background img

Nouvel article

1319 Views

Photos de trains, images d’archives et poésie


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux.

L’actuel conflit lié à la réforme des retraites est une chose. Grévistes ou pas, sans compter ceux qui alternent jours de travail et débrayages, il demeure en tout cas nombre de cheminots conducteurs de train passionnés, et même amoureux de leur profession. C’est le cas de l’Agent Q440 qui effectue notamment des trajets sur les Intercités entre Paris Austerlitz et Cahors. Sur son compte Twitter, il a posté cette semaine des photos en gare prises avant le départ du rapide 21 reliant Paris à Cahors (départ à 9 h 29) et le lendemain du rapide 34 Cahors-Paris (départ à 6 h 44). Avec des mots sympas. Pourtant, une chose est frappante. Faute de TGV et de modernisation des voitures (on ne dit pas wagons!), on a l’impression que les photos auraient pu être prises il y a une trentaine d’années…

On enchaîne avec un compte Twitter déjà signalé ici, mais dont on ne se lasse pas, dédié au peintre impressionniste lotois d’adoption Henri Martin. Cette semaine, on peut y admirer une belle toile représentant la cathédrale de Cahors. Le 900ème anniversaire du monument est passé, mais sa restauration se poursuit. Seule sa silhouette ne varie pas. Le tableau le prouve avec poésie.

Rien à voir. On a relevé encore cette semaine un dossier du site d’info LaLettreM consacré à l’économie lotoise. Le titre est explicite : « Le Lot, l’industrie à la campagne ». On y lit ce constat connu : «Département rural par excellence, le Lot n’en est pas moins un territoire industriel, porté à la fois par l’agroalimentaire et l’aéronautique. Alors qu’un déséquilibre reste patent entre les bassins économiques de Figeac et de Cahors, le Lot entend désormais jouer collectif, au service de son attractivité.» Cependant, les « camemberts » qui illustrent l’article sont encore plus éloquents. C’est tout l’avantage de l’infographie !

article

Pour les historiens amateurs, les chercheurs, les passionnés, une info diffusée par l’INA (Institut national de l’audiovisuel) cette semaine : « Quel est le point commun entre #Troyes #Cahors #Brest #LaRochelle ? Les archives du #DépôtLégal de la radio et de la télévision y sont désormais accessibles ! » Pour en connaître les modalités, voici le mode d’emploi en cliquant ici.

Histoire et télé, encore. La chaîne Arte a diffusé cette semaine un magazine d’une dizaine de minutes (visible en ligne pendant un an) titré : « Tous les chemins mènent à Cahors ». Avec l’écrivaine Elisa Sabathié il y est conté l’origine de Pont Valentré et surtout comment, de 1948 à 1950, la capitale lotoise devint… capitale de la paix et des citoyens du monde. On y retrouve l’histoire de la route mondiale n°1 et on y apprend que « des passeports de Citoyens du monde sont toujours délivrés, concernant un million de personnes à travers la planète, au nombre desquelles figure Barack Obama… »

Grâce à Saint-Cirq Lapopie et André Breton qui tomba amoureux du village lors de l’inauguration, précisément, de la route mondiale en 1950, le Lot est devenu un des grands territoires du surréalisme. Il faut donc déjà noter sur les agendas l’expo que présentera la Bibliothèque nationale de France du 3 novembre 2020 au 31 janvier 2021 à l’occasion du 100e anniversaire de la publication des Champs magnétiques, considéré comme le premier texte surréaliste. Consacrée à la genèse du mouvement, « l’exposition s’appuiera sur une grande diversité de pièces qui rendent compte de la poétique surréaliste dans sa globalité – textes, dessins, photographies, tableaux, musique, films ou objets », précise le site ActuaLitté. A cette occasion, des manuscrits seront présentés, en particulier celui des Champs magnétiques d’André Breton et de Philippe Soupault, et pour la première fois, le manuscrit de Nadja d’André Breton (1928), classé Trésor national. Rêvons qu’un jour, quelques-uns de ces
« trésors » soient visibles dans l’ancienne auberge des Mariniers de Saint-Cirq où résidait l’été le poète ! Acheté par la commune, le lieu est désormais animé par l’association
La Rose Impossible.

Visuel @DR

Récemment Publié

»

Cahors Handball : Continuer de marquer les esprits

Les féminines sont sur le pont ce samedi à 19 h.  En s’imposant ...

»

Assier : Appel à manifester « pour défendre l’école » ce samedi 

Une marche est prévue à 14 h ce 4 février.  Le Collectif SOS ...

»

Le Lot en Meule Bleue 2023 : Kyo, Sound of Legend, Camille Esteban… rejoignent Gims & Dadju, Amir et Kendji Girac

La programmation complète vient d’être dévoilée. La Pegatina, ...

»

Ecole des métiers du Lot : Les apprentis mécaniciens et carrossiers en lice avec leur 2CV rétrofit pour la « Battle » des CFA de France

Vidéo pour découvrir leur projet (et voter) dans ...

»

Cahors : Les Mycéliades débutent leur festival de science-fiction ce samedi au Grand Palais 

Coup d’envoi ce 4 février 2023 avec une séance de planétarium ...

»

L’association Touristic Vallées Lot et Dordogne a participé au Salon du tourisme de Rennes

Cette année, c’était le Sud-Ouest qui était invité ...

»

Cahors : « Les Débarqués » vont jouer « 9 jours, 1 vie » à Tréjouls

Représentation ce 4 février, à 19 h, dans le ...

»

Cahors : La Saint-Valentin s’invite à la carte du Coin des Halles 

Les amoureux vont se régaler le 14 février.  Le Coin des Halles a ...

»

Cahors : « Supprimer la Technologie en 6ème est un non sens » 

Les enseignants d’Olivier de Magny dénoncent cette ...

Menu Medialot