background img

Nouvel article

2485 Views

Lot : Jean-Paul Lacouture honoré pour son départ à la retraite 


Le directeur de cabinet de la préfecture va rejoindre sa Normandie natale. 

Le 11 juillet dernier, une réception a été organisée en préfecture, place Chapou, à Cahors, en l’honneur de Jean-Paul Lacouture, directeur de cabinet de la préfecture du Lot, à l’occasion de son départ à la retraite. « J’ai apprécié de travailler avec vous. Je sais que vous partez avec un pincement au coeur. Vous pouvez partir avec le sentiment du devoir accompli » a déclaré Mireille Larrède, préfète du Lot, avant de citer Winston Churchill : « Ceci n’est pas la fin, ni même le commencement de la fin, mais c’est peut-être la fin du commencement. » Le presque retraité (il prendra officiellement sa retraite le 11 août) a ensuite pris la parole : « Il n’y a pas de réussite personnelle dans quelque poste que ce soit s’il n’y a pas une équipe. Une équipe qui varie, une équipe qui évolue, avec ses points forts et ses faiblesses. Une équipe de plus en plus réduite, qui fait plus penser à un commando qu’à un escadron, mais à laquelle on demande chaque jour d’être réactive, de savoir s’adapter à l’urgence, à l’actualité, 24 h sur 24, 365 jours par an. Mais c’est la conjonction de toutes ces personnalités, de toutes ces singularités, de toutes ces compétences complémentaires qui fait la réussite. Et le directeur de cabinet que je suis encore pour quelques jours n’est qu’au choix l’alchimiste qui rêve de transformer le plomb en or, le cuisinier qui va réussir sa recette ou le barman son cocktail désaltérant. Mais c’est bien l’équipe, qui au final, contribue à la réussite professionnelle de son chef. N’oublions pas que les services du cabinet sont souvent les premiers sur la brèche, les premiers sollicités et les premiers à annoncer les mauvaises nouvelles à leurs collègues, que ce soit de la préfecture, des sous-préfectures, des directions départementales interministérielles, voire des autres services de l’État, des forces de l’ordre et de sécurité, des collectivités territoriales. Que ce soit pour annoncer une crise prévisible, une alerte météorologique, un déplacement ministériel (voire du premier ministre ou du président de la République – 2 pour le premier, 4 pour le second depuis mon arrivée dans le département -, le cabinet est là ! Et il faut à ce moment-là savoir compter sur son équipe, et surtout savoir en élargir le champ d’action en faisant appel à toutes les compétences professionnelles, tous les appuis humains et matériels, pour réussir la mission. Pour tout cela, à celles et ceux qui ont largement contribué à la réussite de ma mission dans le Lot, j’adresse un grand merci.  Pour conclure, j’ai essayé de faire un bilan des plus et des moins qui vont rythmer ma nouvelle vie par rapport à celle qui va prendre fin. Les plus, les moins. Si je commence par les moins, il y aura sans doute les relations humaines et professionnelles qui me manqueront, avec dans chaque département d’affectation de belles rencontres, tant sur le plan professionnel que sur le plan amical.  Il y aura également cette espèce d’excitation à débuter chaque journée sans savoir comment elle va se dérouler, sans savoir si l’emploi du temps pourra se réaliser sans être perturbé par quelque commande urgente, une visio-conférence impromptue, ou tel ou tel évènement. Ce sont ces imprévus qui aident à garder une certaine jeunesse d’esprit, et comme je le dis souvent à rester souple sur les antérieurs pour une réactivité optimale. Il y aura enfin l’intérêt du travail d’un directeur de cabinet, rendu attractif et passionnant par la diversité et l’étendue des sujets traités, et cette complicité professionnelle entre l’équipe préfectorale réunie en état-major autour du préfet ou de la préfète. Pour les avantages du retraité que j’imagine d’ores et déjà dans mes rêves les plus fous, en premier lieu ce sera j’en suis persuadé, le fait de ne plus être réveillé à 2h du matin par un pompier, un gendarme ou un policier – et parfois par plusieurs d’entre eux pour un même fait, surtout si la zone de défense entre dans la danse – pour s’entendre annoncer les conséquences d’un accident, d’un incendie, ou de quelque fait de délinquance pouvant avoir des répercussions médiatiques et impliquant l’information immédiate de la préfète, voire du centre de veille du ministère de l’Intérieur. Si vous ajoutez à cela que les nuits sont beaucoup plus fraîches en Normandie qu’elles ne le sont dans le Lot, surtout en ce moment, vous comprendrez sans peine que mon sommeil y gagnera rapidement en qualité. La retraite devrait également me permettre d’être un peu plus maître de mon temps, pour pouvoir me consacrer sans contraintes autres que celles que je me serai fixé à de nouvelles activités : la pêche en mer et la cuisine, les véhicules anciens, la lecture, les voyages, les amis, et les plaisirs de la table. » Bonne retraite ! 

> La préfète du Lot a remis à Jean-Paul Lacouture la médaille du ministère de l’intérieur.

Récemment Publié

»

Les pompiers du Lot renforcent leur réseau de stations météo 

Aide précieuse.  Dans le cadre de la prévention des risques ...

»

Cazals : Rencontre autour de la traduction en littérature ce samedi à la librairie Vent d’Autan

Elle se déroulera ce 27 avril à 16 h.  La 3ème rencontre du ...

»

Labastide-Marnhac : L’œil de Marc Marcol s’expose au château 

A voir jusqu’au 25 avril.  Jusqu’au jeudi 25 avril inclus, ...

»

Cahors Gymnastique : Les garçons en compétition 

La finale régionale 9/10ans par équipe a eu lieu ce ...

»

Bétaille (RD 20) : Fermeture temporaire du pont du Palsou ce mercredi 

Intervention sur la chaussée. Une malfaçon ayant été constatée ...

»

Prayssac-Cahors : Goûtez à deux soirées à l’opéra les 26 et 28 avril 

Joli programme.  La Chorale de Cahors  vous invite à deux ...

»

Cahors : Coups de couteau entre marginaux place Imbert 

Les faits se sont déroulés ce 20 avril 2024.  Ce samedi 20 avril ...

»

Lacapelle-Marival : Conférence « 1944 en Pays figeacois : résistance et répressions » ce samedi

Elle se déroulera au château ce 27 avril à 17 h.  L’année ...

»

Cahors : Le Nom de la Rose le 28 avril au Grand Palais, une séance au profit du patrimoine de la ville 

Rendez-vous avec Guillaume de Baskerville dimanche prochain à 14 ...

Menu Medialot