background img

Nouvel article

1648 Views

Pont de Touzac : Les travaux débutent en septembre 2023


La réouverture de l’ouvrage est prévue en septembre 2024.

Les travaux de réparation du pont de Touzac, endommagé et fermé après le passage d’un poids lourd de 40 tonnes sur cet ouvrage limité aux véhicules de 16 tonnes, doivent commencer en septembre 2023. Serge Rigal, président du Département du Lot, Frédéric Gineste, vice-président du Département en charge des infrastructures de mobilité, Véronique Chassain et Rémi Branco, conseillers départementaux du canton de Puy-l’Evêque, ont présenté ce chantier d’envergure ce 27 juin 2023. De nombreux services du Département ont été mobilisés afin de remettre en service du pont, les élus se sont rendus sur place à plusieurs reprises. 

Plusieurs entreprises ont été sollicitées pour leur expertise :

– le Cerema (Centre d’études et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) pour la réalisation de mesures électromagnétique des câbles,

– l’entreprise Ginger pour une inspection exceptionnelle dès le 24 janvier 2022,

– Fondasol pour les investigations géotechniques,

– Sixense pour les diagnostics amiante et peinture.

La remise à neuf du système de suspension de l’ouvrage sera effectuée par l’entreprise Baudin- Châteauneuf. La remise en peinture est confiée à l’entreprise Lassarat.

Le budget des travaux est de 3,5 millions d’euros TTC à la charge du Département.

Le début des travaux a été fixé à septembre 2023. La réouverture de l’ouvrage est prévue en septembre 2024.

D’ici là, il s’agit :

– de remplacer les câbles, les 85 suspentes, les ancrages, bref tout le système de supension

– d’adapter les massifs d’ancrage en rives droite et gauche 

– de remettre en peinture le pont (ces travaux auraient dû être réalisés dans les années à venir ; avancer un peu le calendrier est l’occasion de ne pas fermer le pont à nouveau).

Pour prévenir et anticiper au maximum les aléas liés à la grande technicité des ponts suspendus, une période de préparation du chantier est nécessaire. 

Elle a commencé en avril dernier pour réaliser :

– les relevés topographiques nécessaires pour déterminer la géométrie définitive de l’ouvrage

– les études relatives aux renforcements des massifs d’ancrage sur les deux rives

– les études relatives au changement complet de la suspension 

  les études sur les structures provisoires (calcul de stabilité, poids, vent…)

– les procédures de remplacement de pièces de charpente (sous le tablier) 

En 2019, le Département a réalisé un aménagement cyclable par comblement des vides entre caissons et un marquage au sol pour augmenter la sécurité des cyclistes empruntant l’ouvrage.  Ce dispositif sera remis en état. 

Après les travaux, le pont sera limité à 12 tonnes, suite à l’étude de trafic.  Il passe en moyenne 1 100 véhicules légers chaque jour sur le pont (chiffres 2021), 25 camions de moins de 16 tonnes, seize motos. Après les travaux, le trafic des poids lourds supérieurs à 12 tonnes passera par Vire-sur-Lot (3,5 km) et Condat dans le Lot-et-Garonne (5,5 km).  Le passage des très gros poids lourd sera limité grâce à la mise en place d’un gabarit. 

> Que s’est-il passé le 21 janvier 2022 ?

Le 21 janvier 2022, un poids lourd d’environ 40 tonnes s’est engagé sur le pont suspendu de Touzac alors que l’ouvrage est interdit aux véhicules de plus de 16 tonnes (et ce depuis 1932). La longueur du camion étant trop importante, il n’a pas pu tourner en arrivant à l’extrémité du pont. En plus d’endommager le pylône, il a manœuvré sur l’ouvrage en marche arrière, fragilisant à nouveau les pièces du pont non conçues pour une telle charge. Suite à ce passage, des dégradations ont été constatées.  Le Département du Lot a donc pris la décision de fermer immédiatement l’ouvrage à toute circulation, y compris pour les piétons et les deux-roues. Il est également interdit de naviguer sous l’ouvrage. Une déviation est mise en place via la RD8, la RD811 et la RD58 (Duravel et Vire-sur-Lot). Le Département a porté plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui ». Des démarches sont encore en cours auprès des assurances pour obtenir une indemnisation.

Photo Nicolas Taillardas/Département du Lot)

Récemment Publié

»

Cahors-Lalbenque : Nouveaux baptêmes du cœur à l’Aéroclub du Quercy 

3ème édition.  Une nouvelle fois l’Aéroclub du Quercy a ...

»

Cahors : Un distributeur à compotes Andros et du fromage Cant’Avey’Lot au menu du lycée Clément Marot 

Les jeunes se sont régalés.  « Après 2 ans d’absence je ...

»

Fortunes diverses pour le Tennis Club de Trespoux face à Sousceyrac

Retour sur les rencontres du week-end. Ce samedi 18 mai les ...

»

Cressensac-Sarrazac : Le Rionet fête les jeux ce samedi 25 mai !

Rendez-vous sur la place du moulin d’Antoine à ...

»

Pern et Lhospitalet : Les enjeux de la commune nouvelle 

Une nouvelle réunion publique aura lieu le 24 juin.  Le 29 avril ...

»

Cahors : Troisième édition de l’afterwork by POPITA le 13 juin

La billetterie est ouverte sur popita.events (lien dans ...

»

Cahors : Soirée David Lynch ce mardi au cinéma Le Grand Palais

« Une histoire vraie » et « Sailor et Lula » sont à ...

»

Trespoux :  Le festival « Tu Soutires ou Tu Pointes ? » est de retour les 1er et 2 juin 2024

3ème édition plus festive que jamais.  Enfin un salon des vins bio ...

»

Dégagnac : Edith Lagarde et  Frédéric Gineste à la rencontre des maires du canton 

13 projets ont notamment été soutenus par le Département.  La ...

Menu Medialot