Nouvel article

908 Views

Parti Socialiste 46 : La première secrétaire fédérale demande aux parlementaires de se mouiller


Gaëligue Jos milite pour le Référendum d’Initiative Partagée.

« Je me permets d’attirer votre attention sur la procédure de référendum d’initiative partagée prévue par l’article 11 de la Constitution, engagée par les groupes socialistes du Sénat et de l’Assemblée nationale, afin de rétablir l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Angèle Préville notre sénatrice socialiste a déjà accompagné cette démarche par sa signature.  Le rétablissement d’un impôt de solidarité sur la fortune est une exigence démocratique. Entendre cette demande relève de la responsabilité du gouvernement. Pourtant ce dernier y oppose une fin de non- recevoir. C’est pourquoi, nous souhaitons qu’un référendum d’initiative partagée puisse être engagé afin de prendre en considération les aspirations à la justice fiscale des Françaises et des Français. Cette procédure, pour être valable, doit réunir les signatures de 185 députés et sénateurs pour permettre le lancement de la seconde étape : une pétition citoyenne.  En tant que députés et sénateur du Lot, vous avez le pouvoir de soutenir cette initiative en signant la proposition de loi visant à soumettre le rétablissement de l’ISF par référendum. » Dans une lettre ouverte, Gaëligue Jos, première secrétaire fédérale du Parti Socialiste du Lot, demande aux parlementaires du Lot – Huguette Tiegna, Aurélien Pradié, Jean-Claude Requier – de soutenir la démarche du RIP. Et de conclure : « Notre département a soif d’égalité et de justice. Ses représentants ne peuvent l’ignorer et se défausser de leur responsabilité. Êtes-vous pour ou contre la pratique référendaire ? Etes-vous pour ou contre le rétablissement de l’ISF ? Allez-vous soutenir cette démarche ? »

> « Au niveau local, que ce soit à Cahors, à Figeac, nous sommes ensemble. On a une ligne politique claire avec une force militante. Soyons audacieux, prenons des risques ». Gaëligue Jos pour le PS 46 et Francesco Testa, porte-parole d’Europe Ecologie les Verts (notre photo) ont regretté que l’entente lotoise entre les deux formations n’ait pas la même résonance au niveau national pour les élections européennes. « Il faut reconstruire la gauche autour de l’écologie sociale. Il faut sortir de l’écologie des discours et être dans les actes » a conclu Francesco Testa.

article

Récemment Publié

»

Saint-Céré : Exposition de costumes d’Opéra au Théâtre de l’Usine

Elle est à découvrir les 3, 4 et 5 mai dans le cadre de Tous à ...

»

Le Best Western Plus Hôtel Divona Cahors, meilleur Best Western de France !

C’est la deuxième année consécutive que l’établissement ...

»

Cahors : Fakear, Gaëtan Roussel, Jeanne Added, Manu Dibango & L’African Soul Safari, Berywam… à Let’s Docks

Le festival se déroulera du 5 au 8 juin. Musiques actuelles, ...

»

Cahors : Le Grenier des Songes, un univers à découvrir

L’exposition est à voir au Grenier du Chapitre jusqu’au 4 ...

»

Rocamadour : Spectacle enfant et « Ça peut aller mieux ! » à Côté Rocher

Les petits ont rendez-vous ce mercredi à 15 h au ...

»

Cahors – Grand Cahors : Le programme (en détails) de rénovation de la voirie 2019

Les chantiers représentent 3 386 000 d’euros ...

»

Le Montat : Un spectacle pour sauver la planète !

Les élèves du lycée des Territoires ont proposé un spectacle ...

»

Cahors : Trois sondages archéologiques à l’horizon au mont Saint-Cyr

Les membres de l’association Cahors Castrum Cyricus peuvent encore ...

»

Cauvaldor : La saison 2019 du Pays d’art et d’histoire est lancée !

Les animations débutent. La Communauté de communes Causses et ...

Menu Medialot