background img

Nouvel article

776 Views

Plus de 130 référents environnement communaux réunis par le SYDED 


En novembre dernier, Stéphane Magot, président du SYDED, a réuni cette « armée pacifiste » composée d’élus bénévoles engagés pour l’environnement. 

Alvignac, Lamagdelaine, Fons et Prayssac… Ce sont les 4 communes qui ont accueilli les rencontres des référents environnement organisées par le SYDED fin novembre. Les référents environnement sont désignés par leur commune pour être l’interlocuteur privilégié du SYDED et être un relai de terrain précieux pour mener des actions de réduction de déchet ou d’amélioration du tri.  De nombreuses actions ont déjà été engagées depuis la création du réseau en 2015 : labellisation d’événements écoresponsables, de sites « tourisme 0 déchet », déploiement du compostage collectif et promotion de l’individuel, sensibilisation au geste de tri… Cette année, ce sont plus de 130 référents qui ont répondu à l’invitation du SYDED  pour évoquer 2 sujets majeurs : le développement du compostage collectif et la lutte contre les dépôts sauvages. 

> Réduire les ordures ménagères grâce au compostage collectif 

La poubelle moyenne d’un foyer lotois contient encore près de 25% de biodéchets (restes alimentaires, épluchures…) qui pourraient être compostés plutôt que transportés hors du département pour être incinérés ou enfouis. Pour les 80 % de foyers lotois équipés d’un jardin, le compostage peut se faire en tas ou à l’aide d’un kit de compostage. Pour ceux qui ne disposent pas de jardin, en revanche, le tri des biodéchets est possible grâce à des bacs de compostage collectif. Il en existe déjà plus de 80 dans le Lot, géolocalisés sur le site internet du SYDED. 

> Lutter contre les dépôts sauvages 

Le second sujet abordait la problématique de plus en plus présente des dépôts sauvages, notamment aux pieds des conteneurs. Le SYDED va s’équiper de plusieurs pièges photos qui seront prêtés aux communes et qui permettront de dissuader ou d’identifier les responsables de ces incivilités. Incivilités qui peuvent coûter cher, puisqu’un dépôt sauvage de déchets (sac poubelles, meubles, gravats, électroménager…) fait risquer jusqu’à 1 500 euros d’amende à son auteur. 

Des témoignages de référents environnement ont permis d’aborder chaque sujet avec des retours d’expériences terrain qui ont favorisé des échanges de qualité. Chacun est ainsi rentré sur sa commune avec des idées d’actions pour réduire la production de déchets. 

Récemment Publié

»

Lamagdelaine : « Soirée les bronzés font du skitche » le samedi 4 février 

Elle est organisée par l’amicale des joueurs de Cahors Rugby et ...

»

Labastide-Marnhac : Le concours de cavage de ce samedi 28 janvier est annulé 

Les conditions climatiques en sont à l’origine.  « On ne peut ...

»

Coupures d’électricité à Figeac le 19 janvier : Enquête confiée à la Brigade de Recherches

Communiqué du procureur.  Le parquet confirme l’existence d’une ...

»

Bio 46, une asso qui a du chien !

Inclusion animale pour l’association.  La démarche peut ...

»

Cahors-Figeac-Biars : Appel à la grève et à manifester le 31 janvier 

L’intersyndicale espère une mobilisation plus importante que le ...

»

Montfaucon : Deux frères flashés coup sur coup à + de 150 km/h sur la RD 802

Interception insolite.  Ce jeudi 26 janvier 2023 à Montfaucon, sur ...

»

La Sainte-Barbe célébrée par les pompiers de Souillac

Plusieurs personnels ont été mis à l’honneur.  La cérémonie ...

»

Gignac : Vandal, Ko Ko Mo, et Dub Inc sur la scène d’Ecaussystème 2023

La programmation du festival s’enrichit !  On avait déjà ...

»

Cahors Rugby veut bien finir le bloc contre les 4 Cantons 

Réception ce dimanche 29 janvier à Desprats (un repas supporters ...

Menu Medialot