background img

Nouvel article

4239 Views

Lot Pour Toits, un toit vers l’autonomie


La structure se démultiplie.

FJT, les Cordeliers, résidence Habitat Jeunes Jean Jaurès… laissent la place à Lot Pour Toits. Une nouvelle dénomination mais toujours les mêmes missions : accompagnement vers l’autonomie, le logement, l’accès aux droits civiques et sociaux, la formation et l’emploi…« Nous apportons notre soutien à 3 types de publics : les jeunes, étudiants et apprentis ; les publics fragilisés  ; et les demandeurs d’asile. On accompagne aussi les Mineurs Non Accompagnés. Et nous avons ouvert un Centre d’Accueil pour les Demandeurs d’Asile à Gourdon et à Souillac depuis le 1er septembre  » rappelle la présidente Anne-Marie Stoullig-Gerschel qui en profite pour mettre les points sur certains i : « Sur les 30 MNA que nous suivons 18 sont en apprentissage dans le département. C’est une chance d’avoir ces gens. on essaie de leur faire oublier les horreurs qu’ils ont traversées. Ils ont la volonté de s’installer, de devenir des actifs. Ces jeunes qui travaillent dépensent leur argent sur le territoire. » « Tous ces jeunes habitent ensemble mais ne vivent pas forcément ensemble. C’est pour cela que chaque semaine nous organisons des actions collectives » précise André Quéraud, intervenant social. Et la présidente de conclure : « On souhaite mettre en place une résidence intergénérationnelle à Thégra. C’est une action innovante qui permettra d’accueillir des personnes âgées non dépendantes et des jeunes. On imagine que la cohabitation de ces 2 publics sera source de solidarité et d’entraide. »

article

> « Lot Pour Toits accueille 100 jeunes sur les structures de Cahors et 69 personnes dans le CADA à Gourdon et Souillac » indique le directeur, Nordine Brahmi.

> Jeudi 5 avril, l’association Lot Pour Toits accueillait en ses locaux avenue Jean Jaurès à Cahors, l’exposition #JeDessine proposée par la Ligue de l’Enseignement du Lot et créée par l’association « Dessinez Créez Liberté ».Cette association, fondée par Charlie Hebdo et Sos Racisme après les attentats de janvier 2015, a pour objet d’ouvrir des espaces de débats avec les jeunes, à partir d’une exposition de dessins reçus à la rédaction de Charlie après la tuerie. « Près de 50 personnes se sont retrouvées jeudi soir et ont débattu pendant 2h du vivre ensemble, autour de la laïcité, de l’athéisme, de la place des religions dans la société et de la tolérance. Une belle soirée d’interrogations et d’éducation populaire, un vibrant appel à vivre ensemble dans la paix, que notre association relaiera dans son nouvel espace culturel au Melchior » s’est félicitée Anne-Marie Stoullig-Gerschel.

300x38

Récemment Publié

»

Cahors Rugby : Julien Sidobre, nouveau coach des avants

Il remplace David Penalva. Mouvement à Cahors Rugby. « Cela ...

»

Lot – Coronavirus : Le département repasse en vert ce 22 septembre

Les indicateurs de ce mercredi. Ce 22 septembre, les indicateurs ...

»

Cahors : Calligramme accueille ce jeudi Julien Cueille pour « Le symptôme complotiste »

Rencontre ce 23 septembre, à partir de 20 h 30.  Dans le cadre de ...

»

Lalbenque : Jean-Paul Vincens nous a quittés

L’association Site Remarquable du Goût du marché aux truffes de ...

»

Variétés anciennes, variétés locales : Table ronde et marché de plein air à Prudhomat

Rendez-vous ce 24 septembre. Variétés anciennes, variétés ...

»

Montcuq : La jeune Mélinda retrouvée saine et sauve

Un appel à témoins avait été lancée.  Ce 21 septembre, la ...

»

Un nouveau secrétaire départemental pour Europe Ecologie Les Verts 46

Il a été élu ce 18 septembre. L’assemblée générale 2021 des ...

»

Cahors Triathlon : Les entraînements ont repris

Course à pied, natation, et vélo sont au menu.  Les ...

»

Rugby : Le tournoi Bastien Teulier, c’est ce samedi à Castelnau-Montratier

Il se déroulera de 9 h 30 à 17 h, au stade Claude ...