes contemporains. Elle est également conférencière. Ancienne enseignante au Celsa Paris IV Sorbonne, issue d’une famille Lotoise bien connue, elle partage son temps entre Paris et Prayssac dans le Lot. 

Récemment Publié

»

Trains à 1 euros : Ouverture de la vente des billets pour les 4 et 5 mai 2024

Proposition sur l’ensemble des lignes.  Comme tous les premiers ...

»

Saint-Paul-Flaugnac : Le rallye surprise, une autre façon d’explorer le Lot

3ème édition ce 27 avril.  Coup d’envoi ce samedi 27 avril de ...

»

Souillac : Le feu d’une maison et d’un camping-car à la barre du tribunal  

L’habitation a été entièrement détruite par l’incendie. ...

»

La nouvelle embarcation du groupement de gendarmerie du Lot est opérationnelle 

La mise à l’eau a eu lieu en présence de la préfète, Claire ...

»

Accueil presse : Coup de projecteur sur la Vallée du Lot à vélo 

Laurène Philippot du blog Carnet d’Escapades est tombée sous le ...

»

Vote de l’arrêt du PLUi-H de Cauvaldor 

Première étape.  Après près de 10 ans d’effort et un ...

»

Cahors : 2 interpellations et des gardes à vue en cours après les incendies d’immeubles

L’enquête se poursuit. Après les incendies de l’immeuble de ...

»

Dotations de l’Etat aux collectivités territoriales : Huguette Tiegna souligne la hausse de la DGF pour la deuxième année consécutive

La députée du Lot revient sur ce soutien.  « Chaque année, ...

»

Figeac : Reprise des journées sport santé ce week-end

Elles se dérouleront sur la plaine des sports de Londieu (ouverture ...

Menu Medialot