background img

Nouvel article

973 Views

Pont de la Treyne : Un chantier qui redémarre… sous confinement


article

Reprise des travaux après neuf semaines d’interruption.

Serge Bladinières, vice-président du Département du Lot, chargé des Infrastructures de mobilité, s’est rendu sur le chantier du pont de la Treyne entre Lacave et Pinsac (RD 43), le mercredi 20 mai 2020. Il était accompagné des élus des deux communes.

Interrompu durant la crise sanitaire, ce chantier de remise en peinture de l’ouvrage a repris le lundi 18 mai 2020, après neuf semaines d’interruption. Les deux entreprises qui travaillent sur l’ouvrage ont redémarré les travaux en appliquant de nouvelles procédures sanitaires. L’objectif est désormais de terminer ce chantier à la mi-juillet 2020, sous réserve que rien ne vienne à nouveau le perturber. Les travaux se dérouleront désormais le samedi et les jours fériés. Une déviation reste en place.

Ce chantier se déroulait dans un espace confiné, dès avant le Covid-19. Afin de préserver l’environnement, il est en effet nécessaire d’emballer l’ouvrage avec des échafaudages et des bâches pour récupérer les déchets de décapage et mettre en œuvre une nouvelle peinture dans des conditions très rigoureuses sur le plan de la qualité, de la santé et de l’environnement. Ces échafaudages et l’étroitesse du pont (voie unique) imposent donc de couper la RD 43 à toute circulation de véhicules, exception faite des piétons et des cyclistes. Un échafaudage permet de confiner le pont.

Le Département du Lot investit 1,5 million d’euros pour pérenniser ce patrimoine de la vallée de la Dordogne lotoise. Ce pont a été construit en 1903 en remplacement d’un bac à câble qui permettait la traversée de la Dordogne, 500 m à l’amont. L’ouvrage de 144 m de long est constitué de deux poutres principales métalliques avec un plancher en tôle sur lequel on roule directement avec un revêtement spécial. L’ouvrage a été rénové et modifié en 1997 ; il avait alors été fermé pendant plus d’un an. La dernière remise en peinture date également de 1997, et pour préserver la pérennité de l’ouvrage, il était nécessaire de la reprogrammer.

 Photo Nelly Blaya/Département du Lot

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de l’épidémie ce 30 novembre

Le point sur la situation. Les chiffres de l’épidémie de ...

»

Puy-l’Evêque : Un sapin de Noël lumineux volé en pleine nuit

Une plainte a été déposée. Les illuminations de Noël ont été ...

»

Pradines : Les Frères Brothers sur scène le 19 décembre

Le spectacle se déroulera à La Prade (début à 18 h 30). Oui, ...

»

Aurélien Pradié à l’écoute du Medef du Lot

Le député a rencontré Emmanuel Lelièvre. Suite aux annonces du ...

»

Castelnau-Montratier : A l’heure du tout fait maison avec Julie Galland Herrero

Plusieurs thématiques sont au menu.  Infirmière de formation, ...

»

Cahors : Régal à emporter (ou livré) « Au P’tit Bouchon »

Les plats de la semaine proposés par l’établissement de la place ...

»

Labastide-Marnhac : Contrôlé à 1,6 g/l d’alcool dans le sang, et positif aux stupéfiants après avoir roulé plusieurs kilomètres sur la jante

Le jeune conducteur n’était également plus titulaire du permis ...

»

Grand Figeac : Maintien du Téléthon 2020

La campagne de dons se déroulera les 4 et 5 décembre ...

»

La Pétanque Marnhacoise fait le point

Le club ne manque pas d’ambition. L’assemblée générale de la ...