background img

Nouvel article

1854 Views

Ovinpiades : Marie Delpech et Nicolas Delbos en finale du Meilleur Jeune Berger de France 2022


Ils représenteront le Lot le 26 février prochain. 

Ce jeudi 20 janvier, au lycée agricole domaine de Flamarens à Lavaur, la finale régionale Occitanie des Ovinpiades des Jeunes Bergers a réuni plus d’une soixantaine d’élèves, âgés de 16 à 24 ans, issus des établissements d’enseignement agricoles du territoire. Pour être les meilleurs jeunes bergers d’Occitanie, les candidats ont dû réaliser avec brio une série d’épreuves théoriques et pratiques, inspirées des gestes quotidiens de l’éleveur, comme trie

r des brebis à l’aide d’un lecteur électronique, apprécier la santé d’une brebis, évaluer son état corporel, ou encore lui parer ses onglons…  Marie Delpech – lycée de Figeac (46), Jean-Gabriel Canitrot – lycée La Roque de Rodez (12), Nicolas Delbos – CFAA du Lot (46), Mélanie Médard – lycée de Saint-Affrique (12), Sébastien Clément – lycée d’Auzeville Tolosan (31) et Vivian Bâtut – lycée La Roque de Rodez (12) auront la chance de conquérir pour le titre de Meilleur Jeune Berger de France 2022, lors de la finale nationale, le samedi 26 février 2022, au Salon International de l’Agriculture à Paris. La région Occitanie sera donc représentée avec fierté par ces 6 finalistes face à 34 autres candidats.

Les Ovinpiades des Jeunes Bergers sont une invitation à découvrir le métier d’éleveur de brebis de l’intérieur, à travers des gestes concrets et d’échanges avec des professionnels.

> A la rencontre de la nouvelle génération d’éleveurs de brebis

Dans le cadre du programme Inn’Ovin, Interbev Ovins et l’ensemble de la filière ovine organisent les 17èmes Ovinpiades des Jeunes Bergers. Lors de ce concours, le métier d’éleveur de brebis dévoile ses atouts pour susciter des vocations.  Dans les prochaines années, plus d’un éleveur de brebis sur 2 partira à la retraite. Seulement, 44% de la viande ovine consommée sur le territoire est produite en France, le reste est importé. Pour assurer le renouvellement des générations mais également le maintien de sa production, la filière ovine propose près de 10 000 emplois d’éleveurs dans la prochaine décennie. En ovin lait comme en ovin viande, la filière recherche des jeunes motivés pour travailler dans un secteur où les débouchés sont réels.

Photo de une Marie Delpech – photo individuelle dans le texte Nicolas Delbos

Récemment Publié

»

Cahors Cyclisme – Section Trial : Retour sur la Coupe Grand Sud 2022

Elle est composée de 6 manches.  Cette année 2022, la section ...

»

Cahors : Nouveaux dispositifs de vidéo-protection et le retour « d’A l’assaut de l’île » 

Les délibérations étaient à l’ordre du jour du conseil ...

»

La première fête du Pâturage à Lugagnac

Riche programme ce samedi 28 mai.  L’Association Foncière ...

»

Elections législatives 2022 : Gérard Larcher aux côtés d’Aurélien Pradié 

Le président du sénat était en visite ce 25 mai dans le ...

»

Raphaelle Levet, le mariage dans l’objectif 

Elle est aussi spécialisée dans les baptêmes, les réunions de ...

»

Rocamadour – Cahors : L’Angélus Trail 2022, c’est ce samedi 28 mai 

On peut encore s’inscrire. Le départ de L’Angélus Trail sera ...

»

Huguette Tiegna s’engage aux côtés des secrétaires de mairie 

La députée a engagé une démarche auprès des ministres de la ...

»

L’école de rugby de Luzech à l’honneur au tournoi Olivier Taule

Les Rouge et Blanc ont conservé le bouclier.  Samedi 14 mai 2022, ...

»

Figeac : Première édition de Fi’Jazz ce week-end 

Le festival a lieu du 27 au 29 mai 2022. Durant trois jours, Figeac ...

Menu Medialot